Quantcast
FLASH
[18/03/2019] Attentat islamique #Utrecht : La police a identifié le suspect dans la fusillade du train: Gökman Tanis, 37 ans, turc  |  La menace terroriste a atteint son plus haut niveau à #Utrecht à la suite de la fusillade (1 mort, 9 blessés). Toutes les mosquées ont été évacuées et les écoles fermées  |  Dans un tweet, la police #Utrecht qui enquête sur la fusillade sur la place 24oktoberplein ce matin évoque maintenant un « motif terroriste possible »  |  Attentat aux Pays-Bas à #Utrecht : L’unité anti-terroriste est sur place  |  Marseille : une étudiante de 21 ans poignardée à mort par un homme qui tentait de voler son smartphone  |  Le paradoxe de Gaza : les Palestiniens n’en peuvent plus du Hamas, mais Israël a besoin d’un ennemi qu’il connaît bien  |  Israël : attentat islamique évité au tombeau des Patriarches : le terroriste armé d’un couteau a été neutralisé  |  Pays Bas : 1 mort et 9 blessés dans ce qui ressemble à un attentat islamique à Utrecht – le suspect s’est enfui  |  [17/03/2019] Grande-Bretagne : une attaque au couteau à Stanwell où un jeune de 19 ans a été poignardé hier soir, a été classée « attentat terroriste »  |  Israël attentat terroriste islamiste : 2 morts  |  [16/03/2019] Les #GiletsJaunes attaquent : à Paris, les policiers dans 2 voitures de police ont dû rebrousser chemin pour éviter d’être attaqués  |  #GiletsJaunes : des violences signalées à Paris. Les GJ ont vu que le gouvernement ne comprend que la violence, alors ils recommencent pour être vraiment entendus  |  [15/03/2019] Attentat en Nouvelle-Zélande : 1/ Dreuz 1er média francophone à révéler que l’auteur est un néo-nazi. 2/ 1er à dire que ce n’est pas un attentat islamophobe mais raciste  |  Sur @CNN, Mehdi Hasan, chroniqueur de Intercept, fait le lien entre la fusillade dans une mosquée néo-zélandaise et le président #Trump  |  Attentat néo-nazi en Nouvelle Zélande : le nouveau bilan est de 49 morts, 50 blessés  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Dreuz Info le 17 août 2013

User comments

Le 15 août, place Basel à Tel Aviv, près de l’ambassade d’Egypte, a eu lieu une manifestation pro-Morsi.

Des manifestants agitaient des drapeaux verts avec des inscriptions en arabe, certains tenaient des portraits de Morsi, et hurlaient des slogans en arabe. La plupart portaient de longues barbes qui ne laissaient aucun doute, il s’agissait de Frères musulmans.

La scène est déjà fort insolite : quel est intérêt politique, pour les Frères musulmans, de manifester au cœur de Tel Aviv, sinon de ridiculiser une fois de plus les antisionistes qui accusent Israël d’Apartheid ? Et la scène se double d’une anecdote qu’il serait impossible d’imaginer en Europe : sur le trottoir d’en face, une dizaine de policiers, chargés de la sécurité, sont assis sur les chaises d’une terrasse de café et regardent calmement.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Voilà donc des fondamentalistes islamistes, des Frères musulmans, qui peuvent tranquillement manifester leur soutien au président Morsi sur une place chic de Tel Aviv de la façon la plus démocratique, et sans être massacrés par la police comme ils le seraient au Caire.

Et ces mêmes Frères musulmans appellent à déchirer le traité de paix avec Israël, et financent le Hamas qui s’acharne à vouloir exterminer les Juifs de Palestine.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © www.Dreuz.info

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :