FLASH
[14/12/2017] Le Maire de Nazareth annule les célébrations de Noël en raison de la décision de Trump sur Jérusalem  |  A cause de ses propos racistes, le gouvernement demande le départ de Rokhaya Diallo du Conseil national du numérique  |  [13/12/2017] Alabama : Après la victoire de Doug Jones, aucune émeute à droite : c’est là qu’on voit qui sont les vrais fascistes  |  Tirs de missiles terroristes sur le sud d’Israël. Les habitants ont été alerté de se réfugier dans les abris  |  Pédophilie, la France a des leçons à recevoir de l’Amérique : dans l’Aude, un homme se prend seulement 5 ans de prison avec sursis pour le viol d’une fillette de 4 ans  |  La mère de l’ancien chef de l’Etat, Andrée Sarkozy, est décédée  |  Deux frères d’Adama Traoré en garde à vue dans le cadre d’une affaire de stupéfiants  |  Avec 5000 euros par mois, la députée LREM se plaint de devoir « manger pas mal de pâtes »  |  Edouard Philippe nomme un rappeur qui traite les Français de porcs, au Conseil national du numérique  |  Médiapart demande que l’académicien Alain Finkielkraut soit exclu de l’Académie Française. Sans surprise, les lecteurs de Mediapart se déchaînent dans leurs commentaires antisémites  |  Religion d’amour et de tolérance : En Egypte à l’islam très modéré, Sheema, une chanteuse pop, a été condamnée à 2 mois de prison pour « incitation à la débauche »  |  Erdogan appelle tous les pays du monde Arabe à reconnaître Jérusalem comme capitale d’un pays inexistant, l’Etat de Palestine : tout repose sur du vent  |  USA Today donne un exemple de la noblesse et du respect de la neutralité du journalisme : « Trump n’est même pas digne de nettoyer les chiottes de la librairie Obama »  |  Des Parisiens excédés, des Parisiennes sexuellement harcelées, menacent de déclencher une grève de la faim en raison du danger et de l’insalubrité des camps de réfugiés  |  En panique, le roi de Jordanie affirme maintenant que Jérusalem n’est pas le 3e mais le 1er lieu saint de l’Islam ! Le mensonge arabe est sans limite !  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Ftouh Souhail le 31 août 2013

 PjR-2FXPiwHbvbBfsIeRVTl72eJkfbmt4t8yenImKBU8NzMXDbey6A_oozM

Aubervilliers, Seine-Saint-Denis, est un des territoires perdus de la République Française. Les effectifs de CRS sont presque interdits de s’y aventurer. Nombreux Français ont été contraints de fuir cette banlieue, soucieux d’éviter à leurs enfants des situations dramatiques.

Aubervilliers, qui est jumelé avec Beit Jala (territoire occupé par les Arabes en Palestine), est devenu de plus en plus une ville musulmane. Les 80 % de ses habitants sont d’origine étrangère, et les trois quarts des jeunes de moins de 18 ans seraient étrangers ou français d’origine étrangère, essentiellement du Maghreb et d’Afrique sub-saharienne.

D’après un article récent paru dans le numéro 852 du magazine Marianne (1), les populations issues du Maghreb imposent leur loi à Aubervilliers, et les chinois sont les nouvelles victimes de l’invasion musulmane.

La plus grosse plate-forme d’Europe pour l’accueil des produits chinois

Comme le rappelle Marianne, cette ville est la plus grosse plate-forme d’Europe pour l’accueil des produits chinois. Sauf que les musulmans sont très humiliés du dynamisme économique des Chinois à leur porte tandis qu’eux vivent des aides de l’Etat. Ils ont donc commencé à harceler et à agresser les commerçants chinois, qui les accusent de braquages ou de racketter leurs femmes.

La mairie reconnaît qu’il est très difficile de convaincre les chefs d’entreprises chinois d’embaucher des Noirs ou des Arabes (comme si l’embauche des musulmans est une condition pour la cessation des violences !) car ceux-ci sont moins travailleurs que les chinois, ils sont plus exigeants, et ils se plaignent beaucoup.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Les Chinois, qui ont déploré ces comportements, ont créé un groupe de soutien pour se plaindre de l’augmentation de la violence provoquée par les jeunes musulmans, et parce que la mairie, qui encaisse de très juteux impôt locaux des entreprises chinoises, ne fait rien. Lors d’une réunion, les chinois du quartier ont même menacé de « faire appel à la mafia chinoise pour les protéger » constate Marianne.

Par ce racisme anti-chinois, les arabes veulent créer un ghetto musulman. Encore une preuve que le multiculturalisme a échoué, que l’intégration a échoué, et que les politiciens de gauche et les bienfaiteurs transforment progressivement les banlieues en ghettos musulmans.

Cette intensification de scènes de violences anti-chinoises, dans des zones de non-droit islamisées de France, rappelle les troubles qui ont fait des dizaines de blessés près d’Alger, en 2009, parmi les commerçants asiatiques. Ces troubles ont tourné aux batailles de rues.

Les Arabes avaient lancé une pétition pour demander que les Chinois s’en aillent (2). Car là bas aussi, on a du mal à accepter cette immigration dont le dynamisme économique suscite des jalousies et fait honte aux arabes.

Des dizaines de boutiques chinoises avaient été saccagées. Les affrontements avaient largement été relayés par une partie de la presse arabophone, et l’ambassadeur de Chine était venu sur place.

Depuis, les Chinois d’Alger font profil bas, ils continuent à commercer et à s’enrichir, et les Algériens, qui ont le sentiment d’avoir gagné la partie, continuent à vivre dans la misère.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Souhail Ftouh pour www.Dreuz.info

(1) Source : http://www.marianne.net/Aubervilliers-apres-le-miracle-chinois_a231308.html

(2) A l’époque la presse algérienne avait rapporté que les chinois ne respectent pas la religion musulmane, qu’ils jouent aux cartes dehors jusqu’à tard dans la soirée en buvant de l’alcool, et que leurs femmes portent des tenues « dénudées » au point que les « pratiquants » qui habitaient en face ne pouvaient plus ouvrir leurs fenêtres.

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz