Publié par Michel Garroté le 20 août 2013

 

Amina-Sboui

 

Michel Garroté, réd en chef  –-  C’est la foutaise du jour. La militante tunisienne Amina Sboui, libérée début août après deux mois et demi de détention, annonce mardi 20 août 2013 quitter le groupe Femen, qu’elle accuse d’« islamophobie ». Cerise sur le gâteau, elle ajoute, à propos du financement de Femen : « Et si c’était Israël qui finançait ? ».

Si je comprends bien, elle a été libérée par le régime islamiste tunisien à condition qu’elle dénonce l’« islamophobie », et, bien entendu, Israël, dont je peux certifier qu’il ne finance pas les Femen. Celles-ci sont financées par des millionnaires de gauche, notamment allemands (cf. sources en bas de page).

Reproduction autorisée avec mention :

© M. Garroté réd en chef www.dreuz.info

Sources :

Financement de Femen et Pussy Riots :

http://www.dreuz.info/2012/09/qui-finance-et-manipule-les-pussy-riots/

http://www.dreuz.info/2012/09/femen-et-pussy-riots-larnaque-des-seins-nus/

 

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz