Publié par Gaia - Dreuz le 2 septembre 2013

Sale week-end pour «Jean-Phi», le finaliste belge de Top Chef ! Le cuisinier a en effet subi un véritable passage à tabac dans la nuit de vendredi à samedi devant son restaurant, situé à Mons, en Belgique. Le lendemain, ce même restaurant, baptisé iCook, a été cambriolé.
..

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Interviewé par le site Sudinfo.be, le chef raconte l’agression dont il a été victime : «Il devait être trois heures du matin. Ma petite sœur et moi sommes rentrés dans le restaurant pour récupérer nos affaires. Ma compagne nous attendait dehors. J’ai vu qu’elle était embêtée et encadrée par 4 gars». Entendant sa compagne dire «Laissez-moi tranquille !», Jean-Philippe Watteyne, est alors descendu pour la défendre. A RTL.be, il précise : «Ça a tout de suite tapé. Dès que je suis arrivé, ça a commencé direct. J’ai rendu quelques coups, je pense que mon pouce, c’est peut-être moi en me défendant qui l’ai abimé. Après ils étaient quatre et c’était la première fois que je ramassais des coups comme ça, j’en ai pris plein la tête, dans le dos, la mâchoire».

Une nuit aux urgences

«Ils n’étaient pas cagoulés. Ils avaient 18–20 ans. À leur accent, je pense qu’ils venaient du Nord de la France», précise le cuisinier, qui a quand même pu retenir l’un des quatre agresseurs jusqu’à l’arrivée de la police. Au final, Jean-Philippe s’en est tiré avec une nuit aux urgences, 5 points de suture à l’arrière de la tête, un pouce retourné, la mâchoire démise et «des bleus un peu partout».

Loi des séries oblige, le chef a ensuite été cambriolé, dans la nuit de samedi à dimanche. Seul son ordinateur portable a été volé, mais, regrette «Jean-Phi» à RTL.be, «J’ai tout dessus : photos, factures…»

http://www.leparisien.fr/faits-divers/jean-phi-de-top-chef-tabasse-devant-son-restaurant-et-cambriole-02-09-2013-3101333.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz