FLASH
[18/10/2017] France : 54% des condamnés pour jihad en 2014 auront purgé leur peine et seront libres en 2020 de faire devinez quoi!  |  Israël élu à la tête du COPUOS, le comité pour un usage pacifique de l’espace de l’ONU  |  JP Grumberg: Proverbe Yiddish pour les gens de gauche : ce que tu ne vois pas avec tes yeux, ne l’invente pas avec ta bouche  |  Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 30 août 2013

 

Obama-3

 

Michel Garroté, réd en chef  –-  Premier point : la clé est de vérifier qu’une chaîne de commandement a existé entre le sommet du régime syrien et l’unité qui aurait utilisé des armes chimiques. Or, il n’y a pas des preuves accablantes, car les communications internes qui auraient donné cet ordre depuis le sommet de l’Etat syrien n’ont pas été interceptées.

Deuxième point : Obama ne considère pas nécessaire de demander la permission au Congrès pour bombarder la Syrie, étant donné qu’il s’agirait d’une attaque américaine limitée, dit-il.

Troisième point : Obama admet implicitement qu’il n’y a pas de preuves accablantes sur l’ordre donné au sommet du régime syrien d’utiliser des armes chimiques. Et Obama se contente de déclarer que la plupart des analystes estiment que des armes chimiques ont été utilisées (allusion aux affirmations parues dans le New York Times, un journal qui, jusqu’à preuve du contraire, n’a pas pour mission de décider quand et où les Etats-Unis devraient frapper ou ne pas frapper).

En clair, Obama pourrait donner (dès cette nuit, de vendredi à samedi) l’ordre de bombarder la Syrie, sans l’accord du Congrès américain et sans l’accord du Conseil de Sécurité de l’ONU. Mais avec l’accord du monde sunnite, y compris l’accord des sunnites les plus fanatiques.

Reproduction autorisée avec mention :

© M. Garroté réd chef www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz