FLASH
[14/12/2017] Le Maire de Nazareth annule les célébrations de Noël en raison de la décision de Trump sur Jérusalem  |  A cause de ses propos racistes, le gouvernement demande le départ de Rokhaya Diallo du Conseil national du numérique  |  [13/12/2017] Alabama : Après la victoire de Doug Jones, aucune émeute à droite : c’est là qu’on voit qui sont les vrais fascistes  |  Tirs de missiles terroristes sur le sud d’Israël. Les habitants ont été alerté de se réfugier dans les abris  |  Pédophilie, la France a des leçons à recevoir de l’Amérique : dans l’Aude, un homme se prend seulement 5 ans de prison avec sursis pour le viol d’une fillette de 4 ans  |  La mère de l’ancien chef de l’Etat, Andrée Sarkozy, est décédée  |  Deux frères d’Adama Traoré en garde à vue dans le cadre d’une affaire de stupéfiants  |  Avec 5000 euros par mois, la députée LREM se plaint de devoir « manger pas mal de pâtes »  |  Edouard Philippe nomme un rappeur qui traite les Français de porcs, au Conseil national du numérique  |  Médiapart demande que l’académicien Alain Finkielkraut soit exclu de l’Académie Française. Sans surprise, les lecteurs de Mediapart se déchaînent dans leurs commentaires antisémites  |  Religion d’amour et de tolérance : En Egypte à l’islam très modéré, Sheema, une chanteuse pop, a été condamnée à 2 mois de prison pour « incitation à la débauche »  |  Erdogan appelle tous les pays du monde Arabe à reconnaître Jérusalem comme capitale d’un pays inexistant, l’Etat de Palestine : tout repose sur du vent  |  USA Today donne un exemple de la noblesse et du respect de la neutralité du journalisme : « Trump n’est même pas digne de nettoyer les chiottes de la librairie Obama »  |  Des Parisiens excédés, des Parisiennes sexuellement harcelées, menacent de déclencher une grève de la faim en raison du danger et de l’insalubrité des camps de réfugiés  |  En panique, le roi de Jordanie affirme maintenant que Jérusalem n’est pas le 3e mais le 1er lieu saint de l’Islam ! Le mensonge arabe est sans limite !  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 12 août 2013

Vers 9h20, hier, un homme de 33 ans a été touché à l’épaule et à la jambe. « Trois à quatre coups de feu » ont été tirés. Des témoins ont vu une voiture s’enfuir.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

C’est une scène de violence urbaine qui s’est déroulée, hier matin, en plein jour dans le quartier de Saint-Jean Saint-Pierre. En début de matinée, aux environs de 9 h 20, un homme de 33 ans a été touché par balles à deux reprises dans la rue Emile-Eudes quasiment à l’angle de l’avenue Pompidor.

Dans un commerce non loin du lieu des tirs, un témoin a raconté que « son employé a entendu deux coups de feu. Puis, une voiture a rapidement pris la fuite par l’avenue ». Presque au même moment, dans la rue Emile-Eudes, c’est le riverain d’un immeuble qui a été alerté par « trois coups de feu ». « De ma fenêtre, j’ai vu une voiture noire faire un demi-tour sur le terre-plein en face et partir vers l’avenue de Pompidor ». La couleur de la voiture n’a pas été confirmée par les services en charge des investigations.

Arrivés sur place, les pompiers de Narbonne n’ont pas eu besoin de rester longtemps sur les lieux : la victime demeurait introuvable. « C’est un tiers qui l’a prise en charge et conduite au centre hospitalier de Narbonne », a expliqué le procureur de la République, David Charmatz. « Ses jours ne sont pas en danger », a précisé le parquet de Narbonne. La victime a été touchée à l’épaule et à la jambe. Pour échapper à ses agresseurs visiblement bien déterminés, l’homme s’est réfugié dans les parties communes d’un immeuble. C’est à ce moment-là qu’une connaissance l’a récupéré et amené à l’hôpital.

Les hommes de la Brigade anri-criminalité (BAC) se sont rendus sur les lieux. Ils n’ont trouvé aucune arme sur place. Cependant, selon le commandant Lucien Martinez, adjoint du commissaire : « L’arme serait un fusil à canon scié. Trois à quatre coups de feu ont été tirés ».

A bord de la voiture, y avait-il une ou plusieurs personnes ? Pour l’heure, on l’ignore. En revanche, le ou les auteur(s) de ces tirs ont pu prendre la fuite après les faits. « Une enquête pour tentative d’assassinat a été confiée conjointement au SRPJ de Perpignan et au commissariat de Narbonne », a-t-on appris du parquet de Narbonne. Toutes les hypothèses étaient ouvertes, hier, pour comprendre les motivations de cette « tentative d’assassinat ». Cependant, la thèse du « règlement de compte » semblait être assez crédible selon le commandant Lucien Martinez. La victime est d’ailleurs connue des services de police.

http://www.lindependant.fr/2013/08/11/tentative-d-assassinat-en-plein-jour-rue-emile-eudes,1781988.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz