FLASH
[24/09/2018] Ecosse : interdiction d’arborer un drapeau palestinien (ne pas se réjouir trop vite : les drapeaux israélien, catalan, du Vatican, tricolore irlandais, etc. sont également interdits)  |  Paris : Un adolescent de 17 ans tué à coups de couteau en pleine rue. Toujours le couteau…  |  Dans un nouveau sondage Fox News, le soutien du public pour Kavanaugh a chuté de 5% à 40%  |  Une seconde femme accuse Brett Kavanaugh de comportement sexuel douteux quand ils étaient étudiants  |  Marseille : Attaqués par environ 40 racailles, la police contrainte de faire feu à deux reprises pour éviter d’être lynchée  |  Censure des voix conservatrices : James Wood viré de Twitter. A qui est-ce jamais arrivé à gauche ?  |  Des pirates ont capturé 12 marins suisses au large du Nigeria  |  [23/09/2018] La région suisse de Saint-Gall vote massivement en faveur de l’interdiction de la burqa  |  La nouvelle tenue du personnel du SAMU varois comporterait un gilet pare-balles  |  Après avoir accusé les policiers de -chier dans leur froc- et de ne pas -avoir les couilles- d’aller dans les quartiers difficiles, #YannMoix est invité par un syndicat policier à un reportage en zone sensible. « On verra s’il a les couilles »  |  Affaire Kavanaugh : Un 3e témoin cité par Christine Ford comme ayant été présent rejette ses allégations  |  [22/09/2018] Deux ballons chargés d’explosifs envoyés depuis Gaza atterrissent dans le sud d’Israël, aucune mention dans la presse : les journaux veulent que les Français pensent que les palestiniens sont des victimes, plus grand mensonge du siècle  |  Le multiculturalisme a tué l’utopie suédoise : Les statistiques montrent que la Suède, autrefois un pays où l’on pouvait se promener dans les rues la nuit en toute sécurité, est devenue un pays truffé de crimes  |  Suite à dénonciation anonyme, la police israélienne a arrêté un terroriste musulman de 21 ans qui planifiait une attaque terroriste dans la ville d’Afula au nord  |  Le « tsunami » de #fakenews pendant la présidentielle était une Fake news. Seulement 1% des contenus circulant sur Twitter étaient des fake news selon le CNRS. Pour « Le Monde », sur 60 millions de tweets politiques, 5.000 contenaient des « fausses informations »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 27 août 2013

Le jeune père de famille a été condamné, hier, à deux mois de prison ferme pour ces faits de violence sur celle qui vient de lui donner une petite fille.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

« J’aime ma femme et ma fille, je ne recommencerai plus. » Daniel le promet, il ne lèvera plus jamais la main sur sa compagne. Une jeune femme de 17 ans, qui vient tout juste de lui donner une petite fille.

Hier, à la barre du tribunal correctionnel d’Orléans, le jeune homme de 22 ans, alors placé sous contrôle judiciaire, répondait d’actes commis entre avril et juillet. Non sans reconnaître les faits de violences conjugales, signalés par le conseil général du Loiret se constituant partie civile.

Il reconnaît les faits

Daniel admet donc avoir giflé, à plusieurs reprises, sa compagne. Dans la caravane qu’ils habitent sur un terrain situé à Châteauneuf-sur-Loire, et à l’extérieur de celle-ci. Pris sur le fait, coup sur coup, par un vigile, puis par un pompier, alors en train de « molester » celle à qui il reproche, notamment, de trop fréquenter sa tante.

Ce qui lui mettrait des idées d’indépendance dans la tête, ce qui déclencherait les colères de son compagnon.

Conditionné par sa culture familiale??

Ce que soulèvera sa défense est que Daniel est peut-être moins mauvais bougre, au fond, que victime de sa culture familiale. Chez les gens du voyage, et c’est lui qui en fera le constat, une femme doit être soumise à son mari.

« Ça ne doit pas fonctionner comme ça », objectera le ministère public, qui n’a pas grand-chose à faire pour convaincre la présidente du tribunal. Daniel écope de deux mois de prison ferme, assortis de 7 mois de sursis. Il devra, par ailleurs, verser 1.500 € de dommages et intérêts à celle qui dit continuer à l’aimer, malgré ses emportements.

http://www.larep.fr/loiret/actualite/2013/08/24/il-battait-sa-femme-de-17ans-1666384.html

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz