Publié par Gaia - Dreuz le 25 août 2013

Après avoir été interpellé à Tourcoing, mardi, l’auteur suspecté du viol commis à Wasquehal le 12 août a été déféré en milieu d’après-midi ce jeudi. Il est mis en examen pour viols sous menace d’une arme en état de récidive légale. Durant sa garde à vue, le Tourquennois de 25 ans a en effet reconnu les faits commis la semaine dernière à Wasquehal, ainsi qu’un autre viol commis à Villeneuve d’Ascq le 19 juillet dernier.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Récidiviste, il avait purgé l’intégralité de sa peine

En 2007, il avait déjà été condamné à huit ans d’emprisonnement pour deux viols qu’il avait alors commis à l’âge de 17 ans. Libéré en avril dernier, « il avait purgé sept ans et deux mois, soit la totalité de la peine, avec les réductions, indique Pascal Marconville, procureur-adjoint de la République. Il aurait même pu avoir plus de réduction. » Au-delà des huit ans d’emprisonnement, un suivi socio-judiciaire pendant trois ans avait été ordonné par la cour d’assises qui l’avait condamné en 2007. « Il avait été condamné à quatre ans d’emprisonnement si les conditions de son suivi n’étaient pas respectées, poursuit le Parquet, qui a requis son placement en détention provisoire. Ce n’était pas une sortie sèche. »

Il avait rencontré un médecin pour se soigner

Le Tourquennois était soumis à des obligations de soins psychiatriques et de travail. Ainsi qu’à l’obligation d’indemniser les victimes des deux viols qu’il avait commis mineur. Comme toute personne inscrite au FIJAI (fichier judiciaire automatisé des auteurs d’infractions sexuelles ou violentes), il devait également avoir une adresse fixe. En matière de soins, le Tourquennois avait entamé des démarches depuis sa sortie. « Il avait déjà rencontré un médecin coordinateur avant qu’il ne commette les deux viols de Wasquehal et Villeneuve d’Ascq, poursuit Pascal Marconville. Il avait aussi rencontré plusieurs psychiatres dans les trois établissements pénitentiaires qu’il avait été amené à fréquenter. »

http://www.lavoixdunord.fr/region/viols-a-wasquehal-et-villeneuve-d-ascq-un-tourquennois-ia26b58810n1489935

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz