FLASH
[14/12/2018] Le Weekly Standard, un magazine conservateur psycho-rigide et anti-Trump, ferme après 23 ans d’existence  |  Effet trump : La Chine annonce que sa croissance économique est beaucoup + lente que prévu : elle perd la guerre commerciale contre les USA et a suspendu ses hausses de tarifaires contre les USA. Les États-Unis, en revanche, se portent très bien  |  Israël : un colon musulman palestinien s’est infiltré par la clôture de protection de Gaza et a attaqué un soldat, qui a été légèrement blessé à la tête  |  [13/12/2018] Chérif Chekatt a été abattu par la police à Strasbourg  |  Pollution : le tribunal de l’Union européenne juge – trop élevées – les limites d’émissions des diesels  |  2 heures avant l’attentat de Strasbourg, la garde des sceaux annonçait qu’elle ne prendrait pas de sanction contre le juge ayant libéré par erreur un djihadiste dangereux  |  La fécondité baisse pour toutes les femmes en France, sauf les immigrées, selon l’INSEE  |  Hassan Nasrallah, le leader du Hezbollah, aurait déclaré dans un discours que la création d’Israël a épargné au groupe terroriste la peine de traquer les Juifs jusqu’au bout du monde  |  [12/12/2018] Saleh Omar Al-Barghouti, le terroriste de l’attentat d’Ofra et fils du fondateur de #BDS Omar Barghouti a été abattu lors d’une intervention de Tsahal à Ramallah  |  Le premier ministre britannique Theresa May joue son poste après un vote de défiance  |  La bénédiction d’Abraham se vérifie: « Je bénirai ceux qui te bénissent Je maudirai ceux qui te maudissent ». La #France s’est mise en travers d’#Israël. Elle en subit les conséquences. Ce n’est que le début  |  Non mais allo ! On peut même pas compter sur #Israël pour faire correctement de l’#Apartheid ! Une femme arabe #palestinienne va être maire adjointe de Haïfa  |  [11/12/2018] L’antisémitisme était la solution respectable pour se débarrasser des juifs d’Europe. L’antisionisme est la façon respectable de se débarrasser des juifs de Palestine  |  100 chrétiens enlevés lors de raids nocturnes dans une église chinoise clandestine  |  Chérif Chekatt, le terroriste de #Strasbourg est armé et n’a pas été interpelé, nuit multiculturelle en vue pour les habitants  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 26 août 2013

Un simple dépannage de voiture a mal tourné, dimanche après-midi dans un camp de gens du voyage à Dijon. Un policier a fait usage de son arme à feu.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

«J’ai vraiment cru qu’il allait me tirer dessus. Le policier avait l’air très énervé », témoigne Thierry (1). Dimanche après-midi, vers 14 h 45, dans des circonstances que l’enquête se chargera de déterminer, ce membre de la communauté des gens du voyage s’est retrouvé face au revolver d’un policier, qui a fait usage de son arme en tirant en l’air.

Selon les éléments recueillis sur place, tout serait parti de la volonté de la police de faire remorquer une voiture qui se trouvait dans un fossé, à proximité d’un camp de gens du voyage sédentarisés, chemin du Pont-Barreau à Dijon.

Des gens du voyage auraient alors expliqué aux policiers que les propriétaires allaient venir le rechercher rapidement, et que la voiture, qui avait heurté un poteau téléphonique, ne gênait pas la circulation.

Le ton serait alors monté. Des pierres auraient été lancées en direction des policiers, selon plusieurs sources. Un policier a alors sorti son arme. « Il me l’a pointée directement dessus », affirme Thierry qui considère que « ce n’était pas justifié ». C’est le début de l’escalade.

20 policiers et 15 gendarmes mobilisés

Du soutien est demandé. Au total, une vingtaine de policiers arrivent sur place, ainsi qu’une quinzaine de gendarmes, appelés en renfort. Pendant ce temps-là, les anciens du camp tentent de calmer les plus jeunes. « Heureusement que je suis arrivé », affirme Franck (1). « Certains étaient très énervés, cela aurait vraiment pu dégénérer. »

Ce qui a failli arriver lorsque la dépanneuse a voulu quitter le chemin où était cette voiture accidentée. C’est à ce moment-là qu’un policier a fait usage de son arme, tirant en l’air pour se dégager. Des grenades et du gaz lacrymogène auraient aussi été utilisées.

Légitime défense ou réponse disproportionnée, l’enquête se chargera de le déterminer. « On n’était pas menaçant, mais un policier a paniqué », affirment les gens du voyage. Plusieurs sources affirment tout de même que les policiers auraient été encerclés et menacés.

Une version que la police n’a pas souhaité confirmer dimanche soir, même si la Préfecture nous a expliqué, hier, « demander l’ouverture d’une procédure judiciaire pour violences sur dépositaires de la force publique ». Du côté du parquet, aucune information n’a filtré sur cette éventualité.

Hier soir, avant tout grâce aux anciens, qui tentaient d’apaiser les choses, le calme semblait revenu dans le camp des gens du voyage.

(1) Les prénoms ont été changés.

http://www.lejsl.com/faits-divers/2013/08/25/dijon-un-policier-fait-feu-a-proximite-d-un-camp-de-gens-du-voyage

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz