FLASH
[22/01/2018] Suède, Malmo, seconde attaque à la grenade en une semaine : après un poste de police, un restaurant – et si vous questionnez les bienfaits de l’immigration vous êtes un facho  |  Dans la nuit, 30 trafiquants de drogue égyptiens ont été pris entre les feux des polices israélienne et égyptienne à la frontière. 1 trafiquant israélien a été tué. Plusieurs dizaines de kg de drogue saisis  |  [20/01/2018] France : Mutinerie en cours à la prison de Maubeuge, des dizaines de détenus regroupés, forces de l’ordre sur place  |  [19/01/2018] Agression motivée par l’islam- 2 surveillants de la prison de Borgo (Corse) ont été agressés à l’arme blanche ce matin par un détenu. Ils sont blessés, l’un gravement. Selon un délégué syndical, le détenu a hurlé : « Allah Akbar » (Corse-Matin)  |  L’incident de la Yeshiva de Bonneuil-Sur-Marne (94), où deux juifs ont été heurtés par une voiture ne semble pas au premier abord être un acte terroriste. C’est un accident de la circulation. Le chauffeur est en garde à vue (source RSB News)  |  [18/01/2018] Communiqué ministère de la Santé iranien: 36 000 morts par la pollution de l’air en 2017. Téhéran : 4 810 morts par la pollution de mars 2016 à mars 2017  |  Alain Soral a été condamné aujourd’hui en appel à 10.000 euros d’amende, avec possibilité d’emprisonnement en cas de non-paiement, pour avoir publié sur son site un dessin négationniste  |  Mutinerie à la prison de Fleury-Mérogis : 123 détenus refusent de regagner leur cellule  |  Cette nuit, Tsahal et la police ont localisé les terroristes islamistes palestiniens qui ont assassiné le Rabbin Raziel Shevach le 9 janvier. Repérés, les colons arabes ont ouvert le feu. 1 a été tué et 2 autres ont été appréhendés. 2 policiers ont été blessés  |  [17/01/2018] Des Israéliens se sont rendu dans la capitale juive pour prier au Mont du Temple. Sans la présence des forces de sécurité, ils auraient été décapités aux cris d’Allahou Akbar – et l’UE veut faire croire qu’il faut partager la ville !  |  3 pays dans le monde (à part les USA), ont une rue Martin Luther King: le Sénégal, le Brésil, et Israël (King était profondément pro-israélien) – ça ne rime pas bien avec Apartheid  |  Eric Trump, votre père est-il raciste ? Mon père n’est pas raciste du tout, en fait, il ne voit qu’une seule couleur : le vert, l’économie !  |  Examen médical de Trump (par le médecin d’Obama): il ne boit pas, ne se drogue pas, ne fume pas, est en excellente santé physique et mentale – et a des gênes pour vivre 200 ans ! »  |  Pendant la nuit, Tsahal a arrêté en Judée Samarie 16 colons arabes suspectés de terrorisme  |  [15/01/2018] La gauche, toujours du côté du mal : Sadiq Khan, le maire de Londres, n’accueillera pas le président Trump, mais en 2001, il a représenté le prédicateur de haine Louis Farrakhan qui disait que les juifs sont des « suceurs de sang » et Hitler un « très grand homme »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Rosaly le 9 août 2013

screenshot_2353

En cette période de fin de ramadan, alors que les responsables politiques et religieux occidentaux se succèdent sur la scène de l’hypocrisie pour exprimer toute leur « affection », « estime» et «amitié » envers tous les musulmans de la planète et leurs si tolérants chefs religieux, en Egypte, la furie antichrétienne a pris des proportions génocidaires.

Chef d'al-Qaida: une tête d'islamiste respectable
Chef d’al-Qaida modéré

« Si Allah le veut, le jour viendra où aucun Copte ne pourra plus jamais fouler le sol d’Egypte et il n’y aura plus aucune église »

Il y a quelques jours, le leader égyptien d’al-Qaïda, Ayman al-Zaouahiri, a expliqué la chute de Morsi et la défaite des Frères musulmans par la croisade menée par le Pape copte Tawadros II. Selon Zawahri et d’autres terroristes islamistes, le Pape copte essaierait de créer un Etat copte en Egypte.

Depuis cette déclaration mensongère, non seulement les Chrétiens et les églises en Egypte subissent des attaques à répétition, comme jamais auparavant, mais de nouveaux rapports signalent que le drapeau noir d’al-Qaïda flotte maintenant sur plusieurs églises, notamment sur l’église St George à Sohag.

Des terroristes liés à al-Qaïda,en 2010, lancèrent l’une des attaques d’églises les plus sanglantes de ces dernières années : l’assaut de l’église Notre Dame du Salut à Bagdad, qui fit 60 morts et près de 80 blessés. Il est dès lors facile de comprendre les inquiétudes des Coptes suite aux multiples incitations à la haine et à la violence à leur encontre.

La saison de la chasse aux Chrétiens

Ces déclarations antichrétiennes émanant d’islamistes, qu’ils soient au sommet de la hiérarchie des Frères musulmans ou de la rue musulmane, terrorisent les Coptes. Elles ouvrent la saison de la chasse aux Chrétiens.

Quelques jours après le destitution du président Morsi, le chef suprême des Frères musulmans Mohamed Badie fut le premier à accuser le Pape Copte d’avoir soutenu la révolution populaire du 30 juin, qui fit descendre dans les rues des millions d’Egyptiens.

Après son discours diabolisant les Coptes, les agressions contre les Chrétiens se multiplièrent.

  • De nombreuses églises furent brûlées et plusieurs Chrétiens assassinés en Haute Egypte.
  • Dans le Sinaï, un jeune prêtre copte fut abattu.
  • Le corps d’un Chrétien, Magdy Lam’i Habib fut retrouvé mutilé et décapité.
  • Et en raison des nombreuses menaces de mort proférées à son encontre, le Pape Tawadros dut quitter sa résidence en la cathédrale Saint Marc, qui fut violemment attaquée sous la présidence de Morsi.

La colère antichrétienne est loin d’être assouvie, elle prend, au contraire, des proportions génocidaires. Tandis qu’Al Jazeera couvrait (et déformait) les évènements, un Libyen, Tamar Rashad appela la chaîne et déclara :

« Je tiens à donner de bonnes nouvelles au Pape Tawadros. Si Allah le veut, le jour viendra où plus aucun Copte ne foulera le sol d’Egypte et il n’y aura plus d’églises. Nous ne permettrons plus que subsiste une seule église. » Quand l’animateur tenta de protester contre ces propos, Rashad l’interrompit en disant : « Tout est déjà décidé, prenez vos caméras et allez dans les églises, vous verrez ce qui va bientôt arriver, si Allah le veut. »

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le Sheikh Yusuf al-Qaradawi, mentor spirituel des Frères musulmans, a également donné son accord officiel pour la persécution des Chrétiens. Il a récemment posté une vidéo accusant les Chrétiens et autres infidèles d’avoir été recrutés par les militaires égyptiens pour tuer des « musulmans innocents ».

Comme prévu, toutes ces provocations, toutes ces accusations contre les Coptes lancées par plusieurs dirigeants islamistes de haut rang ont favorisé la multiplication des attaques contre les Coptes, si bien qu’il est devenu aujourd’hui difficile de les comptabiliser. En Haute Egypte, à Minya, Assiout et Sohag, les attaques contre les Chrétiens et les églises se multiplient, des dizaines de maisons et petites entreprises coptes sont incendiées. En raison des risques pour la vie des fidèles, de nombreuses églises ferment leur porte et les messes ne sont plus célébrées.

La situation des Coptes est devenue si terrifiante, qu’Ibrahim Eissa, un journaliste très populaire et personnalité importante de la télévision, n’a pu garder le silence sur le sort des Coptes et déclara récemment à la télévision en direct :

«  Les chrétiens ont beaucoup souffert en Égypte au cours des trois dernières années: leurs églises ont été incendiées, leurs fils ont été tués, leurs couvents ont été démolis. Le massacre de Maspero, perpétré durant cette période, a emporté dans la mort de nombreux coptes héroïques, honorables et amoureux de la liberté. Des fatwas catastrophiques ont été lancées, les désignant comme infidèles et incitant les musulmans à les tuer. »

Personne n’a souffert autant qu’ils souffrent. Aujourd’hui, si un Copte essaye de se joindre à une manifestation, il le fait en prenant le risque de défier des dizaines de fatwas appelant à le tuer, à le décapiter, à brûler les églises, notamment en Haute Egypte.

Avec la chute de Morsi, les islamistes égyptiens ont finalement un excellent prétexte pour nettoyer le pays de sa minorité chrétienne, les Coptes, les Egyptiens de souche, les enfants d’Egypte (mais n’est ce pas partout conforme à leur tradition islamiste).

Le mot copte signifie d’ailleurs « Égyptien ». Leur ancienne langue, le copte, est directement liée au démotique, le dernier stade de la langue pharaonique, ce qui témoigne de leurs liens avec l’Égypte pharaonique. Les Coptes sont de très anciens Égyptiens, présents dans le pays bien avant l’arrivée des musulmans au VIIe siècle.

Cette haine sans précédent qui s’abat sur les Coptes est alimentée par la nature suprémaciste des griefs musulmans, qui se traduit par cette phrase : « Comment osez-vous ? »

Conquis par les musulmans, les Chrétiens ne peuvent vivre que sous le statut de dhimmi. Selon l’enseignement islamique traditionnel, les infidèles, à peine tolérés, doivent se montrer humbles et soumis. Ils ne sont pas autorisés à lever la main contre un musulman, même si ce dernier les menace de violence.

Loin de «rester à la place» qui leur est réservée par les Musulmans, celle de dhimmis, les Chrétiens d’Egypte ont soutenu la révolution du 30 juin contre la volonté des Frères et ce malgré les menaces. Dès lors, pour les Frères aigris par leur défaite, ainsi que pour leurs partisans, les Chrétiens d’Egypte à commencer par leur Pape, deviennent des cibles légitimes à abattre.

Le nom du patriarche Tawadros II, chef de l’Eglise copte orthodoxe d’Egypte, figure sur une liste de personnes à assassiner. Cette liste a été trouvée le 6 août dans une enveloppe déposée dans une mosquée du Caire, révèle le 7 août 2013 l’agence d’information vaticane Fides.

Et pendant ce temps, une journaliste idiote utile de La Croix, Claire Lesegretain, publie un article immonde (1) destiné à placer un écran de fumée sur les massacres de chrétiens, en évoquant des fausses rumeurs véhiculées par internet, sans évoquer aucunement leur terrible situation, ce qui, pour le lecteur peu informé – les persécutions des chrétiens ne faisant pas la une de Libération- permet de faire croire que pour les Chrétiens d’Egypte, tout va bien dans le meilleur des mondes (islamistes).

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour www.Dreuz.info

Source : “ Al Qaeda Flag Flies High Above Christian Churches” Raymond Ibrahim, traduit et adapté par Rosaly

(1) http://www.la-croix.com/Les-fausses-rumeurs-sur-les-chretiens-persecutes

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz