FLASH
[20/01/2019] Confirmation de frappe aérienne israélienne dans le sud de la Syrie. Peu de temps après, Iron Dome a intercepté un missile syrien sur les hauteurs du Golan  |  lemonde.fr – Le vice-chancelier allemand veut que l’UE remplace la France au Conseil de sécurité de l’ONU Le vice-chancelier allemand veut que l’UE remplace Paris au Conseil de sécurité de l’ONU  |  La Syrie annonce que ses systèmes de défense aérienne ont déjoué une attaque israélienne au sud syrien  |  [19/01/2019] Somalie : l’armée américaine indique avoir tué 52 islamistes d’al-Shabab lors d’un raid aérien, en réponse à une attaque contre les forces somaliennes  |  Laura Loomer, qui est juive, s’est précipitée sur la scène de la Marche des Femmes de NY et a pris le micro pour dénoncer l’antisémitisme des organisatrices : « La Marche des Femmes déteste les Juifs ! »  |  Saccage de l’Arc de Triomphe : le tagueur néo-nazi surnommé Sanglier, incarcéré  |  4 mois après les élections, le Parlement suédois réélit l’ancien Premier ministre – qui promet d’augmenter la migration  |  Les #Giletsjaunes « acte 10 » ce samedi 19 janvier – pour ou contre, on ne peut que saluer leur ténacité  |  [18/01/2019] Le président Trump et le dictateur communiste nord-coréen Kim tiendront un deuxième sommet fin février  |  Le soutien aux Gilets jaunes en net regain, selon un sondage BFM : +7points à 67% en 1 semaine  |  André Santini : « Emmanuel Macron est entouré de gens qui n’ont aucune expérience ». Parce que Macron il a de l’expérience lui ?  |  Tamika Mallory, cofondatrice de #WomensMarch et fan du nazi noir Farrakhan, refuse de reconnaître le droit d’israël à exister  |  Pendant le blocage du gouvernement sur le financement du mur avec le Mexique, la cote de popularité de Trump explose auprès des Latinos  |  [17/01/2019] Leçon n° 34 pour les #GiletsJaunes : la liberté ne nous est pas donnée par le gouvernement mais par le droit naturel. Le gouvernement n’est pas là pour nous offrir notre liberté mais pour la garantir  |  Le mois dernier, 934 personnes ont été tuées par des islamistes dans 29 pays, dont 15 par attentats suicides. Le nombre de morts par des extrémistes de droite le mois dernier s’élevait à 0  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 26 août 2013

Un simple dépannage de voiture a mal tourné, dimanche après-midi dans un camp de gens du voyage à Dijon. Un policier a fait usage de son arme à feu.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

«J’ai vraiment cru qu’il allait me tirer dessus. Le policier avait l’air très énervé », témoigne Thierry (1). Dimanche après-midi, vers 14 h 45, dans des circonstances que l’enquête se chargera de déterminer, ce membre de la communauté des gens du voyage s’est retrouvé face au revolver d’un policier, qui a fait usage de son arme en tirant en l’air.

Selon les éléments recueillis sur place, tout serait parti de la volonté de la police de faire remorquer une voiture qui se trouvait dans un fossé, à proximité d’un camp de gens du voyage sédentarisés, chemin du Pont-Barreau à Dijon.

Des gens du voyage auraient alors expliqué aux policiers que les propriétaires allaient venir le rechercher rapidement, et que la voiture, qui avait heurté un poteau téléphonique, ne gênait pas la circulation.

Le ton serait alors monté. Des pierres auraient été lancées en direction des policiers, selon plusieurs sources. Un policier a alors sorti son arme. « Il me l’a pointée directement dessus », affirme Thierry qui considère que « ce n’était pas justifié ». C’est le début de l’escalade.

20 policiers et 15 gendarmes mobilisés

Du soutien est demandé. Au total, une vingtaine de policiers arrivent sur place, ainsi qu’une quinzaine de gendarmes, appelés en renfort. Pendant ce temps-là, les anciens du camp tentent de calmer les plus jeunes. « Heureusement que je suis arrivé », affirme Franck (1). « Certains étaient très énervés, cela aurait vraiment pu dégénérer. »

Ce qui a failli arriver lorsque la dépanneuse a voulu quitter le chemin où était cette voiture accidentée. C’est à ce moment-là qu’un policier a fait usage de son arme, tirant en l’air pour se dégager. Des grenades et du gaz lacrymogène auraient aussi été utilisées.

Légitime défense ou réponse disproportionnée, l’enquête se chargera de le déterminer. « On n’était pas menaçant, mais un policier a paniqué », affirment les gens du voyage. Plusieurs sources affirment tout de même que les policiers auraient été encerclés et menacés.

Une version que la police n’a pas souhaité confirmer dimanche soir, même si la Préfecture nous a expliqué, hier, « demander l’ouverture d’une procédure judiciaire pour violences sur dépositaires de la force publique ». Du côté du parquet, aucune information n’a filtré sur cette éventualité.

Hier soir, avant tout grâce aux anciens, qui tentaient d’apaiser les choses, le calme semblait revenu dans le camp des gens du voyage.

(1) Les prénoms ont été changés.

http://www.lejsl.com/faits-divers/2013/08/25/dijon-un-policier-fait-feu-a-proximite-d-un-camp-de-gens-du-voyage

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz