FLASH
[24/09/2018] Ecosse : interdiction d’arborer un drapeau palestinien (ne pas se réjouir trop vite : les drapeaux israélien, catalan, du Vatican, tricolore irlandais, etc. sont également interdits)  |  Paris : Un adolescent de 17 ans tué à coups de couteau en pleine rue. Toujours le couteau…  |  Dans un nouveau sondage Fox News, le soutien du public pour Kavanaugh a chuté de 5% à 40%  |  Une seconde femme accuse Brett Kavanaugh de comportement sexuel douteux quand ils étaient étudiants  |  Marseille : Attaqués par environ 40 racailles, la police contrainte de faire feu à deux reprises pour éviter d’être lynchée  |  Censure des voix conservatrices : James Wood viré de Twitter. A qui est-ce jamais arrivé à gauche ?  |  Des pirates ont capturé 12 marins suisses au large du Nigeria  |  [23/09/2018] La région suisse de Saint-Gall vote massivement en faveur de l’interdiction de la burqa  |  La nouvelle tenue du personnel du SAMU varois comporterait un gilet pare-balles  |  Après avoir accusé les policiers de -chier dans leur froc- et de ne pas -avoir les couilles- d’aller dans les quartiers difficiles, #YannMoix est invité par un syndicat policier à un reportage en zone sensible. « On verra s’il a les couilles »  |  Affaire Kavanaugh : Un 3e témoin cité par Christine Ford comme ayant été présent rejette ses allégations  |  [22/09/2018] Deux ballons chargés d’explosifs envoyés depuis Gaza atterrissent dans le sud d’Israël, aucune mention dans la presse : les journaux veulent que les Français pensent que les palestiniens sont des victimes, plus grand mensonge du siècle  |  Le multiculturalisme a tué l’utopie suédoise : Les statistiques montrent que la Suède, autrefois un pays où l’on pouvait se promener dans les rues la nuit en toute sécurité, est devenue un pays truffé de crimes  |  Suite à dénonciation anonyme, la police israélienne a arrêté un terroriste musulman de 21 ans qui planifiait une attaque terroriste dans la ville d’Afula au nord  |  Le « tsunami » de #fakenews pendant la présidentielle était une Fake news. Seulement 1% des contenus circulant sur Twitter étaient des fake news selon le CNRS. Pour « Le Monde », sur 60 millions de tweets politiques, 5.000 contenaient des « fausses informations »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 24 août 2013

« Marie-Claude Bompard nous a dit qu’elle respectait les couples homosexuels mais que par rapport à ses convictions religieuses, il lui était impossible de nous unir». Amandine Gilles, 33 ans, raconte ce samedi dans le Dauphiné Libéré sa déception après le refus de la maire de Bollène (Vaucluse) de la marier avec sa conjointe.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Pis, lors d’une entrevue vendredi, l’édile, épouse de Jacques Bompart et membre de la Ligue du sud, a également refusé de déléguer ce pouvoir à un adjoint, expliquent les deux jeunes femmes.

Bompard «pas opposée aux personnes mais à une loi»

Contactée par le Dauphiné, Marie-Claude Bompard a indiqué qu’il était évident qu’elle n’était pas opposée « aux personnes mais à une loi » ajoutant que « dans cette affaire, les maires sont sous la contrainte et la menace de sanctions disproportionnées et illégitimes.» La maire demeurait injoignable ce samedi à la mi-journée. Amandine et sa conjointe Angélique ont, de leur côté décidé de saisir le préfet.

Marie-Claude Bompard n’est pas la première maire à refuser de marier des couples homosexuels, malgré l’adoption de la loi étendant le mariage aux couples de même sexe.En juin dernier, un couple d’homosexuels avait ainsi porté plainte contre le maire d’Arcangues (Pyrénées-atlantiques) et ses adjoints, qui refusaient de les marier. Un adjoint avait fini par les unir, après un rappel à la loi du préfet.

Que risque la maire de Bollène ?

La loi ne prévoit en réalité aucune sanction. Mais les élus de la ville pourraient tout de même être poursuivis et écoper d’une suspension ou d’une amende. En 2004, Noël Mamère avait marié deux hommes et avait été suspendu un mois de ses fonctions. Plus récemment, un maire de Polynésie a refusé un mariage parce que la promise était une transsexuelle : il a été condamné à 4000 euros d’amende.

http://www.leparisien.fr/societe/vaucluse-une-maire-refuse-de-marier-deux-homosexuelles-24-08-2013-3076783.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz