FLASH
[13/12/2017] Alabama : Après la victoire de Doug Jones, aucune émeute à droite : c’est là qu’on voit qui sont les vrais fascistes  |  Tirs de missiles terroristes sur le sud d’Israël. Les habitants ont été alerté de se réfugier dans les abris  |  Pédophilie, la France a des leçons à recevoir de l’Amérique : dans l’Aude, un homme se prend seulement 5 ans de prison avec sursis pour le viol d’une fillette de 4 ans  |  La mère de l’ancien chef de l’Etat, Andrée Sarkozy, est décédée  |  Deux frères d’Adama Traoré en garde à vue dans le cadre d’une affaire de stupéfiants  |  Avec 5000 euros par mois, la députée LREM se plaint de devoir « manger pas mal de pâtes »  |  Edouard Philippe nomme un rappeur qui traite les Français de porcs, au Conseil national du numérique  |  Médiapart demande que l’académicien Alain Finkielkraut soit exclu de l’Académie Française. Sans surprise, les lecteurs de Mediapart se déchaînent dans leurs commentaires antisémites  |  Religion d’amour et de tolérance : En Egypte à l’islam très modéré, Sheema, une chanteuse pop, a été condamnée à 2 mois de prison pour « incitation à la débauche »  |  Erdogan appelle tous les pays du monde Arabe à reconnaître Jérusalem comme capitale d’un pays inexistant, l’Etat de Palestine : tout repose sur du vent  |  USA Today donne un exemple de la noblesse et du respect de la neutralité du journalisme : « Trump n’est même pas digne de nettoyer les chiottes de la librairie Obama »  |  Des Parisiens excédés, des Parisiennes sexuellement harcelées, menacent de déclencher une grève de la faim en raison du danger et de l’insalubrité des camps de réfugiés  |  En panique, le roi de Jordanie affirme maintenant que Jérusalem n’est pas le 3e mais le 1er lieu saint de l’Islam ! Le mensonge arabe est sans limite !  |  Aux abois, Mahmoud Abbas demande à la communauté internationale de retirer à Israël le statut d’Etat  |  [12/12/2017] La Gambie, après avoir suivi les procédures demandées par l’administration américaine, a été retirée de la liste des pays visés par une interdiction d’entrée aux USA  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 25 août 2013

Prise en filature depuis le tram, la dame s’est retrouvée prise au piège dans un coin de rue mais a pu identifier les deux voleurs après un contrôle de la brigade des stupéfiants

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Dimanche 18 août: une femme dénonce au poste de police de Plainpalais une brutale agression dont elle vient d’être la victime. Montée dans le tram à l’arrêt Coutance, elle constate qu’un jeune homme qui semblait la suivre s’installe juste en face d’elle, aux côtés d’un autre individu. Descendue à l’arrêt Augustins, elle se fait rattraper par les deux comparses qui la poussent violemment contre un mur en la menaçant d’un couteau posé contre son ventre. La femme se voit alors sommée de remettre son argent et son téléphone portable. Mais les cris d’une dame ayant fait irruption au coin de la rue mettent les voleurs en fuite.

Cependant, le vendredi suivant l’un des agresseurs se présente pour un contrôle à la brigade des stupéfiants au boulevard Carl-Vogt. Les inspecteurs le reconnaissent alors comme étant un des auteurs de l’agression, informe le communiqué de la police genevoise. Quelques minutes plus tard, d’autres inspecteurs reconnaissent également son complice qui attendait son comparse non loin de là sur le trottoir, devant l’hôtel de police.

L’un des hommes reconnaît les faits qui lui sont reprochés et explique que son complice était également présent. Ce dernier, nie pourtant entièrement son implication dans l’agression. Il était toutefois en possession de divers matériels dont il ne pouvait expliquer la provenance. Il possédait plusieurs cartes d’identité dont au moins une a été volée il y a plusieurs années et possédait deux couteaux dont celui qui a été utilisé lors de la tentative de brigandage.

La victime a, elle, formellement reconnu les deux hommes comme étant ses agresseurs. Vu ce qui précède, les intéressés ont été mis à disposition du Ministère public.

http://www.tdg.ch/geneve/faits-divers/deux-hommes-agressent-femme-couteau-pincer-cinq-jours-tard/story/18671592

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz