FLASH
[16/10/2018] La semaine dernière, une frappe aérienne américaine en Somalie a tué une soixantaine de membres du groupe terroriste Al-Shabaab  |  James Wolfe, directeur pendant 28 ans de la sécurité de la Commission du renseignement du Sénat, a avoué avoir menti au FBI et fuité des informations confidentielles au New York Times  |  Usual Suspect : les autorités allemandes annoncent que le preneur d’otages d’hier à Cologne était un Syrien  |  Les USA lancent une nouvelle vague de sanctions contre des entreprises iraniennes  |  On pleure pas l’assassinat de Khashoggi, qui disait en 2007 : La Nakba n’est pas différente de l’Holocauste  |  Mélenchon appelle ses partisans à faire barrage aux policiers qui perquisitionnent le siège de La France Insoumise  |  Agression brutale contre des Juifs à Brooklyn. Le nom de l’attaquant n’est bien sûr pas Smith, Johnson ou quelqu’un du KKK, mais Farrukh Afzal  |  Paul Allen, le co-fondateur de Microsoft, est décédé d’un cancer  |  Breaking News: Un avion de l’armée israélienne a attaqué une cible terroriste à Gaza  |  [15/10/2018] Une militante pro-migrant a été violée par un migrant marocain, a rapporté La Voix du Nord  |  New York : Ali Kourani, 34 ans, a été arrêté pour terrorisme après avoir tenté de devenir un informateur du FBI, offrant des informations sur le Hezbollah  |  Beaumont-sur-Oise (95) : un frère d’Adama Traoré jugé pour avoir incendié un bus et roué de coups un chauffeur  |  ‪La Courneuve : un musulman a poignardé un homme en hurlant Allahou Akbar‬  |  Aubervilliers : attaque au couteau à cris d’Allah Aoukbar : probablement un couteau déséquilibré  |  Cologne: la police parle d’une prise d’otage à la gare  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Bely le 9 septembre 2013

4861515-arme-chimique-le-sarin-en-cinq-questions

Ingrédients :

Se procurer deux constituants chimiques principaux et indispensables. Du méthylphosphonyl difluoride et de l’isopropanol, que vous pourrez vous procurer dans toutes les bonnes pharmacies, parapharmacies, officines ou revendeurs spécialisés en produits agricoles.

Quantité :

Compter 3 ou 4 kilogrammes pour un attentat tel celui perpétré dans le métro de Tokyo en 1995.

Coût :

Prévoir un budget exceptionnel. Le gaz Sarin est un gaz cher car il vous faudra avoir une logistique un tant soit peu différente de celle que vous utilisez habituellement dans votre cuisine. Et prévoyez un lieu de stockage adéquat.

Par exemple, l’attentat précité plus haut a couté plusieurs millions de dollars à la secte Aum, et en fabriquer de grosses quantités à la fois ne réduit pas considérablement la dépense : pour plusieurs centaines de tonnes, prévoir plusieurs centaines de millions de dollars.

Précautions :

Ne pas omettre de prendre rendez-vous avec une société spécialiste qui a pignon sur rue et une réputation des meilleures. Le CERS, Centre d’étude et de Recherches Scientifiques sera à même de remplir vos petits obus et roquettes.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Références :

Une grande partie de ces agents chimiques proviennent de « grands négociants chimiques aux Pays-Bas, en Suisse, en France, en Autriche et en Allemagne », estime la société Globalsecurity qui confirme que c’est bien avec des entreprises de ces pays que Damas a négocié ses commandes jusqu’en 1980. Aujourd’hui, la Syrie a acquis l’expérience nécessaire pour fabriquer les composants et sous-composants elle-même.

Bon à savoir :

Prévoyez quelques complications possibles : l’approvisionnement en composants chimiques est devenu plus compliqué depuis la fin des années 1985, avec le renforcement des contrôles sur les exportations à l’initiative de l’Australia-Group, qui rassemble une quarantaine de pays décidés à lutter contre la prolifération de ces produits, après l’usage d’armes chimiques contre les Kurdes irakiens. Et on ne peut leur donner tort.

Ne m’en veuillez pas, amies cuisinières, vous qui réjouissez les vôtres de Gefilte-fisch, de couscous boulettes ou de steaks-frites, cette recette n’est qu’une très mauvaise plaisanterie car mieux vaut en rire alors qu’il y a de quoi en pleurer.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Bely pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz