FLASH
[22/09/2018] Le « tsunami » de #fakenews pendant la présidentielle était une Fake news. Seulement 1% des contenus circulant sur Twitter étaient des fake news selon le CNRS. Pour « Le Monde », sur 60 millions de tweets politiques, 5.000 contenaient des « fausses informations »  |  Plusieurs membres de la garde militaire d’élite iranienne tués par des terroristes lors d’une parade militaire  |  Hier soir, des terroristes ont lancé une bombe artisanale sur la communauté israélienne de Beit-El, au nord de Jérusalem. Évidement, les médias sont trop malhonnêtes pour informer le public  |  [21/09/2018] Médine ne chantera pas au #Bataclan : la mobilisation a porté ses fruits. L’islam perd une bataille  |  Des rapports font état de bombardements Israéliens dans l’est de Gaza  |  Un incendie dans le kibboutz Nir à été déclenché par un ballon incendiaire  |  [20/09/2018] Un avion militaire israélien a frappé des terroristes qui ont lancé des cocktails Molotov  |  Un avion de chasse Israélien a détruit un avant poste du Hamas  |  Joie chez les antisémites: Des centaines de terroristes musulmans se livrent ce soir à des émeutes à plusieurs endroits le long de la clôture de sécurité avec Gaza et tentent de la saboter pour s’infiltrer en Israël et assassiner des Juifs  |  3 feux de forêt dans le Negev israélien provoqués par des ballons incendiaires palestiniens – et toujours aucune condamnation des écologistes  |  2 Marocains se faisant passer pour réfugiés mineurs d’origine libyenne et arrêtés à Rotterdam planifiaient des attentats à Paris (source NLTimes.nl)  |  L’armée israélienne va démolir le bâtiment où le terroriste qui a assassiné le soldat Ronen Lubarsky a vécu. Le ministre de la Défense a déclaré : « Pas de compromis avec la terreur »  |  [19/09/2018] Un « mineur » étranger, logé en foyer, mis en examen & placé en détention à Marseille. Il est suspecté d’avoir violé 3 femmes depuis avril  |  Plusieurs personnes atteintes par balles y compris des policiers près d’un bâtiment du gouvernement de Pennsylvanie  |  Mauvaise nouvelle : un sondage montre que les électeurs Républicains sont certains de gagner les élections de mi-mandat  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 10 août 2013

Screen Shot 2013-08-09 at 12.32.52 PM

Sur 20 minutes.fr, un site internet qui se dispute avec rue89 la place du meilleur site de désinformation en langue française, le « journaliste » (c’est ainsi que l’on appelle les nouveaux propagandistes) Ahmad Gharabli, de l’AFP, propose un tour du monde de l’aïd, la fête islamique de la fin du ramadan d’un très haut intérêt pour les Français et la laïcité.

Et où commence le tour du monde de Ahmad Gharabli ? Je vous le donne en mille : par un double mensonge (et une omission très politique).

Sous une photo (ci dessus), légendée, le journaliste de l’AFP écrit : « En Palestine , les croyants affluent devant la mosquée Al-Aqsa et son dôme du Rocher. Ce site est le troisième lieu saint musulman dans le monde, après la Mecque et Médine. »

1er mensonge: la mosquée al-Aqsa n’est pas en Palestine mais en Israël. A l’AFP, on aime bien diffuser les thèses révisionnistes et judéophobes des arabes palestiniens, et tout est prétexte pour le rappeler.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

2e mensonge : al Aqsa n’est pas le troisième lieu saint de l’islam. Il l’est miraculeusement devenu en 1967 lorsqu’Israël a reconquis son territoire des mains de la Jordanie lors d’une guerre défensive. Avant 1967, le lieu était abandonné, comme le montrent les vieilles photos, où l’herbe qui pousse entre les pierres prouve que non seulement les croyants « n’affluaient » pas devant la mosquée – ils n’y mettaient pas les pieds :

dome3

3e: Le non dit. Si, depuis quelques années, les musulmans ont découvert l’existence de cette mosquée et « affluent » pour la visiter, c’est qu’Israël, pendant le ramadan, autorise des milliers de musulmans de la région – qui normalement n’y sont pas autorisés du fait qu’ils ont en tête d’assassiner autant de Juifs que possible, de s’y rendre, contredisant l’improbable thèse de l’apartheid.

Aussi pensera-t-on, il s’agit ici tout au plus d’une propagande anti-sioniste, anti-israélienne, et non anti-juive comme le suggère mon titre. Sauf qu’attaquer le sionisme et les Israéliens sans viser les Juifs est aussi vraisemblable que d’attaquer les homosexuels sans viser ni les gays ni les lesbiennes.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz