FLASH
[09/12/2018] Judée Samarie : 2 colons arabes palestiniens en voiture ont ouvert le feu sur des passants juifs – 6 blessés, dont 1 femme enceinte, grièvement  |  38% des juifs d’Europe envisagent de quitter leur pays en raison de l’hostilité grandissante envers leur communauté (i24NEWS)  |  #LeDrian invite Trump à ne pas se mêler de politique intérieure française – qu’il donne l’exemple et ne se mêle pas de la politique israélienne  |  Frontière israélo-libanaise : l’armée libanaise a placé des centaines de chars à la frontière, en infraction avec les résolutions de l’ONU, présent sur place, et qui regarde ailleurs  |  [08/12/2018] #GiletsJaunes : 700 interpellations sur le territoire, dont 581 à Paris  |  Paris, rue Christophe-Colomb, des #Giletsjaunes se dissocient des casseurs et les insultent  |  Paris : nombreux #GiletsJaunes ont quitté les Champs Elysées pour se rendre avenue Marceau où les tensions se sont concentrées en milieu d’après-midi. Plusieurs feux allumés avec les palissades qui protégeaient les boutiques  |  Alerte info : Tsahal a tiré en direction de 3 terroristes du Hezbollah qui approchaient la frontière – ils se sont enfuis  |  Les #giletsjaunes ont fait font fermer 3 grands centres commerciaux autour de Caen  |  #GiletsJaunes : 700 arrestation en début d’après midi. 40 000 manifestants selon les autorités  |  Intermarché de Monistrol sur Loire, bloqué depuis des jours par les #GiletsJaunes, forcé de fermer : il n’a plus aucune livraison depuis des jours. 130 personnes au chômage technique. La station essence est vide  |  Algérie : béatification de 19 religieux d’Oran massacrés pour leur foi par les islamistes durant la guerre civile  |  #GiletsJaunes : 34 personnes placées préventivement en garde à vue à Paris  |  [07/12/2018] Wall Street Journal : Les autorités françaises en pleine embrouille pour éviter que les émeutes de samedi dernier, qui ont plongé Paris dans le chaos, ne se reproduisent #GiletsJaunes  |  Alerte à la bombe à CNN, l’immeuble est évacué  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 14 août 2013

Un adolescent de 14 ans blessé à un oeil lors des échauffourées de la mi-juillet à Trappes (Yvelines) a déposé plainte mardi pour «tentative de meurtre aggravée». Son avocat met en cause la police pour un tir présumé de flash-ball. La plainte contre X vise également des faits d’«injure publique» en raison d’une appartenance religieuse et «apologie de crime».

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

«Nous irons jusqu’au bout», prévient Me Raphaël Chiche, avocat de S., 14 ans, qui a perdu définitivement l’usage de son oeil, selon son conseil.

Le 20 juillet, le procureur de Versailles avait indiqué qu’un adolescent avait été blessé à l’oeil par un projectile d’origine indéterminée lors des violences de la veille. Des témoins avaient évoqué un tir de flash-ball et une enquête confiée à la police des polices (IGPN).

Selon Me Chiche, le soir du 19 juillet aux alentours de 20 heures, l’adolescent rentre du supermarché le plus proche de son domicile lorsqu’il s’arrête devant le commissariat pour observer la scène. Au moment où «les émeutiers présents devant le commissariat» prennent la fuite, l’un d’eux s’appuie sur S., qui trébuche. En se relevant, il reçoit une «balle tirée par un flash-ball dans l’oeil, à moins de cinq mètres de distance» et esquive un second tir qui lui frôle le visage, poursuit l’avocat.

Le chef de «tentative de meurtre aggravée» découle de l’action présumée d’un policier de viser «à deux reprises» l’adolescent «sur des zones sensibles», explique Me Chiche. Le volet de la plainte contre X pour injure publique fait suite à des propos supposément tenus ensuite par un groupe de policiers à des passants à proximité d’une mosquée, leur demandant s’ils n’avaient pas vu par terre un «oeil musulman».

Enfin, la plainte vise également un policier auteur présumé de propos postés sur une page Facebook. Il est accusé d’apologie de crime pour avoir moqué la blessure de S. en ces termes : «il aura plus qu’un oeil pour pleurer».

Trappes, située à 35 km à l’ouest de Paris, a été le théâtre de violences urbaines et de vives tensions à la mi-juillet après le contrôle policier d’une femme entièrement voilée, ce que la loi interdit.

http://www.leprogres.fr/france-monde/2013/08/14/trappes-l-adolescent-blesse-a-l-oeil-lors-des-echauffourees-porte-plainte

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz