FLASH
[19/09/2018] Plusieurs personnes atteintes par balles y compris des policiers près d’un bâtiment du gouvernement de Pennsylvanie  |  Mauvaise nouvelle : un sondage montre que les électeurs Républicains sont certains de gagner les élections de mi-mandat  |  USA : les Républicains remportent l’élection sénatoriale du Texas dans 1 district tenu par les Démocrates depuis 10 ans  |  [18/09/2018] Val-d’Oise : Le terroriste qui a percuté délibérément et blessé gravement 2 policiers est mineur, déjà connu de la police  |  Syrie : un avion russe a été abattu par la DCA syrienne  |  [17/09/2018] « La Hongrie est le seul pays d’Europe à avoir demandé l’avis du peuple sur l’immigration illégale », déclare le ministre des Affaires étrangères  |  [16/09/2018] L’Ambassadeur palestinien aux États-Unis Hossam Zamal confirme que Washington a demandé à sa famille de quitter Washington immédiatement  |  Les médias jurent qu’ils sont neutres. Alors pourquoi les gros titres quand une palestinienne, interdite de sortir d’Israël, ne peut assister à la fête de l’huma, et pas une ligne quand un terroriste palestinien tue un père de famille israélien ?  |  Les électeurs ont voté Brexit. La classe politique britannique a retardé, bloqué et traîné les pieds. Elle a le culot de dire maintenant que ça fait si longtemps, qu’il faut un autre vote (car les gens n’auraient pas voté comme il faut)  |  Samedi, Israël a abattu à l’aéroport de Damas un boeing cargo iranien chargé d’armes. L’avion avait récemment décollé de Téhéran  |  Pendant la seconde guerre mondiale, les Palestiniens étaient alliés à Hitler. J’ai du mal à comprendre que le fête de l’huma invite une palestinienne qui appelle à terminer le travail d’Hitler  |  Les palestiniens ont applaudi le terroriste qui vient de tuer un père de famille israélien. Les mêmes criminels neo-nazis avaient applaudi 9/11  |  Judée Samarie: Un Israélien grièvement blessé à coups de couteau selon la même méthode et les mêmes “Usual Suspects” qu’à Nîmes la semaine dernière  |  [15/09/2018] Toulouse : un homme tabassé à coups de barre de fer par un Syrien. « Les réfugiés doivent rentrer dans leur pays » dit le Dalai Lama  |  Val-de-Marne : 3 voitures de police incendiées à Limeil après une double interpellation (source Syndicat National des Policiers Municipaux)  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 30 août 2013

C’est un grand jour pour Ahmed Hadjarab, un Mulhousien d’origine algérienne (*), qui se bat depuis onze ans pour que son neveu soit libéré de la base américaine de Guantanamo, où il est enfermé.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Nabil Said Hadjarab, 33 ans, vient en effet d’être « remis au gouvernement algérien » en compagnie d’un autre détenu algérien, a indiqué le ministère américain de la Défense dans un communiqué. Il s’agit des premiers transfèrements de Guantanamo depuis près d’un an. Quelque 164 détenus y restent incarcérés.

Hadjarab est considéré par Washington comme un « combattant ennemi » parti mener le jihad en Afghanistan. Pourtant, le commandement militaire américain a préconisé que celui que les gardiens ont surnommé « le gentil gosse » soit libéré, car il ne représenterait qu’une menace « moyenne ».

Les proches de Nabil Hadjarab et lui-même n’osaient plus espérer qu’il quitterait un jour l’enfer de cette prison américaine située à Cuba, où les Etats-Unis bafouent les droits fondamentaux des prisonniers depuis les années Bush.

A deux reprises, en 2007 puis en 2011, Nabil Hadjarab, avait été déclaré « libérable » par l’administration américaine. Mais la France, où Hadjarab a passé une bonne partie de son enfance et où vivent de nombreux membres de sa famille, refusait de lui accorder l’asile.

Parti étudier en Afghanistan à 22 ans

Comme l’indique Rue89 (voir le lien ci-dessous), « né en Algérie, bringuebalé dans son enfance, Nabil Hadjarab a passé la moitié de sa vie en France. Parti étudier en Afghanistan à 22 ans, il est capturé et vendu aux Américains pour 5 000 dollars. Il parle mieux le français que l’arabe. Son grand-père, son père et son demi-frère ont servi dans l’armée française. Son oncle Ahmed, qui vit à Mulhouse, se dit prêt à « lui réapprendre à vivre en liberté, l’intégrer, le conseiller, l’accompagner » ».

Les deux avocats français du jeune homme ont déposé en février dernier une plainte au pénal avec constitution de partie civile pour crime de guerre, torture, enlèvement et séquestration à l’encontre des principaux organisateurs et concepteurs du camp de Guantanamo. L’espoir d’aboutir est faible.

Depuis Mulhouse, l’oncle, Ahmed Hadjarab, a lancé une pétition avec l’ONG Change.org pour tenter de soutenir sont neveu, qui a fait une vingtaine de demandes d’asile aux autorités françaises. En vain.

Outre les liens de sa famille avec la France, le jeune homme a toujours fait valoir vis à vis de Paris sa crainte d’être renvoyé en Algérie. Dans les jours qui viennent, il saura quel sort, pas forcément enviable, lui réserve le régime d’Alger.

(*) Selon nos informations, Ahmed Hadjarab se trouverait actuellement en Algérie, mais reste résidant mulhousien.

Plus de précisions sur Rue89

http://www.lalsace.fr/actualite/2013/08/29/le-neveu-d-un-mulhousien-libere-de-guantanamo

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz