FLASH
[26/04/2018] Nikki Haley, l’ambassadrice des Etats-Unis à l’ONU : « le Hamas doit arrêter d’utiliser les enfants de Gaza comme « chair à canon »  |  Mike Pompeo, fraîchement nommé secrétaire d’Etat, se rendra en Israël dimanche pour son 1er voyage officiel à l’étranger  |  Alors que Mahmoud Abbas paye les terroristes qui tuent des juifs, Israël a condamné un policier à 9 mois de prison pour la mort d’un arabe. Soit vous êtes pour le camp terroriste palestinien, soit pour la démocratie  |  France : 2 hommes interpellés près du domicile d’Emmanuel Macron au Touquet (62), après avoir tenté de renverser des piétons qui traversaient  |  Durant la nuit, Tsahal a arrêté 5 terroristes recherchés en Judée Samarie occupée par les Arabes, dont 2 armés de fusils d’assaut M-16 et de cartouches  |  [25/04/2018] Si Melania Trump était démocrate, elle serait chaque mois en couverture des magazines féminins du monde entier. Et les journalistes se disent neutres et honnêtes ?  |  Harry Reid aux démocrates : « Moins on parle d’impeachment [de Trump], mieux c’est pour nous »  |  Dennis Prager sur Fox : « Attention, la liste des best-sellers du New York Times n’est pas réelle. Elle ne mentionne pas les livres conservateurs et religieux ! »  |  Effet Trump : « le site nucléaire de Corée du Nord a été détruit », affirment des scientifiques  |  Effet Macron : Ricoh licencie 360 personnes en France. Effet Trump : Apple crée 20 000 emplois aux USA. Et c’est Trump le taré ?  |  [24/04/2018] Effet Trump : le PIB des Etats-Unis dépasse les prévisions et atteint son plus haut en 15 ans : de quoi être exciter la haine des médias  |  Allemagne 1930 : un leader juif met en garde de ne pas porter de kippa en public en raison des attaques antisémites. Cette mise en garde vient d’être réitérée en 2018  |  Dans une déclaration, l’Autorité palestinienne refuse tout compromis pour atteindre la paix avec Israël  |  La religion de paix frappe encore : 6 morts, 15 blessés dans 3 attentats suicides à Quetta au Pakistan  |  [23/04/2018] Sky News a vu trois camions de l’armée se rendre sur le banc de Salisbury où l’ancien espion Sergei Skripal et sa fille Yulia ont été retrouvés après avoir été empoisonnés  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 25 août 2013

Prise en filature depuis le tram, la dame s’est retrouvée prise au piège dans un coin de rue mais a pu identifier les deux voleurs après un contrôle de la brigade des stupéfiants

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Dimanche 18 août: une femme dénonce au poste de police de Plainpalais une brutale agression dont elle vient d’être la victime. Montée dans le tram à l’arrêt Coutance, elle constate qu’un jeune homme qui semblait la suivre s’installe juste en face d’elle, aux côtés d’un autre individu. Descendue à l’arrêt Augustins, elle se fait rattraper par les deux comparses qui la poussent violemment contre un mur en la menaçant d’un couteau posé contre son ventre. La femme se voit alors sommée de remettre son argent et son téléphone portable. Mais les cris d’une dame ayant fait irruption au coin de la rue mettent les voleurs en fuite.

Cependant, le vendredi suivant l’un des agresseurs se présente pour un contrôle à la brigade des stupéfiants au boulevard Carl-Vogt. Les inspecteurs le reconnaissent alors comme étant un des auteurs de l’agression, informe le communiqué de la police genevoise. Quelques minutes plus tard, d’autres inspecteurs reconnaissent également son complice qui attendait son comparse non loin de là sur le trottoir, devant l’hôtel de police.

L’un des hommes reconnaît les faits qui lui sont reprochés et explique que son complice était également présent. Ce dernier, nie pourtant entièrement son implication dans l’agression. Il était toutefois en possession de divers matériels dont il ne pouvait expliquer la provenance. Il possédait plusieurs cartes d’identité dont au moins une a été volée il y a plusieurs années et possédait deux couteaux dont celui qui a été utilisé lors de la tentative de brigandage.

La victime a, elle, formellement reconnu les deux hommes comme étant ses agresseurs. Vu ce qui précède, les intéressés ont été mis à disposition du Ministère public.

http://www.tdg.ch/geneve/faits-divers/deux-hommes-agressent-femme-couteau-pincer-cinq-jours-tard/story/18671592

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz