FLASH
[26/09/2018] le paquet de Paris ouvre une enquête après la diffusion d’un clip du rappeur Nick Conrad appelant à « pendre les blancs »  |  [25/09/2018] La France refuse l’Aquarius bourré d’étrangers illégaux et suggère qu’il accoste à Malte  |  Comme l’a expliqué Trump, la Chine ne peut pas gagner son bras de fer tarifaire contre les Etats-Unis. La guerre commerciale de Trump prend une dimension militaire avec la vente d’armes de chasse à réaction à Taiwan  |  [24/09/2018] Allo tonton, pourquoi tu tousses ? A Grenoble un musulman fiché S a tenté de mettre le feu à une chapelle, car l’islam est une religion d’amour  |  Comme promis lors de l’élection, le gouvernement italien serre la vis sécuritaire et anti-étrangers illégaux  |  La Belgique est scandalisée par la libération de Noureddine C., condamné en 2007 à 30 ans de prison pour le meurtre d’une policière  |  Pendant la présidentielle, Benalla posait avec son arme pour un selfie… sans port d’armes, mais la justice n’est pas égale pour tous  |  L’Aquarius demande l’autorisation de débarquer 58 « migrants » (le vrai terme est étrangers illégaux) à Marseille  |  Sous les pressions de l’Italie, le Panama retire son pavillon à L’Aquarius  |  Ecosse : interdiction d’arborer un drapeau palestinien (ne pas se réjouir trop vite : les drapeaux israélien, catalan, du Vatican, tricolore irlandais, etc. sont également interdits)  |  Paris : Un adolescent de 17 ans tué à coups de couteau en pleine rue. Toujours le couteau…  |  Dans un nouveau sondage Fox News, le soutien du public pour Kavanaugh a chuté de 5% à 40%  |  Une seconde femme accuse Brett Kavanaugh de comportement sexuel douteux quand ils étaient étudiants  |  Marseille : Attaqués par environ 40 racailles, la police contrainte de faire feu à deux reprises pour éviter d’être lynchée  |  Censure des voix conservatrices : James Wood viré de Twitter. A qui est-ce jamais arrivé à gauche ?  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Bely le 29 août 2013

1991 Guerre Israël0024

Etre heureux quand même, profiter du soleil quand même, du ciel, de la mer, de la petite fleur qui trouve sa place sous une pluie de roquettes, sous les déflagrations des bombes sales, et des nouvelles catastrophiques nous concernant…

« Il faut être autiste ou… israélien ». Depuis quelques jours, les bruits de bottes se rapprochent encore un peu plus. La Syrie et l’Iran menacent Israël – qui n’est pas impliquée dans le conflit, même secrètement – de bombardements. L’Egypte ne rassure guère mieux, le Sinaï est aux mains des terroristes et menace, et tout en haut, comme un chapeau lourd à porter, le Liban. Et le Hezbollah et ses missiles pointés sur nous. Toujours sur nous.

L’israélien ne ferme pas les yeux sur l’actualité, il ne refuse pas de voir la gravité de la situation. Sa vie prend une tournure un peu différente, des couleurs surréalistes, mais c’est tout… Car le pire n’est pas toujours obligatoirement le pire. Le pire est surement à nos portes, mais demain… sera un autre jour.

Ruée sur les masques à gaz en Israël, titrent la plupart des journaux. « Nous vivons dans une région de dingues. Il suffirait qu’un cinglé appuie sur un bouton et tout peut sauter », avance Victor Bracha, un israélien de 72 ans qui fait la queue pour se procurer un masque à gaz dans l’un des points de distribution improvisés installé dans un centre commercial de Jérusalem. Maya Avishai, porte-parole de la Poste israélienne chargée de la distribution des masques, affirme que les commandes par téléphone ont été multipliées par quatre ces dernières 48 heures.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Et alors ? Alors on fera avec. On fera ce qu’on a déjà fait. En 1991, première guerre sale contre Israël. A cette époque aussi, on a commencé la distribution des masques à gaz. J’en étais…

Je jouais les « grands reporters » pour changer les idées de mes voisins, comme moi enfermés dans un abri pour nous protéger des Skud lancés depuis la bande de Gaza. La vérité m’oblige à dire que ce ne fut jamais triste ni totalement dramatique. Je me souviens de deux jeunes mariés à qui je proposais de faire une photo bouche contre bouche, c’est à dire masque à gaz contre masque à gaz.

1991 Guerre Israël0013

Et ce couple de vieilles personnes calmes et souriantes.

Et l’enfant avec son masque jaune, spécifique pour les petits.

Et les familles, le mari, la femme, les enfants, affectueusement pelotonnés en une chaude boule d’amour. Le père manifestement anxieux autant qu’impuissant, qui attend la fin de l’alerte pendant que la maman lit une histoire à ses petits, qui en français, en anglais, en russe ou en hébreu. Chacun dans sa langue.

Et le gentil petit chien à longs poils noirs qui se promène en frétillant de satisfaction auprès des uns et des autres, qui fait ses yeux de cocker, assis sur son derrière….

Ca fait 5773 ans.

Dans quelques jours, cela en fera même 5774. Le nouvel an juif « tombe » cette année presque en même temps que les bombes risquent de tomber sur la Syrie.

5774 années que nous existons envers et contre tout. Il faut avouer qu’on en a passé, des vilaines épreuves dont ne nous a pas épargné le très haut. Mais tant bien que mal, merci mon D.ieu, je suis encore là pour vous raconter mes histoires – et vous pour les lire.

Bonne nouvelle année à tous mes lecteurs Juifs. Sans guerre de préférence.

Ve Le Haïm.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Bely pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz