FLASH
[11/12/2017] New York : le terroriste qui a fait exploser une bombe (4blessés légers) s’appelle Afrad Zakhmi, 22 ans du Blangadesh. Et oui encore et toujours ce sont les musulmans qui commettent le plus d’attentats  |  Un migrant musulman du Bangladesh a tenté de faire exploser une bombe a New York  |  Imam Tawhidi: « ouvrez les yeux, nos leaders ont volé nos nations et ils ont accusé Israël et les USA. Puis ils nous ont dit de chanter des slogans de mort à l’occident »  |  [10/12/2017] Netanyahu donne une leçon d’histoire à Macron: « Jérusalem n’a jamais été la capitale d’un autre peuple. Plus vite les Palestiniens accepteront cette réalité, plus vite nous arriverons à la paix »  |  Netanyahu à Paris : « la stratégie d’Israël est de se servir de [ses nouveaux alliés] du monde Arabe pour forcer les Palestiniens à être réalistes sur le processus de paix »  |  Netanyahu à Macron : « Paris est la capitale de la France. Jérusalem est la capitale d’Israël. Nous respectons votre histoire et vos choix, et je sais qu’en tant qu’ami, vous respectez la nôtre »  |  Netanyahu à propos d’Erdogan: « quand on bombarde les villages kurdes, aide l’Iran et soutient le Hamas on ne peut pas donner des leçons de morale à Israël »  |  Vendée : la crèche de Noël définitivement autorisée à La Roche-sur-Yon  |  Paris : Manifestation antisémite contre Israël: une femme d’un certain âge, pro-israélienne, attaquée par des antisionistes  |  Jérusalem : attentat au couteau. Un jeune de 25 ans dans un état critique  |  Ce dimanche, Tsahal a découvert et détruit un autre tunnel terroriste du Hamas  |  59% des Français ont une vision négative de l’avenir de la France (Sondage JDD 9 décembre 2017)  |  Après la décision de Trump de reconnaître que Jérusalem est en effet la capitale israélienne, une centaine de personnes attaquent une synagogue de Suède. Et la gauche soutient que les antisionistes ne sont pas des antisémites !  |  [09/12/2017] Macron, le honteux héritier de l’idéologie pétainiste, s’allie à la Turquie pour réclamer l’annulation de Trump sur Jérusalem  |  La Cour suprême donne une 1ere victoire à Trump sur les « dreamers », illégaux arrivés mineurs aux USA  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 25 août 2013

Le 14 juin, vers 2 h 25, une patrouille se rend rapidement rue de la Clé à Lille : un jeune homme, qui s’est réfugié chez un voisin, vient d’être agressé chez lui par deux jeunes hommes.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Ces derniers, déçus de ne pouvoir retirer assez d’argent après avoir extorqué le code confidentiel de la carte bleue, se sont vengés prenant plus d’une heure contre l’étudiant : appartement mis à sac, télés cassés, cordes de la guitare coupées, coups, médicaments ingérés de force, interphone arraché, etc.

« Les agresseurs étaient de race africaine », note la présidente Reliquet. Une précision qui n’est pas sans importance puisque les vexations étaient opérées sur ce thème. La victime est recouverte par exemple de liquide de nettoyage pendant que les agresseurs disaient : « Les blancs, ça pue ». Sur les murs du modeste appartement, des inscriptions à la bombe : « Nike les blancs, Black Power revient ».

Le plus jeune était le plus agressif

La patrouille circule alors en ville avec l’étudiant afin de tenter de repérer les agresseurs. Un mineur est interpellé dans le Parc Matisse. Par recoupements, le majeur est arrêté un peu plus tard : Thierno Barry, 20 ans, jamais condamné, se retrouvait hier dans le box. Hier, il avoue alors qu’il avait commencé par nier en garde à vue.

Dans le box, Thierno Barry a tendance à tout rejeter sur le mineur âgé de 15 ans. Facile ? Sans doute mais, selon la victime, c’est effectivement le plus jeune qui était de loin le plus agressif.

La procureure Lacoste ne mâche pas ses mots : « On aurait pu poursuivre sur la base d’une agression du fait de la race de la victime. Le mineur dit qu’ils avaient envie de dépouiller un blanc ».

Le prévenu déclare : « l’agression n’était pas spécialement contre la victime mais elle s’explique par mon passé ». L’agresseur aurait arrêté ses études à cause de propos racistes tenus à son encontre dans un lycée privé de Lille.

Une agression ratée contre une jeune femme, le 3 juin dernier, n’améliore guère le tableau. En défense, Me Blandine Lejeune tente d’éviter le pire : « C’est surtout un jeune homme paumé qui a trop de fierté pour avouer à son père qu’il se retrouve à la rue sans ressources».

Jugement : quinze mois de prison dont hui avec sursis, plus mandat de dépôt.

http://www.nordeclair.fr/faits-divers-justice/a-lille-agression-et-sequestration-sur-fond-de-racisme-ia0b0n231859

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz