FLASH
[18/10/2017] France : 54% des condamnés pour jihad en 2014 auront purgé leur peine et seront libres en 2020 de faire devinez quoi!  |  Israël élu à la tête du COPUOS, le comité pour un usage pacifique de l’espace de l’ONU  |  JP Grumberg: Proverbe Yiddish pour les gens de gauche : ce que tu ne vois pas avec tes yeux, ne l’invente pas avec ta bouche  |  Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 15 août 2013

Un Dieppois de 65 ans a tiré avec son revolver sur deux hommes qui étaient entrés chez lui. Il voulait protéger son fils qui avait eu un différend avec eux, en 2009.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Lundi soir, vers 20 h 10, dans un pavillon du quartier du Val-Druel, à Dieppe, un homme de 65 ans a tiré avec un revolver Enfield datant de la Seconde Guerre mondiale sur deux individus qui étaient entrés par effraction dans l’habitation. La balle de 8 mm a traversé le genou de l’un des deux hommes âgés de 28 ans, originaire de Tchétchénie, n’occasionnant qu’une blessure relativement légère compte tenu du calibre de la munition. Il ne s’agit pas de l’intrusion de cambrioleurs comme les faits auraient pu le laisser croire.

Une vieille vengeance

Les policiers de Dieppe avaient été appelés sur place par l’homme de 65 ans qui a surpris ces deux hommes dans sa maison. Ils auraient pris la fuite en le voyant après avoir brisé du mobilier au rez-de-chaussée. Il donnait un signalement assez précis des deux intrus. Un peu plus tard, d’autres riverains ont signalé le bris d’une vitre d’une porte d’entrée d’un hall d’immeuble à quelques centaines de mètres de là. Les policiers ont retrouvé les deux Tchètchènes et l’un d’eux est blessé à la jambe et il est conduit à l’hôpital. L’homme de 65 ans est revenu sur sa déposition. Il a avoué spontanément être l’auteur du coup de feu pour se défendre lui et son fils de 30 ans qui était dans la maison.
Après auditions, les policiers ont pu établir la chronologie des faits. Les deux Tchètchènes vivaient à Dieppe en 2009. Ils habitent maintenant en Belgique et étaient venus sur la côte Normande revoir des amis. Lundi soir, ils étaient ivres et sont tombés sur le fils de 30 ans avec qui ils avaient eu un différend, en 2009. À l’époque, ils s’étaient battus et l’un des Tchètchènes avait été mis K.-O. En le croisant dans le quartier du Val-Druel, les deux hommes ont voulu se venger et ont poursuivi le fils qui est allé se réfugier chez lui. Ils sont alors entrés par effraction dans le pavillon là où habite également le père. Ce dernier a voulu se défendre. Il s’est saisi d’une arme et a tiré sur les intrus.

Un collectionneur

Or le sexagénaire est collectionneur d’armes et les policiers ont récupéré, en tout, sept fusils dont un datant de la Seconde Guerre mondiale, trois pistolets dont l’Enfield, un souvenir de famille et des munitions. Il a été mis en examen, mais laissé en liberté sous contrôle judiciaire. Les deux Tchètchènes seront également poursuivis pour être entrés par effraction au domicile du Dieppois.

http://www.paris-normandie.fr/article/dieppe/dieppe-il-blesse-un-des-deux-intrus

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz