FLASH
[18/08/2017] Quand il y a 1 attentat en Israël, Barcelone dit « les islamistes résistent aux crimes d’Israël ». Barcelone a commis quels crimes?  |  On peut supposer que le général Kelly a exigé le départ de Steve Bannon, conseiller de Trump  |  Après les attentats, la Pologne appelle l’UE à «fermer la porte» à l’immigration  |  Steve Bannon évincé de la Maison-Blanche. Pourrait retourner à Breitbart News  |  Venezuela : l’assemblée pro-gouvernement confisque le pouvoir à l’opposition  |  Sur Facebook, la députée du Missouri dit espérer que « Trump sera assassiné ». Le gouverneur demande sa démission  |  #Finland #Turku – bien qu’il ait hurlé Allahu Akbar, la police ne dit pas (encore) « le motif est terroriste »  |  #Finlande #Turku : nouveau bilan 2 morts, 8 blessés  |  #Allemagne, #Wuppertal : selon des témoins, l’attaque au couteau (1 mort 1 blessé) est lié à une dispute, pas à un attentat  |  #Allemagne, #Wuppertal, la police ne sait pas encore s’il s’agit d’un attentat terroriste (1 mort 1 blessé grave)  |  USA : l’Ohio se propose de classer les néo-nazis comme groupes terroristes  |  #Allemagne #Elberfeld : le motif de l’attaque n’est pas connu mais ne semble pas être terroriste  |  #Allemagne #Elberfeld : attaque au couteau – 1 mort, 1 blessé  |  #Turku #Finlande : Sécurité renforcée dans les gares et aéroports, d’autres jihadistes recherchés  |  #Finlande : la police recherche d’autres suspects  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 25 août 2013

Prise en filature depuis le tram, la dame s’est retrouvée prise au piège dans un coin de rue mais a pu identifier les deux voleurs après un contrôle de la brigade des stupéfiants

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Dimanche 18 août: une femme dénonce au poste de police de Plainpalais une brutale agression dont elle vient d’être la victime. Montée dans le tram à l’arrêt Coutance, elle constate qu’un jeune homme qui semblait la suivre s’installe juste en face d’elle, aux côtés d’un autre individu. Descendue à l’arrêt Augustins, elle se fait rattraper par les deux comparses qui la poussent violemment contre un mur en la menaçant d’un couteau posé contre son ventre. La femme se voit alors sommée de remettre son argent et son téléphone portable. Mais les cris d’une dame ayant fait irruption au coin de la rue mettent les voleurs en fuite.

Cependant, le vendredi suivant l’un des agresseurs se présente pour un contrôle à la brigade des stupéfiants au boulevard Carl-Vogt. Les inspecteurs le reconnaissent alors comme étant un des auteurs de l’agression, informe le communiqué de la police genevoise. Quelques minutes plus tard, d’autres inspecteurs reconnaissent également son complice qui attendait son comparse non loin de là sur le trottoir, devant l’hôtel de police.

L’un des hommes reconnaît les faits qui lui sont reprochés et explique que son complice était également présent. Ce dernier, nie pourtant entièrement son implication dans l’agression. Il était toutefois en possession de divers matériels dont il ne pouvait expliquer la provenance. Il possédait plusieurs cartes d’identité dont au moins une a été volée il y a plusieurs années et possédait deux couteaux dont celui qui a été utilisé lors de la tentative de brigandage.

La victime a, elle, formellement reconnu les deux hommes comme étant ses agresseurs. Vu ce qui précède, les intéressés ont été mis à disposition du Ministère public.

http://www.tdg.ch/geneve/faits-divers/deux-hommes-agressent-femme-couteau-pincer-cinq-jours-tard/story/18671592

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz