FLASH
[13/12/2018] Chérif Chekatt a été abattu par la police à Strasbourg  |  Pollution : le tribunal de l’Union européenne juge – trop élevées – les limites d’émissions des diesels  |  2 heures avant l’attentat de Strasbourg, la garde des sceaux annonçait qu’elle ne prendrait pas de sanction contre le juge ayant libéré par erreur un djihadiste dangereux  |  La fécondité baisse pour toutes les femmes en France, sauf les immigrées, selon l’INSEE  |  Hassan Nasrallah, le leader du Hezbollah, aurait déclaré dans un discours que la création d’Israël a épargné au groupe terroriste la peine de traquer les Juifs jusqu’au bout du monde  |  [12/12/2018] Saleh Omar Al-Barghouti, le terroriste de l’attentat d’Ofra et fils du fondateur de #BDS Omar Barghouti a été abattu lors d’une intervention de Tsahal à Ramallah  |  Le premier ministre britannique Theresa May joue son poste après un vote de défiance  |  La bénédiction d’Abraham se vérifie: « Je bénirai ceux qui te bénissent Je maudirai ceux qui te maudissent ». La #France s’est mise en travers d’#Israël. Elle en subit les conséquences. Ce n’est que le début  |  Non mais allo ! On peut même pas compter sur #Israël pour faire correctement de l’#Apartheid ! Une femme arabe #palestinienne va être maire adjointe de Haïfa  |  [11/12/2018] L’antisémitisme était la solution respectable pour se débarrasser des juifs d’Europe. L’antisionisme est la façon respectable de se débarrasser des juifs de Palestine  |  100 chrétiens enlevés lors de raids nocturnes dans une église chinoise clandestine  |  Chérif Chekatt, le terroriste de #Strasbourg est armé et n’a pas été interpelé, nuit multiculturelle en vue pour les habitants  |  #Strasbourg : le terroriste se nommerait Chérif Chekatt, né le 4 février 1989 à Strasbourg  |  #Strasbourg : tiens donc, BFMTV affirme que le terroriste fréquentait les milieux extrémistes musulmans (et pourquoi ne sont-ils pas démantelés ?)  |  #Strasbourg : le terroriste reste introuvable, des grenades ont été découvertes dans son logement – les gens, bloqués dans les bars, célèbrent la diversité à leur façon  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 14 août 2013

Un adolescent de 14 ans blessé à un oeil lors des échauffourées de la mi-juillet à Trappes (Yvelines) a déposé plainte mardi pour «tentative de meurtre aggravée». Son avocat met en cause la police pour un tir présumé de flash-ball. La plainte contre X vise également des faits d’«injure publique» en raison d’une appartenance religieuse et «apologie de crime».

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

«Nous irons jusqu’au bout», prévient Me Raphaël Chiche, avocat de S., 14 ans, qui a perdu définitivement l’usage de son oeil, selon son conseil.

Le 20 juillet, le procureur de Versailles avait indiqué qu’un adolescent avait été blessé à l’oeil par un projectile d’origine indéterminée lors des violences de la veille. Des témoins avaient évoqué un tir de flash-ball et une enquête confiée à la police des polices (IGPN).

Selon Me Chiche, le soir du 19 juillet aux alentours de 20 heures, l’adolescent rentre du supermarché le plus proche de son domicile lorsqu’il s’arrête devant le commissariat pour observer la scène. Au moment où «les émeutiers présents devant le commissariat» prennent la fuite, l’un d’eux s’appuie sur S., qui trébuche. En se relevant, il reçoit une «balle tirée par un flash-ball dans l’oeil, à moins de cinq mètres de distance» et esquive un second tir qui lui frôle le visage, poursuit l’avocat.

Le chef de «tentative de meurtre aggravée» découle de l’action présumée d’un policier de viser «à deux reprises» l’adolescent «sur des zones sensibles», explique Me Chiche. Le volet de la plainte contre X pour injure publique fait suite à des propos supposément tenus ensuite par un groupe de policiers à des passants à proximité d’une mosquée, leur demandant s’ils n’avaient pas vu par terre un «oeil musulman».

Enfin, la plainte vise également un policier auteur présumé de propos postés sur une page Facebook. Il est accusé d’apologie de crime pour avoir moqué la blessure de S. en ces termes : «il aura plus qu’un oeil pour pleurer».

Trappes, située à 35 km à l’ouest de Paris, a été le théâtre de violences urbaines et de vives tensions à la mi-juillet après le contrôle policier d’une femme entièrement voilée, ce que la loi interdit.

http://www.leprogres.fr/france-monde/2013/08/14/trappes-l-adolescent-blesse-a-l-oeil-lors-des-echauffourees-porte-plainte

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz