Publié par Michel Garroté le 23 août 2013

 

Roquettes-sur-Israël-1

Tirer des roquettes sur Israël, c’est franchir une ligne rouge.

Michel Garroté, réd en chef  –-  C’est une riposte israélienne proportionnée, voire insuffisante. Suite aux tirs de roquettes, hier jeudi dans l’après-midi, depuis le sud Liban sur des zones civiles dans le Nord d’Israël, l’Etat hébreu a réagi avec deux raids aériens, un hier soir, contre un groupe lié à Al-Qaïda ; et un ce vendredi matin, sur la vallée libanaise de Naamé, contre le Front populaire de libération de la Palestine-commandement général (FPLP-CG), un groupe palestinien proche du régime syrien.

Concrètement, cela signifie que d’une part, le FPLP-CG allié du régime syrien, et d’autre part, des groupes de rebelles syriens liés à Al-Qaïda s’affrontent jusqu’au Liban y compris dans le sud à la frontière israélienne. Israël fait tout pour ne pas céder aux provocations et c’est bien ainsi. Cela dit, des tirs de roquettes depuis le sud Liban sur des zones civiles dans le Nord d’Israël, cela s’appelle franchir une ligne rouge.

Reproduction autorisée avec mention :

© M. Garroté réd chef www.dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz