FLASH
[18/01/2018] Communiqué ministère de la Santé iranien: 36 000 morts par la pollution de l’air en 2017. Téhéran : 4 810 morts par la pollution de mars 2016 à mars 2017  |  Alain Soral a été condamné aujourd’hui en appel à 10.000 euros d’amende, avec possibilité d’emprisonnement en cas de non-paiement, pour avoir publié sur son site un dessin négationniste  |  Mutinerie à la prison de Fleury-Mérogis : 123 détenus refusent de regagner leur cellule  |  Cette nuit, Tsahal et la police ont localisé les terroristes islamistes palestiniens qui ont assassiné le Rabbin Raziel Shevach le 9 janvier. Repérés, les colons arabes ont ouvert le feu. 1 a été tué et 2 autres ont été appréhendés. 2 policiers ont été blessés  |  [17/01/2018] Des Israéliens se sont rendu dans la capitale juive pour prier au Mont du Temple. Sans la présence des forces de sécurité, ils auraient été décapités aux cris d’Allahou Akbar – et l’UE veut faire croire qu’il faut partager la ville !  |  3 pays dans le monde (à part les USA), ont une rue Martin Luther King: le Sénégal, le Brésil, et Israël (King était profondément pro-israélien) – ça ne rime pas bien avec Apartheid  |  Eric Trump, votre père est-il raciste ? Mon père n’est pas raciste du tout, en fait, il ne voit qu’une seule couleur : le vert, l’économie !  |  Examen médical de Trump (par le médecin d’Obama): il ne boit pas, ne se drogue pas, ne fume pas, est en excellente santé physique et mentale – et a des gênes pour vivre 200 ans ! »  |  Pendant la nuit, Tsahal a arrêté en Judée Samarie 16 colons arabes suspectés de terrorisme  |  [15/01/2018] La gauche, toujours du côté du mal : Sadiq Khan, le maire de Londres, n’accueillera pas le président Trump, mais en 2001, il a représenté le prédicateur de haine Louis Farrakhan qui disait que les juifs sont des « suceurs de sang » et Hitler un « très grand homme »  |  Religion d’amour et de paix : en Irak, au moins 8 morts et 40 blessés dans un double attentat à Bagdad  |  [14/01/2018] Abou Hamza Hamdan, un terroriste du Hamas, a été éliminé lors d’un attentat à la voiture piégée à Sidon, au Liban  |  Sur MSNBC, un pasteur noir pro-Trump dit à la journaliste d’aller vivre en Haïti si elle doute que c’est un « pays de merde »  |  Tweet du Premier ministre indien Modi à Netanyahu: « Bienvenue en Inde, mon ami PM @netanyahu! Votre visite en Inde est historique et spéciale. Elle renforcera encore l’étroite amitié entre nos deux pays »  |  La Pologne pourrait tenir un référendum pour quitter l’UE, selon Donald Tusk  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Rosaly le 14 août 2013

745005833

Abu Bakr al-Baghdadi, chef d’al-Qaïda Irak, pieux musulman aux ordres d’ « Allah le miséricordieux », est considéré comme un « ennemi de l’islam » par Hussein Obama. Car le Président américain est parti en guerre contre les « mauvais musulmans » ennemis de l’islam.

Les ennemis de l’Amérique ? Ils viennent en seconde position dans l’ordre de ses priorités.

L’Administration Obama s’arroge ainsi le droit de décider qui est un « bon » musulman et qui est « mauvais » musulman.

Le Département d’Etat américain offre une même récompense de 10 millions de dollars pour la capture ou la mort des ennemis de l’islam !

Déclaration de presse du Département d’Etat :

Les USA condamnent dans les termes les plus durs les lâches attaques perpétrées à Baghdad. Ces attaques visaient des familles célébrant l’Eid al-Fitr, qui marque la fin du mois sacré du Ramadan. Les terroristes, qui ont commis ces actes, sont les ennemis de l’islam, les ennemis des USA, de l’Irak et de la Communauté internationale.

Et les victimes d’al-Qaïda qui ne sont pas musulmanes ?

L’Administration Obama trouve tout à fait normal d’émettre une « fatwa » contre les « ennemis » de l’islam, des musulmans pur jus, bien dévots, qui appliquent soigneusement la charia à la lettre ?

Et souvenez-vous, Obama s’adressant à l’Assemblée des Nations Unies juste quelques mois après l’attaque terroriste islamiste de Benghazi, au cours de laquelle l’Ambassadeur américain et trois de ses employés furent lâchement abandonnés à leur sort funeste par l’Administration Obama :

« L’avenir n’appartient pas à ceux qui dénigrent le prophète de l’islam »

(Cette remarque visait un petit film anti-islam diffusé sur YouTube. Or la Maison Blanche savait pertinemment que l’attaque était le fait des terroristes islamistes d’al-Qaïda)

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Les Frères musulmans, protégés d’Obama, ne sont pas les ennemis de l’islam : ils n’appellent pas à tuer les musulmans mais les chrétiens.

Obama refuse d’inscrire la secte islamiste Boko Haram sur la liste des organisations terroristes, malgré les suppliques des Chrétiens du Nigéria, car ils tuent majoritairement des Chrétiens, parfois aussi des Musulmans, considérés comme hérétiques. Quant à J. Kerry, il s’inquiète du non respect des Droits de l’homme par l’armée nigériane, quand cette dernière donne l’assaut contre ces meurtriers islamistes… et l’appelle à la retenue.

Où sont les affiches « Wanted » pour le massacre des Chrétiens des pays musulmans ? Pourquoi ne pas avoir condamné les terroristes islamistes de Benghazi et mis leur tête à prix ? Parce qu’ils n’ont pas attaqué des musulmans, mais des américains blancs ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Rosaly pour www.Dreuz.info

Source : IJ Revue “State Dept Offers $10 Million Reward For Kill or Capture Of ‘Enemies Of Islam’” (traduit, adapté et commenté par Rosaly)

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz