FLASH
[19:10] La sénatrice Murkowski fait marche arrière et votera pour le siège vacant à la Cour suprême, tuant les espoirs des Démocrates de bloquer le candidat de Trump  |  la ministre des Armées reconnait que les militaires de Creil qui avaient rapatrié les Français de Wuhan le 31 janvier n’ont jamais été testés à leur arrivée en France  |  La sénatrice Kelly Loeffler publie une publicité se qualifiant de « plus conservatrice qu’Attila le Hun ». Son adversaire souligne qu’Attila était polygame et a tué des milliers de chrétiens  |  Une femme poursuit Instagram (propriété de Facebook) pour avoir espionné des utilisateurs par le biais de la caméra iPhone  |  Gucci met en vente des salopettes en denim avec un effet « tache d’herbe » pour 1 400 dollars  |  Libéralisme: Bolsonaro poursuit sa campagne de privatisation au Brésil  |  Fâchée par les liens arabo-israéliens, les Paleostiniens quittent la présidence des sessions de la Ligue arabe  |  La crise en Méditerranée orientale et les liens avec la Turquie domineront les élections présidentielles du mois prochain en Chypre du Nord  |  Pourparlers de réconciliation inter-palestiniens entre le Hamas et le Fatah en Turquie (indice : c’est la 20e fois)  |  Assange pourrait faire une tentative de suicide dans une prison britannique s’il est extradé vers les États-Unis  |  Six blessés par armes à feu à New York malgré l’affirmation selon laquelle la violence armée est en baisse  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 6 septembre 2013

 

Maaloula-1

 

Michel Garroté, réd en chef  –-  L’été 1990, j’étais en Syrie avec un ami, professeur d’archéologie à Paris. Nous avions visité tout le pays, y compris le village chrétien araméen de Maaloula. Ce village existe depuis les débuts du christianisme. On y parle la langue du Christ, l’araméen.

Les maisons y sont en partie construites telles des grottes dans les falaises des montagnes alentours. Maaloula, situé en terre d’islam, est un village témoin, un village martyr, qui a traversé deux mille ans d’histoire. Le 4 septembre 2013, Maaloula est entré dans un nouveau martyr.

Le peu de civils qui demeurent dans le village araméen de Maaloula se sont réfugiés dans le couvent de Sainte Tecla et dans les grottes sur le haut des gorges de la montagne. Maaloula est situé à 50 kilomètres au nord de Damas et ses habitants continuent, encore de nos jours, à parler l’araméen.

Des miliciens islamistes de l’opposition sunnite, notamment d’Al-Nosra affilié à Al-Qaïda, ont attaqué cette semaine le village creusé dans les parois de la montagne. Maaloula, avec Jabadin et Bakah, est l’un de trois seuls villages syriens dans lesquels on parle encore l’araméen.

Les djihadistes sont arrivés à Maaloula aux cris de « Allah est grand ! » et ils ont sommés les habitants de se convertir à l’islam s’ils ne veulent pas se faire tuer. Maaloula est ainsi, à nouveau, un village chrétien martyr.

Reproduction autorisée avec mention :

© M. Garroté réd chef www.dreuz.info

Source :

http://www.abc.es/internacional/20130905/abci-alnusra-pueblo-cristiano-siria-201309052026.html

 

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz