FLASH
[25/04/2018] Si Melania Trump était démocrate, elle serait chaque mois en couverture des magazines féminins du monde entier. Et les journalistes se disent neutres et honnêtes ?  |  Harry Reid aux démocrates : « Moins on parle d’impeachment [de Trump], mieux c’est pour nous »  |  Dennis Prager sur Fox : « Attention, la liste des best-sellers du New York Times n’est pas réelle. Elle ne mentionne pas les livres conservateurs et religieux ! »  |  Effet Trump : « le site nucléaire de Corée du Nord a été détruit », affirment des scientifiques  |  Effet Macron : Ricoh licencie 360 personnes en France. Effet Trump : Apple crée 20 000 emplois aux USA. Et c’est Trump le taré ?  |  [24/04/2018] Effet Trump : le PIB des Etats-Unis dépasse les prévisions et atteint son plus haut en 15 ans : de quoi être exciter la haine des médias  |  Allemagne 1930 : un leader juif met en garde de ne pas porter de kippa en public en raison des attaques antisémites. Cette mise en garde vient d’être réitérée en 2018  |  Dans une déclaration, l’Autorité palestinienne refuse tout compromis pour atteindre la paix avec Israël  |  La religion de paix frappe encore : 6 morts, 15 blessés dans 3 attentats suicides à Quetta au Pakistan  |  [23/04/2018] Sky News a vu trois camions de l’armée se rendre sur le banc de Salisbury où l’ancien espion Sergei Skripal et sa fille Yulia ont été retrouvés après avoir été empoisonnés  |  Un juif orthodoxe a été poignardé il y a quelques minutes près de l’Empire State Building à Manhattan  |  Toronto : le conducteur du Van qui a foncé sur la foule a été arrêté (8 blessés, 2 morts)  |  Toronto : 10 blessés, 2 morts par un Van qui a foncé dans la foule dans le quartier juif. Accident ou attentat ?  |  Gaza : Un terroriste s’est fait explosé et a blessé trois autres personnes dans un accident du travail « mystérieux » à Beit Lahiya  |  [22/04/2018] Afghanistan : un membre de la religion de paix fait exploser une bombe dans un bureau de vote de Kaboul : 31 morts  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 8 septembre 2013

Vendredi soir, deux hommes ont rançonné un jeune Urrugnar, à bord du train Toulouse-Bayonne.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Vendredi soir, un Urrugnar de 22 ans a fait deux mauvaises rencontres à bord du train Toulouse-Bayonne. En gare de Pau, deux individus montent dans le wagon que le jeune homme occupe, et s’assoient derrière lui.

Les trois hommes sont seuls dans le wagon. Les nouveaux arrivés demandent à l’Urrugnar de diffuser de la musique, au moyen de son téléphone portable (à court de batterie), puis avec son MP3 (le jeune homme n’en a pas). Parce que le jeune homme est dans l’incapacité de diffuser de la musique, et pour qu’il soit « excusé », les voyageurs exigent alors de l’argent.

Portable, argent, clefs

Les voyageurs amateurs de musique deviennent de plus en plus agressifs et violents, en donnant des coups de poing dans les fauteuils, et en faisant mine de sortir un couteau pour en larder le jeune homme venu de Toulouse. Puis, les individus se saisissent de son sac, et ils récupèrent de l’argent, la clef de la voiture de l’Urrugnar, un ordinateur, et un téléphone portable Samsung Galaxy II, dont ils s’empressent de retirer la carte SIM avant de l’éteindre.

Par peur de se voir voler sa voiture qui est stationnée à proximité de la gare de Bayonne, le jeune Basque, paniqué, raconte que sa grand-mère doit venir le chercher avec son propre véhicule. Les deux rançonneurs indiquent alors leur souhait de retirer de l’argent avec la carte bleue du jeune homme, à l’arrivée en gare de Bayonne, faute de quoi, ils frapperont la grand-mère.

Déférés hier au parquet

À Bayonne, les agresseurs descendent sur le quai en entourant l’Urrugnar, qui aperçoit un agent de la police ferroviaire, et court vers lui. Ce dernier appelle la police. Les deux voyageurs originaires de l’Essonne et âgés de 20 et 26 ans sont interpellés vers 22 heures et placés en garde à vue au commissariat.

Vendredi, ils ont été entendus par les enquêteurs. Questionné à propos des objets du jeune Urrugnar en sa possession, l’un d’entre eux a feint la surprise en disant : « J’ai oublié ». Les deux rançonneurs ont été déférés vendredi après-midi au parquet.

http://www.sudouest.fr/2013/09/07/leur-otage-dans-le-train-1161675-4018.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz