FLASH
[18/04/2018] Message de Trump à Israël: Meilleurs vœux au 1er ministre @Netanyahu et à tout le peuple d’Israël à l’occasion du 70e anniversaire de votre Grande Indépendance. Nous n’avons pas de meilleurs amis nulle part. J’ai hâte de déménager notre ambassade à Jérusalem le mois prochain !  |  Royaume-Uni : des produits chimiques trouvés à l’université de Manchester – des centaines de personnes évacuées alors que la police entoure le bâtiment  |  Un camion palestinien chargé d’explosifs en prévision de la célébrationdes 70 ans d’Israël a été intercepté  |  Le directeur de la CIA Mike Pompeo a rencontré le dictateur nord Coréen Kim-Jong Un, confirme Trump qui ajoute : « tout s’est bien passé et une bonne relation s’est établie »  |  Barbara Bush, la femme de G.H. Bush est décédée à l’âge de 92 ans  |  [17/04/2018] Gaza : Tsahal a tiré sur un poste du Hamas situé au sud de Gaza après des tirs sur des soldats israéliens  |  L’équipe de télé de CBS a visité Douma et a vu et filmé le cylindre de gaz chimique coincé dans un immeuble. Comment est-ce possible que les Russes ne l’aient pas vu ?  |  Toulouse, avantage de l’immigration : nouvelle soirée de violences urbaines après le contrôle d’une musulmane en niqab  |  Allemagne : une cadre du parti de Merkel, propriétaire d’un hôtel, recevra 2,7 millions d’euros pour héberger 31 migrants  |  La France a engagé une procédure de retrait de la Légion d’honneur de Bachar el-Assad  |  Nantes : « On va tous vous tuer, Allahou Akbar », un musulman modéré menace de mort des militaires de l’opération Sentinelle sur le périphérique  |  Interview de Macron: La Maison-Blanche contredit le président et répète que les Etats-Unis ne resteront pas en Syrie  |  Cette nuit, et pour la 2e fois en 7 jours, israël a bombardé une base militaire près de Homs en Syrie  |  Le maire anti-israélien et pro-terroriste de Gennevilliers Patrice Leclerc a été interdit d’entrée en Israël  |  [15/04/2018] Israël vient de bombarder un tunnel terroriste qui partait de Gaza et arrivait en Israël  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Ftouh Souhail le 1 septembre 2013

hez tun2

Vendredi 30 août 2013, des centaines de manifestants se sont rassemblés avenue Habib Bourguiba, au centre ville de Tunis, en soutien au régime de Bachar Assad.

Parmi les manifestants, se trouvent, surtout, des militants du Front populaire, qui regroupe des partis baathistes, nationaliste arabes et marxistes. Des hommes ont brandit le portrait de Hassan Nasrallah, le chef du mouvement terroriste chiite du Hezbollah, qui participe aux massacres quotidiennes aux côtés de l’armée régulière syrienne.

Cette manifestation, qui n’est pas la première, vient une semaine après la mort de 1.429 de victimes innocentes (dont 426 enfants) gazées à Damas dans le conflit communautaire entre alaouites et sunnites.

Quelque 31 Palestiniens ont été tués en Syrie dans cette attaque chimique du 21 Août, dans l’indifférence des tunisiens. D’ailleurs la réaction du camp pro-palestinien en Tunisie a été inexistante. Pourtant, 1.472 palestiniens ont été liquidés, selon un décompte de L’OLP, par l’armée syrienne durant les 22 derniers mois et pas une ligne dans la presse en Tunisie n’a dénoncé cette situation.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Ces manifestants, qui se sont rassemblés vendredi à Tunis, ne pensent pas que Assad doit rendre compte du massacre de son peuple ni de celui des Palestiniens. Soit.

Lorsque les avions de l’armée syrienne avaient bombardé, le 16 décembre 2012, le camp palestinien de Yarmouk pour la première fois, ainsi que les quartiers l’entourant dans le sud de la capitale, les médias tunisiens, sans souci d’objectivité, ni du devoir d’impartialité, n’ont pas respecté l’éthique pour dénoncer cette attaque. Le camp de Yarmouk abrite pourtant 150 000 palestiniens dans le district de la ville de Damas.

Alors que le régime se livre à une répression sanglante de la révolte populaire, les Palestiniens de Syrie sont divisés sur la question du conflit brutal qui frappe ce pays, certains ayant même pris les armes à côtés des rebelles pour combattre les forces pro-régime.

En outre, le Hezbollah, la milice libanaise chiite pro-iranienne, a également accusé les Palestiniens de Syrie d’être rangés du côté de la rébellion du front sunnite qui lutte contre le front chiite représenté par l’Iran et la minorité allaouite de Syrie.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Souhail Ftouh pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz