FLASH
[18/10/2017] France : 54% des condamnés pour jihad en 2014 auront purgé leur peine et seront libres en 2020 de faire devinez quoi!  |  Israël élu à la tête du COPUOS, le comité pour un usage pacifique de l’espace de l’ONU  |  JP Grumberg: Proverbe Yiddish pour les gens de gauche : ce que tu ne vois pas avec tes yeux, ne l’invente pas avec ta bouche  |  Israël attentat : un colon arabe palestinien a foncé sur des soldats israéliens avec un couteau à Gush Etzion. Terroriste blessé  |  Les constructions juives en Judée Samarie reçoivent une couverture média mondiale. L’abandon mondial du nationalisme Kurde, rien  |  Perquisition au siège du MoDem dans le cadre de l’enquête sur les emplois fictifs des assistants parlementaires européens  |  [17/10/2017] Israël refuse tout dialogue avec un gouvernement palestinien d’union avec des terroristes du Hamas  |  Grande-Bretagne : le patron du Mi5 prévient que le danger terroriste va exploser en intensité  |  Catalogne : 691 entreprises ont délocalisé leur siège social  |  Projet d’attentat par des terroristes ultra-droite: Mélenchon, Castaner et ds mosquées étaient visés selon LCI  |  10 activistes d’extrême droite qui préparaient une attaque arrêtés par la police  |  Effet Trump: la bourse franchit les 23000 points pour la 1ere fois de ses 121 années d’existence  |  Trump : « on m’a demandé si Hillary Clinton se présentera en 2020. J’ai répondu : ‘j’espère que oui !’  |  Daphne Caruana Galizia, qui a révélé les Panama Papers, a été tuée par une bombe plantée près de sa voiture  |  [16/10/2017] Israël va construire 1600 logements dans la partie Est de la capitale Jérusalem  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 9 septembre 2013

Un homme de 34 ans a été interpellé samedi à Châteauroux (Indre) dans l’enquête sur le braquage d’un Quick qui aurait été destiné à financer un départ pour la Syrie, portant à cinq le nombre d’arrestations dans ce dossier.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Les quatre autres suspects, des Français âgés de 23, 27, 32 et 33 ans, devaient être, comme le cinquième homme, déférés lundi pour être éventuellement mis en examen et placés en détention. Le parquet doit ouvrir une information judiciaire pour «vol avec arme et complicité de vol en relation avec une entreprise terroriste» et «association de malfaiteurs en vue de la préparation d’actes de terrorisme», a précisé une source judiciaire.

Les quatre premières interpellations avaient eu lieu jeudi après-midi à Paris, Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne) et dans les Yvelines, lors d’une opération menée en flagrance par la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI). Certains des mis en cause, dont le cinquième interpellé, sont soupçonnés d’avoir attaqué mercredi une enseigne de restauration rapide Quick à Coignières, dans les Yvelines, lors d’un braquage auquel trois personnes cagoulées semblent avoir pris part, selon des sources policières. Cette attaque devait probablement permettre de financer un «éventuel départ pour mener le jihad en Syrie». Le butin était de 2.000 à 2.500 euros.

Des membres du groupe se sont déjà rendus en Syrie pour combattre

Les quatre premiers gardés à vue font partie d’une douzaine de personnes surveillées depuis à peu près un an par la DCRI et la Direction du renseignement de la préfecture de police de Paris (DRPP). Certains membres de ce groupe se sont déjà rendus en Syrie, apparemment pour y combattre, ont ajouté ces sources policières. D’autres avaient été repérés par la DRPP lors de manifestations à Paris en 2012 devant l’ambassade des Etats-Unis, auxquelles avaient pris part des islamistes radicaux.

Selon le ministre de l’Intérieur Manuel Valls, il y a actuellement «plus d’une centaine de Français ou de résidents en France» qui combattent en Syrie le régime de Bachar al-Assad, dans les rangs de l’opposition officielle ou de groupes islamistes. Des spécialistes du renseignement évaluent à environ 200 le nombre de Français qui auraient choisi depuis un an et demi d’aller combattre en Syrie, devenue une des principales sources de préoccupation des services antiterroristes français.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/financement-du-jihad-en-syrie-arrestation-d-un-cinquieme-braqueur-09-09-2013-3120561.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz