FLASH
[21/10/2018] Ce matin, les forces armées israéliennes ont ouvert le feu sur les terroristes musulmans palestiniens qui s’approchaient de la frontière pour aller trancher la gorge d’innocents citoyens juifs  |  [20/10/2018] Grèce : le nombre de cas d’abus sexuels sur enfants explose dans le plus grand camp de migrants du pays  |  Montbéliard (25) : Un électricien tabassé dans la rue par 5 « jeunes » parce qu’il installait les lumières de Noël  |  « Quand j’entends qu’un média est traité d’extreme droite par @lemondefr, je me dis qu’il est sans doute bon »  |  Nord de la France : escroquerie aux allocations sociales – au moins 1,7 million d’euros, 3 romanichels mis en examen  |  76% des Français choqués, désapprouvent le comportement de Jean-Luc Mélenchon pendant les perquisitions  |  Inondations de l’Aude : de nombreux vols et cambriolages relevés dans les zones sinistrées  |  A Créteil, un lycéen pointe son arme à quelques centimètres de sa prof, en classe, pour qu’elle le note -présent- (source Le Parisien)  |  [19/10/2018] Grande-Bretagne, la fête peut reprendre : l’islamiste Anjem Choudary est sorti de prison après avoir purgé la moitié de sa peine  |  Effet trump : la croissance de la Chine n’a jamais été aussi faible depuis 2009  |  Avec 900 000 followers, @Tsahal_IDF court-circuite la censure totale des médias et informe les gens de la réalité du terrorisme musulman  |  France : un « jeune » de 23 ans est mort d’un coup de couteau. 2 autres sont blessés. @lavoixdunord appelle ça une « querelle de voisinage »  |  Hier, @Twitter a dit qu’il ne fermera pas le compte de Louis Farrakhan qui a dit que « les juifs sont comparables à des termites ». Twitter doit expliquer aux gens bannis pour moins que ça sa définition de l’incitation à la haine  |  [18/10/2018] Le juge rejette la demande de Paul Manafort de porter un costume au tribunal plutôt qu’un uniforme de prison  |  Effet Trump : en raison du rééquilibrage des tarifs douaniers sur l’acier, les métallurgistes américains vont obtenir la plus forte augmentation de salaire depuis des années  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 29 août 2013

Aujourd’hui peu après minuit, un homme et une femme se trouvant dans un pavillon de la rue du bois de Tilly à Etain dans la Meuse ont vu arriver un homme muni d’une machette de gros gabarit.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

L’individu qui a fait irruption est, selon les premiers éléments de l’enquête, l’époux de la dame. Le couple qui vivait à Etain est séparé depuis peu et l’homme vit actuellement chez un ami en Moselle. Dans des circonstances qui restent à déterminer, l’auteur présumé des faits, âgé d’une cinquantaine d’années aurait asséné de multiples coups de machette sur les deux victimes, elles aussi, âgées d’une cinquantaine d’années. Des victimes qui présentaient à l’arrivée des secours de multiples et graves plaies à la face et au crâne. La dame, elle, montrait des plaies de défense importantes sur les avant-bras et les mains. Elle aurait d’ailleurs perdu des doigts dans l’affrontement.

Les deux victimes n’ont certainement dû leur salut qu’à l’arrivée de deux ouvriers travaillant sur un chantier voisin et logeant dans des caravanes. Ils ont déclenché les secours vers 0 h 30. Alertés par les bruits de lutte, ils ont brisé la véranda et ont mis en fuite l’agresseur présumé. Ce dernier, est parti dans sa voiture puis, vingt minutes plus tard, est revenu sur les lieux pour se rendre aux forces de l’ordre. Il a été immédiatement interpellé par les gendarmes présents sur les lieux du drame. L’homme a été placé en garde à vue dans les locaux de la gendarmerie d’Etain pour « tentative d’assassinat », ce qui veut dire que la préméditation pourrait être retenue. Les techniciens de la cellule d’investigations criminelles de la gendarmerie de Bar-le-Duc ont passé la scène de crime au peigne fin ainsi que la voiture de l’auteur présumé, immatriculée au Luxembourg et garée à une centaine de mètres de la maison où s’est déroulé la lutte. C’est à la brigade des recherches de Verdun qu’a été confiée l’enquête, le PSIG est venu en renfort ainsi que la communauté de brigades d’Etain. Le capitaine Denys, commandant la compagnie de Verdun était sur les lieux ainsi qu’Yves Le Clair, le procureur de la République de Verdun.

Les jours des deux victimes ne seraient pas en danger. Elles ont été transportées au centre hospitalier de Verdun par les sapeurs-pompiers et le Samu55. Elles seront entendues par les enquêteurs quand leur état de santé le permettra.

http://www.estrepublicain.fr/actualite/2013/08/28/meuse-double-tentative-d-assassinat-presumee-a-etain

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz