FLASH
[23/09/2017] Corée du Nord : le séisme détecté ce matin semble être une réplique du test nucléaire de début septembre  |  Marseille : un homme abattu en pleine rue en rapport avec le trafic de drogue  |  Dans son discours en Alabama, Trump dit littéralement : « virez moi ces footballeurs fils de putes qui refusent d’honorer notre drapeau »  |  Algérie : le gouvernement interdit le voile intégral à l’école  |  Chelles : un membre du gang des barbares retourne déjà en prison  |  [22/09/2017] Le gouvernement Valls a minoré les dépenses de la Sécu dit la Cour des comptes-mais les politiques ne rendent pas compte de leurs actes  |  Calais (62) : les conflits entre musulmans commencent: combats entre migrants éthiopiens, irakiens et syriens  |  Ile d’Oléron: le maire ne voulait pas d’un McDonald’s mais n’avait aucun problème avec une mosquée  |  Un djihadiste originaire de Toulouse a été livré à la France par la Turquie  |  Val-de-Reuil (27) : le commissariat encerclé et bloqué par 80 musulmans turcs  |  Ville la belle immigration ! Une Allemande violée en plein jour en pleine rue à Munich par des Afghans  |  Enorme victoire diplomatique de Trump : la Chine ordonne à toutes ses banques de cesser toute relation avec Corée du Nord  |  [21/09/2017] Florian Philippot quitte le FN : « Il était temps ! Reste maintenant à changer de ligne » tweet Robert Ménard  |  [20/09/2017] Vicieux, Mélenchon l’homme du peuple voyage en Business quand ses collègues sont en éco  |  Attentat de Londres : 2 nouvelles arrestations, 4 musulmans sont actuellement interrogés  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 30 août 2013

 

Obama-3

 

Michel Garroté, réd en chef  –-  Premier point : la clé est de vérifier qu’une chaîne de commandement a existé entre le sommet du régime syrien et l’unité qui aurait utilisé des armes chimiques. Or, il n’y a pas des preuves accablantes, car les communications internes qui auraient donné cet ordre depuis le sommet de l’Etat syrien n’ont pas été interceptées.

Deuxième point : Obama ne considère pas nécessaire de demander la permission au Congrès pour bombarder la Syrie, étant donné qu’il s’agirait d’une attaque américaine limitée, dit-il.

Troisième point : Obama admet implicitement qu’il n’y a pas de preuves accablantes sur l’ordre donné au sommet du régime syrien d’utiliser des armes chimiques. Et Obama se contente de déclarer que la plupart des analystes estiment que des armes chimiques ont été utilisées (allusion aux affirmations parues dans le New York Times, un journal qui, jusqu’à preuve du contraire, n’a pas pour mission de décider quand et où les Etats-Unis devraient frapper ou ne pas frapper).

En clair, Obama pourrait donner (dès cette nuit, de vendredi à samedi) l’ordre de bombarder la Syrie, sans l’accord du Congrès américain et sans l’accord du Conseil de Sécurité de l’ONU. Mais avec l’accord du monde sunnite, y compris l’accord des sunnites les plus fanatiques.

Reproduction autorisée avec mention :

© M. Garroté réd chef www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz