FLASH
[20/11/2017] Les États-Unis réinscrivent la Corée du Nord sur la liste des États terroristes  |  Merkel dit à la presse que les négociations de coalition avec les Verts et les liberaux ont échoué et qu’il y aura de nouvelles élections  |  Religion de paix : une foule de 1000 personnes attaquent une église copte en Egypte. Les chrétiens se sont enfermés dedans pour se protéger  |  Victoire sur la pollution : le serial killer Charles Manson est mort  |  L’arrivée des livres dans la maison a bien plus bouleversé la vie de famille que les smartphones  |  Cocktails molotovs, tirs de mortier et voitures incendiées: nuit multiculturelle à Mantes-La-Jolie  |  Bruxelles : des migrants tentent de squatter un immeuble, 6 blessés lors d’affrontements avec la police  |  [18/11/2017] Espagne : la police espagnole a ouvert le feu sur un Français qui criait « Allahou Akhbar » à un péage près de la frontière française  |  Les tanks de l’armée israélienne ont procédé à des tirs de mise en garde sur les forces syriennes près de la frontière du Golan  |  [17/11/2017] L’explosion d’un pipeline au Bahreïn considérée comme une mise en garde de l’Iran  |  Retrait de sa nationalité à un « Danois de papier » parti combattre avec ISIS  |  La candidature de l’iran à la tête de l’UNESCO n’a pas été retenue  |  [16/11/2017] La deuxième vague de réfugiés balaiera l’Europe, se préoccupe l’ONU  |  Une Suédoise violée par des réfugiés se suicide après que le procureur ait conclu à un « manque de preuves »  |  Des citoyens iraniens ont attaqué la voiture du président Rohani pour l’extraire du véhicule et le lyncher  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 4 septembre 2013

Hier, vers 1 heure, un homme de 25 ans a essuyé plusieurs tirs de 9 mm, dont un dans le tibia. C’est le 20e fait similaire en deux ans dans cette ville.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

«Je pensais que c’étaient des pétards. A force d’entendre les deux, on confond. » L’indifférence se ressentait dans les propos des habitants du Petit-Colombes, hier, quelques heures après un nouveau règlement de comptes en pleine rue. Vers 1 heure, un homme de 25 ans a été la cible de coups de feu.

Il était garé en double file boulevard Charles-de-Gaulle, au pied des immeubles de la cité des Côtes-d’Auty, lorsqu’il a été visé à bout portant par des tirs de 9 mm. Plusieurs impacts ont été constatés sur sa voiture et une balle a atteint son tibia. Alertés par des riverains qui avaient entendu les coups de feu, les policiers sont arrivés au moment où des jeunes sortaient l’homme de sa voiture.

Une balle dans la jambe. Des coups de feu en pleine rue. Une victime connue pour le commerce de stupéfiants. Autant d’éléments qui semblent inscrire cette agression dans une très longue série à Colombes. Entre octobre 2011 et janvier 2013, pas moins de 18 faits ont fait apparaître le même mode opératoire. « Une quinzaine d’individus ont été interpellés. Plusieurs perquisitions ont permis de saisir les armes utilisées. Une dizaine de personnes ont été placées sous écrou en juin, rappelle un proche de l’enquête. Nous avions ainsi obtenu plusieurs mois d’accalmie dans cet affrontement qui oppose les dealeurs de deux cités rivales : les Côtes-d’Auty d’un côté et le quartier Gabriel-Péri, surnommé la cité Total, de l’autre. »

Des détonations entendues hier soir

Mais le conflit pourrait avoir repris. La semaine dernière, un jeune de la cité Total s’est fait tirer dessus par une arme de type Airsoft, qui projette des billes de plastique à très grande vitesse. Si sa vie n’est pas en danger, les projectiles ont provoqué de multiples plaies saignantes. L’agression d’hier serait-elle une vengeance? En tout cas, elle laisse craindre une relance de la lutte pour le contrôle du territoire, sur fond de trafic de drogue. Pas de quoi pourtant inquiéter les riverains, hier, sur le boulevard Charles-de-Gaulle, où le tramway circule juste entre les deux cités. Indifférence ou omerta, rares sont ceux qui ont entendu quelque chose.

« Je n’ai rien entendu, cette fois. Mais, c’est vrai que ça arrive, confie Imen, une habitante du quartier. Ce sont souvent des bandes qui viennent d’ailleurs. Personnellement, je n’ai jamais eu peur ni été agressée ou insultée. » A quelques mètres de là, une maman discute avec une voisine. Elles non plus n’ont pas été réveillées : « Quand on a emménagé, nous n’étions pas toujours très rassurées. D’autant qu’il y avait eu une fusillade peu de temps après. Mais aujourd’hui, on n’est plus inquiètes. Il y a toujours du monde dans cette avenue, même quand on rentre avec le dernier tram », assurent-elles.

Et pourtant hier, vers 18h30, des jeunes ont tiré plusieurs coups de feu sur le conducteur d’une voiture dans le quartier de la cité des Côtes-d’Auty. Rapidement arrivés sur place, les policiers n’ont identifié ni tireur ni blessé. Hier soir, le quartier restait sous très haute surveillance.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/nouveau-reglement-de-comptes-a-colombes-04-09-2013-3106139.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz