Quantcast
FLASH
[23/04/2019] #Wisconsin : une arabo-israelienne admet avoir planifié des attaques terroristes aux États-Unis  |  Lourdes : Un homme tire des coups de feu et se retranche dans une maison, le RAID sur place  |  [22/04/2019] Qui en doutait ? Les attentats au Sri Lanka revendiqués par un mouvement local de la religion de paix d’amour et de tolérance, le National Thowheeth Jama’ath (NTJ)  |  Effet Trump : Le secrétaire d’État Mike Pompeo annoncera qu’à compter du 2 mai, le département d’État n’accordera plus de dispense de sanctions à aucun pays qui importe actuellement du pétrole iranien  |  [21/04/2019] L’acteur juif Zelinskiy vient de remporter haut la main les élections présidentielles en Ukraine  |  Des écoles de Barcelone retirent 200 livres jugés sexistes de leurs bibliothèques : dont le petit chaperon rouge et la belle au bois dormant.. Les ayatollahs de la bien-pensance nous étouffent  |  Attentats Sri Lanka mise à jour : 200 morts, 525 blessés, 8 bombes  |  Le bilan provisoire des attentats du Sri Lanka se monte à 130 morts, et plus de 460 blessés  |  [18/04/2019] #Sarthe : Prise d’otages au supermarché Super U de Bessé-sur-Braye, les gendarmes sur place  |  Effet Trump: Les demandes hebdomadaires de prestations d’assurance-chômage chutent pour la cinquième semaine consécutive, tombant au niveau le plus bas depuis septembre 1969  |  Effet Trump: Les ventes au détail aux États-Unis augmentent au rythme le plus rapide depuis septembre 2017  |  Le président israélien Rivlin vient de charger Netanyahou de former son 5e gouvernement  |  [16/04/2019] Omar Barghouti : « j’ai fondé BDS pour boycotter Israël, pourquoi suis-je boycotté et interdit d’aller aux Etats-Unis ? »  |  Elections israéliennes : après tous les recomptes, Naftali Bennet et Ayelet Shaked sont retoqués  |  Notre Dame : Si les entreprises de rénovation sont coupables alors leurs assurances payerons. Le fait qu on accepte les dons laisse craindre que c’est un attentat  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 31 août 2013

Le Tessin sera peut-être le premier canton à interdire le port du voile. Le 22 septembre, les Tessinois vont devoir décider s’il faut ou non le prohiber.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Les citoyens du Tessin sont convoqués devant les urnes le 22 septembre afin de trancher sur la question du port du voile. La burqa et le niqab ne sont désignés que de manière implicite dans le texte de l’initiative populaire et celui du contre-projet du Conseil d’Etat.

«Personne ne peut voiler ou dissimuler son visage dans les rues et les parcs publics» et «personne ne peut forcer un tiers à se voiler en raison de son sexe». Selon Giorgio Ghiringhelli (parti bourgeois «Il guastafeste»), à l’origine de l’initiative populaire, ces mots doivent être ancrés dans la constitution cantonale.

Les initiants ont récolté en 2011 quelque 12’000 paraphes. Le Conseil d’Etat a présenté un contre-projet, qui a été approuvé par le Grand Conseil. D’après le gouvernement tessinois, c’est la loi sur l’ordre public qui doit être modifiée, et non la constitution.

Au niveau du contenu, les deux textes ne présentent que peu de différences. On ne retrouve pas l’interdiction explicite de forcer un tiers à se voiler en raison de son sexe dans le contre-projet. Celui-ci énumère à la place une série d’exceptions où la loi ne s’applique pas, parmi lesquelles le port de vêtements de protection et de costumes.

Exigences «inutiles»

Lors de sa campagne, le comité d’initiative a fait remarquer que ses revendications visaient surtout l’interdiction du port du voile intégral, soit la burqa et le niqab. Le Conseil d’Etat a répliqué en qualifiant ces exigences d’inutiles et de contre-productives, vu que personne ne porte de tels voiles au Tessin. Selon lui, l’interdiction pourrait décourager les femmes à apparaître en public.

Le gouvernement estime toutefois qu’il est sensé de prohiber le port du voile dans les événements sportifs et les manifestations. La sécurité pourrait ainsi être améliorée et le travail de la police facilité.

Privatisation du personnel carcéral

L’interdiction du port du voile n’a pas suscité de grands débats au Tessin ces derniers mois. La deuxième votation cantonale, le référendum sur la privatisation d’une partie du personnel carcéral, a par contre mobilisé davantage l’opinion.

Le Grand Conseil a décidé en avril que les services de sécurité privés pouvaient à l’avenir surveiller également des personnes en détention administrative, soit pour la plupart des étrangers sans permis de séjour. Cette possibilité est pensée comme une exception, dans le cas où les effectifs du personnel public seraient dépassés à cause d’un afflux massif et inattendu de réfugiés.

Les syndicats, qui ont saisi le référendum, dénoncent une tendance dangereuse à la privatisation du personnel carcéral. Les services de sécurité privés ne sont en outre pas suffisamment bien formés et sont recrutés à la va-vite.

http://www.24heures.ch/news/standard/tessin-decidera-s-faut-prohiber-voile/story/23228159

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :