FLASH
[15/07/2018] Depuis samedi matin, les terroristes ont tiré plus de 200 roquettes sur les citoyens israéliens. Et aucun gros titre pour dénoncer ça ?  |  [14/07/2018] Tsahal a frappé des douzaines de cibles du #Hamas à la suite des attaques terroristes de roquette contre non pas l’armée mais des civils en #Israël  |  Eric Ciotti a qualifié Emmanuel Macron d' »adolescent immature » atteint d’un « sentiment de surpuissance ». Ça dit quoi sur les français qui ont choisi d’élire un ado immature ?  |  #Syrie L’État islamique affirme que des engins explosifs ont explosé à la base de Hay’at Tahrir Al-Sham à Sarmada- #Idlib  |  #Tsahal vient de cibler 1 zone derrière l’Université Al Quds au nord de #Gaza avec un missile en réponse à une agression du Hamas  |  #Gaza: 2 Palestiniens modérément blessés par 1 roquette artisanale tirée depuis Gaza et retombée sur Gaza dans le quartier d’Al-Nasser à Rafah. Boom!!!  |  #Bastille night was very quite in #Paris area: 237 jailed, 183 arrests for questioning, 134 vehicles burned. 5 police officers, 4 firemen injured. 1 supermarket looted. Immigration brings a lot of good things  |  La nuit du 13 juillet a été normalement calme en région parisienne: 237 interpellations, 183 GAV, 134 véhicules incendiés. 4 policiers, 4 pompiers et 1 gendarme blessés. 1 Franprix pillé  |  « Après ma nuit blanche à cause des tirs de roquettes des islamistes de Gaza superbement occultés par les médias, l’alerte rouge continue chez moi au sud d’Israël. C’est ça, une religion de paix et d’amour ? »  |  Purge de #Twitter: Les journalistes et gauchistes s’attendaient à ce que Trump perde des millions de followers, il en a perdu 340 000. Obama en a perdu 3 millions, mais là les gauchistes ont regardé ailleurs  |  Pour la 1ère fois depuis 2014, 1 missile antichar guidé a été tiré sur les forces israéliennes à l’est de Khan Younis. Des chars israéliens ont tiré sur 1 maison d’où le missile a été lancé. Plusieurs victimes parmi les terroristes  |  Fin du suspens: Le Sénat confirmera la nomination du juge Kavanaugh à la Cour suprême le 1er octobre – prudemment avant les élections de mi-mandat  |  Les Arabes rapportent que des avions de combat israéliens bombardent des cibles terroristes du Hamas dans le centre de Gaza en réponse aux attaques terroristes d’aujourd’hui le long de la clôture de la frontière de sécurité. Des alertes rouge retentissent dans le sud d’Israël  |  [13/07/2018] De plus en plus à gauche, les Démocrates ont demandé que les fonds du Congrès soient utilisés pour fournir gratuitement des tampons d’hygiène féminine. Ils en ont reçu 500 par la poste !  |  Les médias obsédés par la haine de Trump ne vous ont pas dit que Trump passe en revue les troupes avec la reine Elizabeth II à Windsor, l’une des rares, sinon la seule fois en plus de 70 ans, qu’elle l’a fait avec un chef d’État? Étrange, leur métier n’est pas d’informer?  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 26 août 2013

Un simple dépannage de voiture a mal tourné, dimanche après-midi dans un camp de gens du voyage à Dijon. Un policier a fait usage de son arme à feu.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

«J’ai vraiment cru qu’il allait me tirer dessus. Le policier avait l’air très énervé », témoigne Thierry (1). Dimanche après-midi, vers 14 h 45, dans des circonstances que l’enquête se chargera de déterminer, ce membre de la communauté des gens du voyage s’est retrouvé face au revolver d’un policier, qui a fait usage de son arme en tirant en l’air.

Selon les éléments recueillis sur place, tout serait parti de la volonté de la police de faire remorquer une voiture qui se trouvait dans un fossé, à proximité d’un camp de gens du voyage sédentarisés, chemin du Pont-Barreau à Dijon.

Des gens du voyage auraient alors expliqué aux policiers que les propriétaires allaient venir le rechercher rapidement, et que la voiture, qui avait heurté un poteau téléphonique, ne gênait pas la circulation.

Le ton serait alors monté. Des pierres auraient été lancées en direction des policiers, selon plusieurs sources. Un policier a alors sorti son arme. « Il me l’a pointée directement dessus », affirme Thierry qui considère que « ce n’était pas justifié ». C’est le début de l’escalade.

20 policiers et 15 gendarmes mobilisés

Du soutien est demandé. Au total, une vingtaine de policiers arrivent sur place, ainsi qu’une quinzaine de gendarmes, appelés en renfort. Pendant ce temps-là, les anciens du camp tentent de calmer les plus jeunes. « Heureusement que je suis arrivé », affirme Franck (1). « Certains étaient très énervés, cela aurait vraiment pu dégénérer. »

Ce qui a failli arriver lorsque la dépanneuse a voulu quitter le chemin où était cette voiture accidentée. C’est à ce moment-là qu’un policier a fait usage de son arme, tirant en l’air pour se dégager. Des grenades et du gaz lacrymogène auraient aussi été utilisées.

Légitime défense ou réponse disproportionnée, l’enquête se chargera de le déterminer. « On n’était pas menaçant, mais un policier a paniqué », affirment les gens du voyage. Plusieurs sources affirment tout de même que les policiers auraient été encerclés et menacés.

Une version que la police n’a pas souhaité confirmer dimanche soir, même si la Préfecture nous a expliqué, hier, « demander l’ouverture d’une procédure judiciaire pour violences sur dépositaires de la force publique ». Du côté du parquet, aucune information n’a filtré sur cette éventualité.

Hier soir, avant tout grâce aux anciens, qui tentaient d’apaiser les choses, le calme semblait revenu dans le camp des gens du voyage.

(1) Les prénoms ont été changés.

http://www.lejsl.com/faits-divers/2013/08/25/dijon-un-policier-fait-feu-a-proximite-d-un-camp-de-gens-du-voyage

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz