FLASH
[15/01/2018] La gauche, toujours du côté du mal : Sadiq Khan, le maire de Londres, n’accueillera pas le président Trump, mais en 2001, il a représenté le prédicateur de haine Louis Farrakhan qui disait que les juifs sont des « suceurs de sang » et Hitler un « très grand homme »  |  Religion d’amour et de paix : en Irak, au moins 8 morts et 40 blessés dans un double attentat à Bagdad  |  [14/01/2018] Abou Hamza Hamdan, un terroriste du Hamas, a été éliminé lors d’un attentat à la voiture piégée à Sidon, au Liban  |  Sur MSNBC, un pasteur noir pro-Trump dit à la journaliste d’aller vivre en Haïti si elle doute que c’est un « pays de merde »  |  Tweet du Premier ministre indien Modi à Netanyahu: « Bienvenue en Inde, mon ami PM @netanyahu! Votre visite en Inde est historique et spéciale. Elle renforcera encore l’étroite amitié entre nos deux pays »  |  La Pologne pourrait tenir un référendum pour quitter l’UE, selon Donald Tusk  |  Israël ferme ses missions diplomatiques de Biélorussie, République dominicaine, Érythrée, Irlande et Lettonie pour en ouvrir d’autres en Afrique  |  En Autriche, 20 000 manifestants qui rejettent le principe démocratique contre la coalition gouvernementale incluant l’extrême droite – mais l’extrême gauche criminelle, pas de problème  |  Laurent Wauquiez : « Avec Emmanuel Macron, les clandestins resteront sur notre sol »  |  Le Premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-Ocha a installé un découpage en carton de sa photo pour que les journalistes posent leurs questions, puis il a quitté la conférence de presse  |  Durant la nuit, l’armée israélienne a détruit un tunnel terroriste du Hamas au sud de Gaza  |  [11/01/2018] Des imbéciles affirment que Trump n’a aucun succès économique. Et ça ?! Sondage Quinnipiac: 66% des Américains pensent que l’économie est “Excellente/ bonne” et c’est le meilleur score depuis que ce sondage existe  |  En caméra cachée, James O’Keefe a pris Twitter la main dans le sac avouant qu’ils suppriment des comptes d’opinions politiques qui leur déplaisent – et nous risquons d’être censuré par Twitter de l’écrire  |  Sujet tabou : le racisme anti-blanc des banlieues. 2280 pompiers ont été agressés en 2016 dans les banlieues  |  « Oprah battrait Trump avec un écart à deux chiffres » disent les instituts de sondage. Les médias oublient juste de dire que ces sondeurs affirmaient qu’Hillary battrait Trump dans un raz-de-marée !  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 6 septembre 2013

 

Ïîãðóçêà âîåííîé òåõíèêè ìîðñêîé ïåõîòû íà ÁÄÊ "Öåçàðü Êóíèêîâ".

Bientôt la réalité ?

Michel Garroté, réd en chef  –-  Les Etats-Unis recommandent, aujourd’hui, vendredi 6 septembre, à tous les citoyens américains d’éviter de se rendre au Liban et en Turquie, évoquant des raisons de sécurité et le risque de violences. Cette double recommandation des Etats-Unis intervient alors que les membres du personnel non essentiel de l’ambassade américaine au Liban, ainsi que leurs familles, sont évacués.

Les frappes envisagées par Obama ont des répercussions régionales, notamment au Liban, où se trouvent les terroristes chiites du Hezbollah alliés au régime syrien de Bachar al-Assad et aux ayatollahs chiites iraniens.

De son côté, la Russie met en garde Obama, aujourd’hui, vendredi 6 septembre, concernant les risques qu’impliquent des frappes contre des stocks de matériaux chimiques en Syrie. La Russie considère avec une inquiétude particulière le fait que parmi les cibles envisagées par les frappes éventuelles, figurent des sites d’infrastructures militaires qui assurent la sécurité de l’arsenal chimique syrien.

La Russie met en garde Obama contre toutes frappes contre des sites chimiques et contre les territoires avoisinants, car cela constituera un tournant dangereux dans la crise syrienne. Il y aura une menace de rejets de substances hautement toxiques, avec des conséquences pour la population civile.

On ne peut pas exclure qu’en outre, de tels actes inconsidérés n’offrent l’accès aux armes chimique à des rebelles et terroristes et cela peut entraîner la propagation de l’arme chimique non seulement en Syrie mais aussi en dehors du pays, estime la Russie.

Par ailleurs, un nouveau navire de débarquement russe, le Nikolaï Filtchenkov, fait route vers les côtes syriennes. Le navire fait escale aujourd’hui vendredi à Novorossiïsk où il embarque une « cargaison spéciale ».

La Russie, dont les navires de guerre ont maintenu une présence dans l’est de la Méditerranée depuis le début de la crise syrienne, a dépêché dans la zone ces derniers jours plusieurs autres navires, dont des navires lance-missile, des destroyers, un bâtiment de surveillance électronique et deux grands navires de débarquement.

Le renforcement de ce dispositif permet à la Russie de « réagir » selon l’évolution en Syrie. L’une des premières missions de ces navires est une possible évacuation des nombreux citoyens russes vivant en Syrie. Plusieurs dizaines de milliers de citoyens russes, ou de binationaux russo-syriens, résident en Syrie.

La Russie maintient en outre une base de soutien pour sa flotte militaire dans le port syrien de Tartous, à 220 km au nord-ouest de Damas.

Reproduction autorisée avec mention :

© M. Garroté réd chef www.dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz