FLASH
[19:13] Le Premier ministre Netanyahou vient de quitter brusquement une réunion de cabinet pour un appel « d’importance nationale »  |  Michael Moore demande à Nancy Pelosi de faire fermer le gouvernement pour empêcher les Républicains de nommer un juge à la Cour suprême à la place de Ginsburg  |  Le Michigan autorise la « récolte des bulletins de vote au porte-à-porte » qui autorise toutes les fraudes, pendant plus de 4 jours après le jour de l’élection  |  Selon le New York Times, plus de 60 % des Latinos rejettent la politique identitaire des « progressistes »  |  Très suspect dans le contexte : Biden indique qu’il ne publiera pas sa liste des candidats à la Cour suprême pour remplacer Ginsburg  |  30 blessés entre vendredi et dimanche matin à Chicago, ville Démocrate gérée par les Démocrates  |  Mike Pompeo : il reste moins de 200 membres d’Al-Qaida en Afghanistan  |  C’est officiel : Les Etats-Unis réintroduisent toutes les sanctions contre l’Iran  |  Un homme d’Omaha qui s’est défendu contre un agresseur de Black Lives Matter s’est suicidé après avoir été inculpé par un grand jury  |  Une Canadienne arrêtée en tenant de passer illégalement la frontière après avoir envoyé une enveloppe de ricin à Trump à la Maison-Blanche  |  2 morts, 8 blessés dans l’effondrement d’un tunnel terroriste à Gaza  |  Les troupes israéliennes arrêtent 4 terroristes qui ont traversé la frontière de Gaza armés de couteaux pour aller tuer des juifs  |  Tous les passagers inscrits sur les carnets de vol d’Epstein vont être nommés  |  Le Bahreïn dit avoir déjoué une importante attaque terroriste fomentée par l’Iran  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 18 août 2013

Le procès a été renvoyé en l’absence de la partie civile. À l’audience, le père des victimes a tenu des propos sidérants.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

« Je ne veux pas l’envoyer en prison pour des choses aussi insignifiantes… ». Hier après-midi, dans le prétoire de la correctionnelle, il a fallu se pincer après avoir entendu les propos du père des deux victimes à l’endroit de son beau-frère. Qui, mardi vers 14 h, dans une rame de la ligne 3 du tramway, a sexuellement agressé, en état d’ivresse, ses neveux âgés de 3 ans et 5 ans.

Une scène tout bonnement hallucinante subie par des passagers sidérés, médusés, qui sont intervenus très vite pour faire arrêter le trentenaire.. Des faits pour lesquels comparaissait l’intéressé hier donc.

Un procès renvoyé pour cause d’absence de la partie civile

Mais le procès a fait long feu. En l’absence, sur l’audience, de l’avocat du représentant ad hoc des enfants (ils ont été placés dans un foyer depuis), à savoir le Conseil général de l’Hérault.

Restait alors aux magistrats à décider de l’avenir proche du prévenu.

Du côté de la représentante du parquet, la cause est entendue : « Il habite dans un camp qui, par définition, n’est pas définitif, n’a pas de travail… Il encourt dix ans d’emprisonnement. Cela peut être une bonne raison de vouloir se soustraire à la justice ». Pour le ministère public, il convient aussi « d’éviter toute réitération car les faits étaient habituels et répétés. L’on ne peut passer sous silence le trouble public créé. Il faut imaginer la scène pour comprendre que les gens ont été perturbés. Et quand on est, à ce point, affranchi à la loi… ». D’où cette demande de maintenir l’intéressé en détention.

Contrôle judiciaire strict demandé par la défense

Depuis le banc de la défense, Me Manzi, plaide, elle, pour un placement de son client sous « un contrôle judiciaire strict. Il est sédentaire, n’a pas l’intention de bouger. Et ne s’amuse pas à faire cela avec les autres enfants du camp ».

Sachant que le prévenu semble jouir de toutes ses facultés mentales au dire de l’expert psychiatre l’ayant examiné.

« Les policiers savent très bien où j’habite si je ne me présente pas », lâche le trentenaire par interprète interposée.

Maintien en détention pour l’oncle abuseur

Mais hier et à l’issue de leur délibéré, les magistrats ont suivi la demande du parquet. Ils l’ont en effet maintenu sous écrous et renvoyé l’examen au fond de ce dossier au 16 septembre prochain.

http://www.midilibre.fr/2013/08/17/neveux-abuses-dans-le-tram-l-oncle-reste-ecroue,746573.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz