FLASH
[23/11/2017] Ce n’est pas un gag (hélas) : le groupe EELV à la mairie de paris veut rebaptiser la journée du patrimoine en journée du matrimoine  |  Les forces irakiennes lancent l’opération finale pour nettoyer les dernières bases d’Isis dans le désert  |  [22/11/2017] Haute-Savoie : un individu tué par balle par un policier lors d’échanges de tirs contre un véhicule qui fonçait sur plusieurs policiers. 1 homme interpellé, 2 en fuite  |  Rennes – vols et agressions par 6 migrants illégaux dont un de « 11 ans »: arrêtés 3 fois en 3 jours, libérés, ils recommencent immédiatement  |  Débarquement massif d’Algériens sur les côtes espagnoles : une ‘attaque coordonnée’, selon un responsable espagnol  |  Et hop: le journaliste Frédéric Haziza accusé d’agression sexuelle – mais n’oublions pas Tariq Ramadan !  |  Multiculturalisme chéri : dans l’Essonne, un policier et sa femme ont été roués de coups devant leurs enfants  |  Les dirigeants allemands font pression pour la reprise des négociations de coalition par Merkel et éviter la paralysie du gouvernement  |  Israël détruit les habitations de deux monstres arabes palestiniens ayant commis des attentants  |  Israël dejoue une tentative de faire entrer des tonnes d’explosifs à Gaza. Pourquoi ne construisent ils pas une économie ?  |  A court d’analogies (facho, suprémaciste, Hitler et Mussolini sont très usés), les Trump haters le comparent maintenant à Charles Manson  |  Républicain soupçonné de harcèlement sexuel> Démocrates: « il doit démissionner ». Démocrate accusé> Démocrates disent: « il faut enquêter »  |  Explosion de démissions de politiciens, journalistes, artistes Démocrates américains accusés de harcèlement sexuel (ou pire)  |  Morale socialiste: Hollande savait que Thomas Thévenoud fraudait le fisc quand il l’a nommé secrétaire d’État au Commerce extérieur  |  Les discussions entre le Hamas et le Fatah du Caire tournent mal, *encore*  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 16 août 2013

Se retrouver sans carte de crédit à l’étranger, à la suite d’une perte ou d’un vol, peut vous attirer de sacrés ennuis.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Un jeune couple de touristes australiens, Alexandre Tempone, chef d’entreprise, et son amie Blandine, mannequin, vient de l’apprendre à ses dépens. Dans la soirée de dimanche, à l’hôtel La Victoire, à Vence, Alexandre a été tiré de la chambre par des gendarmes « brandissant leurs armes »dixit l’intéressé, puis menotté, conduit avec Blandine – non menottée quant à elle – à la gendarmerie de Mouans-Sartoux.

« La sécurité des gendarmes prime »

« L’interpellation s’est déroulée conformément à la procédure habituelle, explique Eric Painset, le commandant de la compagnie de Grasse. On ne sait jamais à qui on a affaire dans ce genre d’intervention. La grivèlerie est souvent utilisée par des gens en fuite. Pour moi, la sécurité des personnels prime. »

Ce n’est qu’à la brigade qu’ils disent avoir compris ce qui leur était reproché :« Une note impayée de 300 euros, pour deux nuits d’hôtel passées dans un hôtel de Mouans-Sartoux »(1). Et Alexandre de poursuivre :« La carte de crédit de mon père devait payer l’addition. J’en avais convenu avec l’hôtelier de Mouans-Sartoux. En attendant le paiement, j’avais laissé mon permis de conduire en gage car nous devions partir pour Vence, où nous avions réservé un autre hôtel. J’avais aussi confié mon numéro de portable et mon e-mail à l’hôtelier. »

20 h de garde à vue

Alexandre dit avoir tenté de téléphoner dans la journée de dimanche à l’hôtelier concerné pour le rassurer.« Nos appels sont restés sans succès. Nous avons décidé de l’appeler lundi matin avant de récupérer auprès de lui mon permis de conduire pour nous rendre en Italie. Malheureusement, j’ai cru comprendre que l’hôtelier avait finalement jugé que mon permis était un faux. Moralité, il a prévenu la gendarmerie dimanche, sans même essayer de nous joindre et tout s’est enclenché. »

Au bout de près de 20 heures de garde à vue, le couple de vacanciers a été relâché, leur situation ayant été régularisée, « grâce à l’aide d’un cousin vivant à Orléans ». Alexandre devait recevoir hier à Vence une nouvelle carte de crédit envoyée depuis l’Australie. Et ainsi poursuivre plus sereinement son voyage…

1. Les gendarmes évoquent quant à eux une ardoise supplémentaire, de 1 300 euros, dans un hôtel de Juan-les-Pins. « Nous avons eu effectivement un problème pour régler les trois dernières nuits, mais elles ont été payées par un ami », assurent de leur côté les Australiens.

http://www.nicematin.com/cagnes-sur-mer/la-mesaventure-de-touristes-australiens-suspectes-de-grivelerie-a-vence.1394382.html

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz