FLASH
[20/07/2018] Effet Trump: La production pétrolière américaine vient d’établir un nouveau record de tous les temps  |  [19/07/2018] 1000 gros bonnets Iraniens ont acheté des passeports des Comores pour voyager sans éveiller les soupçons. La bonne nouvelle est que le gouvernement comorien a changé de camp et a annulé plus de 100 passeports  |  Effet Trump: Les exportations de pétrole de l’Iran pourraient chuter de deux tiers d’ici la fin de l’année en raison des nouvelles sanctions des États-Unis, une excellente nouvelle dans la lutte contre le terrorisme mondial  |  Médias de plus en plus marginalisés: 68% des Républicains approuvent la rencontre entre Poutine et Trump que les journalistes qualifient de « trahison » (sondage CBS)  |  Effet Trump : Le chômage à travers les États-Unis est le plus faible depuis décembre 1969, selon un rapport du ministère du Travail  |  [18/07/2018] Pour faire face à l’afflux de touristes, Lufthansa annonce deux nouvelles routes vers Eilat cet hiver  |  [15/07/2018] Depuis samedi matin, les terroristes ont tiré plus de 200 roquettes sur les citoyens israéliens. Et aucun gros titre pour dénoncer ça ?  |  [14/07/2018] Tsahal a frappé des douzaines de cibles du #Hamas à la suite des attaques terroristes de roquette contre non pas l’armée mais des civils en #Israël  |  Eric Ciotti a qualifié Emmanuel Macron d' »adolescent immature » atteint d’un « sentiment de surpuissance ». Ça dit quoi sur les français qui ont choisi d’élire un ado immature ?  |  #Syrie L’État islamique affirme que des engins explosifs ont explosé à la base de Hay’at Tahrir Al-Sham à Sarmada- #Idlib  |  #Tsahal vient de cibler 1 zone derrière l’Université Al Quds au nord de #Gaza avec un missile en réponse à une agression du Hamas  |  #Gaza: 2 Palestiniens modérément blessés par 1 roquette artisanale tirée depuis Gaza et retombée sur Gaza dans le quartier d’Al-Nasser à Rafah. Boom!!!  |  #Bastille night was very quite in #Paris area: 237 jailed, 183 arrests for questioning, 134 vehicles burned. 5 police officers, 4 firemen injured. 1 supermarket looted. Immigration brings a lot of good things  |  La nuit du 13 juillet a été normalement calme en région parisienne: 237 interpellations, 183 GAV, 134 véhicules incendiés. 4 policiers, 4 pompiers et 1 gendarme blessés. 1 Franprix pillé  |  « Après ma nuit blanche à cause des tirs de roquettes des islamistes de Gaza superbement occultés par les médias, l’alerte rouge continue chez moi au sud d’Israël. C’est ça, une religion de paix et d’amour ? »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 4 septembre 2013

Hier, vers 1 heure, un homme de 25 ans a essuyé plusieurs tirs de 9 mm, dont un dans le tibia. C’est le 20e fait similaire en deux ans dans cette ville.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

«Je pensais que c’étaient des pétards. A force d’entendre les deux, on confond. » L’indifférence se ressentait dans les propos des habitants du Petit-Colombes, hier, quelques heures après un nouveau règlement de comptes en pleine rue. Vers 1 heure, un homme de 25 ans a été la cible de coups de feu.

Il était garé en double file boulevard Charles-de-Gaulle, au pied des immeubles de la cité des Côtes-d’Auty, lorsqu’il a été visé à bout portant par des tirs de 9 mm. Plusieurs impacts ont été constatés sur sa voiture et une balle a atteint son tibia. Alertés par des riverains qui avaient entendu les coups de feu, les policiers sont arrivés au moment où des jeunes sortaient l’homme de sa voiture.

Une balle dans la jambe. Des coups de feu en pleine rue. Une victime connue pour le commerce de stupéfiants. Autant d’éléments qui semblent inscrire cette agression dans une très longue série à Colombes. Entre octobre 2011 et janvier 2013, pas moins de 18 faits ont fait apparaître le même mode opératoire. « Une quinzaine d’individus ont été interpellés. Plusieurs perquisitions ont permis de saisir les armes utilisées. Une dizaine de personnes ont été placées sous écrou en juin, rappelle un proche de l’enquête. Nous avions ainsi obtenu plusieurs mois d’accalmie dans cet affrontement qui oppose les dealeurs de deux cités rivales : les Côtes-d’Auty d’un côté et le quartier Gabriel-Péri, surnommé la cité Total, de l’autre. »

Des détonations entendues hier soir

Mais le conflit pourrait avoir repris. La semaine dernière, un jeune de la cité Total s’est fait tirer dessus par une arme de type Airsoft, qui projette des billes de plastique à très grande vitesse. Si sa vie n’est pas en danger, les projectiles ont provoqué de multiples plaies saignantes. L’agression d’hier serait-elle une vengeance? En tout cas, elle laisse craindre une relance de la lutte pour le contrôle du territoire, sur fond de trafic de drogue. Pas de quoi pourtant inquiéter les riverains, hier, sur le boulevard Charles-de-Gaulle, où le tramway circule juste entre les deux cités. Indifférence ou omerta, rares sont ceux qui ont entendu quelque chose.

« Je n’ai rien entendu, cette fois. Mais, c’est vrai que ça arrive, confie Imen, une habitante du quartier. Ce sont souvent des bandes qui viennent d’ailleurs. Personnellement, je n’ai jamais eu peur ni été agressée ou insultée. » A quelques mètres de là, une maman discute avec une voisine. Elles non plus n’ont pas été réveillées : « Quand on a emménagé, nous n’étions pas toujours très rassurées. D’autant qu’il y avait eu une fusillade peu de temps après. Mais aujourd’hui, on n’est plus inquiètes. Il y a toujours du monde dans cette avenue, même quand on rentre avec le dernier tram », assurent-elles.

Et pourtant hier, vers 18h30, des jeunes ont tiré plusieurs coups de feu sur le conducteur d’une voiture dans le quartier de la cité des Côtes-d’Auty. Rapidement arrivés sur place, les policiers n’ont identifié ni tireur ni blessé. Hier soir, le quartier restait sous très haute surveillance.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/nouveau-reglement-de-comptes-a-colombes-04-09-2013-3106139.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz