FLASH
[22/02/2019] Fusillade mortelle à Colomiers, dans la banlieue ouest de Toulouse : 1 mort  |  [21/02/2019] L’administration dépense trop ? Pas grave, qu’ils payent : Île-de-France, nouvelle taxe sur les parkings  |  Excellente nouvelle : le jihadiste français Fabien Clain a été tué mercredi en Syrie  |  Jussie Smollett, l’acteur de Empire et proche d’Obama qui a fabriqué son attaque raciste par des pro-Trump, dort ce soir au poste  |  [20/02/2019] L’aviation israélienne a bombardé une position terroriste de Gaza en riposte à l’attaque avec explosifs attachés à un ballon plus tôt aujourd’hui  |  L’ado catho de Covington accusé à tort de propos racistes contre un natif indien, poursuit le Washington Post pour 250 millions de dollars pour avoir menti sur l’incident viral  |  [19/02/2019] Seulement quelques heures après avoir annoncé sa candidature, le socialiste Démocrate Bernie Sanders récole 1 million $ de dons – le gros pognon, il est chez les socialos  |  Trump lance une campagne mondiale pour mettre fin à la criminalisation de l’homosexualité dans des dizaines de pays, dirigée par l’ambassadeur des États-Unis en Allemagne, Richard Grenell (homosexuel)  |  #Marseille : l’homme a tiré sur la police qui a répliqué le blessant grièvement  |  #Marseille : un homme a attaqué au couteau 4 personnes  |  Val de Marne : des inscriptions « mort aux juifs » ont été retrouvées devant l’école juive et la synagogue de Bry-sur-Marne  |  [18/02/2019] @MikeGapes: « Quand j’ai rejoint le parti travailliste en 1968, j’ai rejoint un parti politique et non une secte stalinienne »  |  Félicitations au Sénégal pour son élection à la présidence du « Comité pour l’exercice des droits inaliénables du peuple palestinien »  |  Les antisémites de BDS vont manifester à Ménilmontant mardi contre l’antisémitisme pour tenter de faire croire qu’ils ne sont pas antisémites. Qui pensent-ils tromper ?  |  A l’instant : en Syrie, deux explosions dans la province d’Idlib détenue par les rebelles ont tué au moins 15 personnes  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 5 septembre 2013

Les faits viennent seulement d’être révélés, mais la scène s’est jouée dans la nuit du 12 au 13 août. Selon le quotidien La Provence à paraître ce jeudi, un patient armé d’un revolver a séquestré, cette nuit-là vers 2 heures, des infirmières de l’Hôpital Nord de Marseille (Bouches-du-Rhône).

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Opéré après s’être fait tiré dessus quelques jours plus tôt dans un bar de la ville, l’homme se serait fait amener une arme, convaincu que ses agresseurs le cherchaient dans l’établissement. Il a ensuite menacé le personnel et interdit à quiconque d’entrer ou de sortir du service. La prise d’otages a finalement pris fin avec l’intervention de la police.

«Les soignants qui ont été victimes de l’agression n’ont pas porté plainte car ils ne voulaient pas donner leur identité par peur des représailles», assure l’Assistance publique – Hôpitaux de Marseille (AP-HM). Depuis, l’affaire n’a pas été rendue publique. «Je n’en avais pas eu connaissance», a réagi le maire UMP de Marseille, Jean-Claude Gaudin, évoquant au micro de BFM TV un «dysfonctionnement vis à vis de la police et de la justice».

Gaudin veut des renforts de police

Jean-Claude Gaudin affirme qu’il demandera «des explications dès demain (jeudi)». Et l’élu ajoute : «Avant de dramatiser cette situation, je demanderai surtout pourquoi les infirmières n’ont pas voulu le dire (…) Nous demandons toujours plus de moyens de sécurité.» D’autant plus que le maire a accueilli avec courroux l’annonce, mercredi, de renforts policiers à Lille, estimant que le gouvernement «méprisait» sa ville. Il a dénoncé une «décision partisane» alors que Marseille doit, selon lui, composer avec des renforts «au compte-gouttes».

Quant à Jean-Michel Budet, directeur adjoint de l’AP-HM, il relativise la portée de cette affaire : «On a procédé à l’expulsion d’un malade qui était détenteur d’une arme à feu et menaçait verbalement le personnel (…) J’appelle pas ça une prise d’otages.»

http://www.leparisien.fr/faits-divers/marseille-une-prise-d-otages-passee-sous-silence-04-09-2013-3107429.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :