FLASH
[20/11/2017] Merkel dit à la presse que les négociations de coalition avec les Verts et les liberaux ont échoué et qu’il y aura de nouvelles élections  |  Religion de paix : une foule de 1000 personnes attaquent une église copte en Egypte. Les chrétiens se sont enfermés dedans pour se protéger  |  Victoire sur la pollution : le serial killer Charles Manson est mort  |  L’arrivée des livres dans la maison a bien plus bouleversé la vie de famille que les smartphones  |  Cocktails molotovs, tirs de mortier et voitures incendiées: nuit multiculturelle à Mantes-La-Jolie  |  Bruxelles : des migrants tentent de squatter un immeuble, 6 blessés lors d’affrontements avec la police  |  [18/11/2017] Espagne : la police espagnole a ouvert le feu sur un Français qui criait « Allahou Akhbar » à un péage près de la frontière française  |  Les tanks de l’armée israélienne ont procédé à des tirs de mise en garde sur les forces syriennes près de la frontière du Golan  |  [17/11/2017] L’explosion d’un pipeline au Bahreïn considérée comme une mise en garde de l’Iran  |  Retrait de sa nationalité à un « Danois de papier » parti combattre avec ISIS  |  La candidature de l’iran à la tête de l’UNESCO n’a pas été retenue  |  [16/11/2017] La deuxième vague de réfugiés balaiera l’Europe, se préoccupe l’ONU  |  Une Suédoise violée par des réfugiés se suicide après que le procureur ait conclu à un « manque de preuves »  |  Des citoyens iraniens ont attaqué la voiture du président Rohani pour l’extraire du véhicule et le lyncher  |  Des avions de combat israéliens ont survolé la région du Djebel Sheikh (Hermon), ainsi que plusieurs villes du sud du Liban  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 30 août 2013

 

Obama-3

 

Michel Garroté, réd en chef  –-  Premier point : la clé est de vérifier qu’une chaîne de commandement a existé entre le sommet du régime syrien et l’unité qui aurait utilisé des armes chimiques. Or, il n’y a pas des preuves accablantes, car les communications internes qui auraient donné cet ordre depuis le sommet de l’Etat syrien n’ont pas été interceptées.

Deuxième point : Obama ne considère pas nécessaire de demander la permission au Congrès pour bombarder la Syrie, étant donné qu’il s’agirait d’une attaque américaine limitée, dit-il.

Troisième point : Obama admet implicitement qu’il n’y a pas de preuves accablantes sur l’ordre donné au sommet du régime syrien d’utiliser des armes chimiques. Et Obama se contente de déclarer que la plupart des analystes estiment que des armes chimiques ont été utilisées (allusion aux affirmations parues dans le New York Times, un journal qui, jusqu’à preuve du contraire, n’a pas pour mission de décider quand et où les Etats-Unis devraient frapper ou ne pas frapper).

En clair, Obama pourrait donner (dès cette nuit, de vendredi à samedi) l’ordre de bombarder la Syrie, sans l’accord du Congrès américain et sans l’accord du Conseil de Sécurité de l’ONU. Mais avec l’accord du monde sunnite, y compris l’accord des sunnites les plus fanatiques.

Reproduction autorisée avec mention :

© M. Garroté réd chef www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz