FLASH
[22/11/2017] Haute-Savoie : un individu tué par balle par un policier lors d’échanges de tirs contre un véhicule qui fonçait sur plusieurs policiers. 1 homme interpellé, 2 en fuite  |  Rennes – vols et agressions par 6 migrants illégaux dont un de « 11 ans »: arrêtés 3 fois en 3 jours, libérés, ils recommencent immédiatement  |  Débarquement massif d’Algériens sur les côtes espagnoles : une ‘attaque coordonnée’, selon un responsable espagnol  |  Et hop: le journaliste Frédéric Haziza accusé d’agression sexuelle – mais n’oublions pas Tariq Ramadan !  |  Multiculturalisme chéri : dans l’Essonne, un policier et sa femme ont été roués de coups devant leurs enfants  |  Les dirigeants allemands font pression pour la reprise des négociations de coalition par Merkel et éviter la paralysie du gouvernement  |  Israël détruit les habitations de deux monstres arabes palestiniens ayant commis des attentants  |  Israël dejoue une tentative de faire entrer des tonnes d’explosifs à Gaza. Pourquoi ne construisent ils pas une économie ?  |  A court d’analogies (facho, suprémaciste, Hitler et Mussolini sont très usés), les Trump haters le comparent maintenant à Charles Manson  |  Républicain soupçonné de harcèlement sexuel> Démocrates: « il doit démissionner ». Démocrate accusé> Démocrates disent: « il faut enquêter »  |  Explosion de démissions de politiciens, journalistes, artistes Démocrates américains accusés de harcèlement sexuel (ou pire)  |  Morale socialiste: Hollande savait que Thomas Thévenoud fraudait le fisc quand il l’a nommé secrétaire d’État au Commerce extérieur  |  Les discussions entre le Hamas et le Fatah du Caire tournent mal, *encore*  |  ISIS donne l’ordre aux musulmans d’assassiner Barron Trump, le plus jeune fils du président  |  Rock star Nick Cave menacé par BDS: « je vais en Israël à cause de BDS et j’aime Israël »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 18 août 2013

Le procès a été renvoyé en l’absence de la partie civile. À l’audience, le père des victimes a tenu des propos sidérants.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

« Je ne veux pas l’envoyer en prison pour des choses aussi insignifiantes… ». Hier après-midi, dans le prétoire de la correctionnelle, il a fallu se pincer après avoir entendu les propos du père des deux victimes à l’endroit de son beau-frère. Qui, mardi vers 14 h, dans une rame de la ligne 3 du tramway, a sexuellement agressé, en état d’ivresse, ses neveux âgés de 3 ans et 5 ans.

Une scène tout bonnement hallucinante subie par des passagers sidérés, médusés, qui sont intervenus très vite pour faire arrêter le trentenaire.. Des faits pour lesquels comparaissait l’intéressé hier donc.

Un procès renvoyé pour cause d’absence de la partie civile

Mais le procès a fait long feu. En l’absence, sur l’audience, de l’avocat du représentant ad hoc des enfants (ils ont été placés dans un foyer depuis), à savoir le Conseil général de l’Hérault.

Restait alors aux magistrats à décider de l’avenir proche du prévenu.

Du côté de la représentante du parquet, la cause est entendue : « Il habite dans un camp qui, par définition, n’est pas définitif, n’a pas de travail… Il encourt dix ans d’emprisonnement. Cela peut être une bonne raison de vouloir se soustraire à la justice ». Pour le ministère public, il convient aussi « d’éviter toute réitération car les faits étaient habituels et répétés. L’on ne peut passer sous silence le trouble public créé. Il faut imaginer la scène pour comprendre que les gens ont été perturbés. Et quand on est, à ce point, affranchi à la loi… ». D’où cette demande de maintenir l’intéressé en détention.

Contrôle judiciaire strict demandé par la défense

Depuis le banc de la défense, Me Manzi, plaide, elle, pour un placement de son client sous « un contrôle judiciaire strict. Il est sédentaire, n’a pas l’intention de bouger. Et ne s’amuse pas à faire cela avec les autres enfants du camp ».

Sachant que le prévenu semble jouir de toutes ses facultés mentales au dire de l’expert psychiatre l’ayant examiné.

« Les policiers savent très bien où j’habite si je ne me présente pas », lâche le trentenaire par interprète interposée.

Maintien en détention pour l’oncle abuseur

Mais hier et à l’issue de leur délibéré, les magistrats ont suivi la demande du parquet. Ils l’ont en effet maintenu sous écrous et renvoyé l’examen au fond de ce dossier au 16 septembre prochain.

http://www.midilibre.fr/2013/08/17/neveux-abuses-dans-le-tram-l-oncle-reste-ecroue,746573.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz