FLASH
[21/09/2018] Médine ne chantera pas au #Bataclan : la mobilisation a porté ses fruits. L’islam perd une bataille  |  Des rapports font état de bombardements Israéliens dans l’est de Gaza  |  Un incendie dans le kibboutz Nir à été déclenché par un ballon incendiaire  |  [20/09/2018] Un avion militaire israélien a frappé des terroristes qui ont lancé des cocktails Molotov  |  Un avion de chasse Israélien a détruit un avant poste du Hamas  |  Joie chez les antisémites: Des centaines de terroristes musulmans se livrent ce soir à des émeutes à plusieurs endroits le long de la clôture de sécurité avec Gaza et tentent de la saboter pour s’infiltrer en Israël et assassiner des Juifs  |  3 feux de forêt dans le Negev israélien provoqués par des ballons incendiaires palestiniens – et toujours aucune condamnation des écologistes  |  2 Marocains se faisant passer pour réfugiés mineurs d’origine libyenne et arrêtés à Rotterdam planifiaient des attentats à Paris (source NLTimes.nl)  |  L’armée israélienne va démolir le bâtiment où le terroriste qui a assassiné le soldat Ronen Lubarsky a vécu. Le ministre de la Défense a déclaré : « Pas de compromis avec la terreur »  |  [19/09/2018] Un « mineur » étranger, logé en foyer, mis en examen & placé en détention à Marseille. Il est suspecté d’avoir violé 3 femmes depuis avril  |  Plusieurs personnes atteintes par balles y compris des policiers près d’un bâtiment du gouvernement de Pennsylvanie  |  Mauvaise nouvelle : un sondage montre que les électeurs Républicains sont certains de gagner les élections de mi-mandat  |  USA : les Républicains remportent l’élection sénatoriale du Texas dans 1 district tenu par les Démocrates depuis 10 ans  |  [18/09/2018] Val-d’Oise : Le terroriste qui a percuté délibérément et blessé gravement 2 policiers est mineur, déjà connu de la police  |  Syrie : un avion russe a été abattu par la DCA syrienne  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 9 septembre 2013

Un homme de 34 ans a été interpellé samedi à Châteauroux (Indre) dans l’enquête sur le braquage d’un Quick qui aurait été destiné à financer un départ pour la Syrie, portant à cinq le nombre d’arrestations dans ce dossier.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Les quatre autres suspects, des Français âgés de 23, 27, 32 et 33 ans, devaient être, comme le cinquième homme, déférés lundi pour être éventuellement mis en examen et placés en détention. Le parquet doit ouvrir une information judiciaire pour «vol avec arme et complicité de vol en relation avec une entreprise terroriste» et «association de malfaiteurs en vue de la préparation d’actes de terrorisme», a précisé une source judiciaire.

Les quatre premières interpellations avaient eu lieu jeudi après-midi à Paris, Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne) et dans les Yvelines, lors d’une opération menée en flagrance par la Direction centrale du renseignement intérieur (DCRI). Certains des mis en cause, dont le cinquième interpellé, sont soupçonnés d’avoir attaqué mercredi une enseigne de restauration rapide Quick à Coignières, dans les Yvelines, lors d’un braquage auquel trois personnes cagoulées semblent avoir pris part, selon des sources policières. Cette attaque devait probablement permettre de financer un «éventuel départ pour mener le jihad en Syrie». Le butin était de 2.000 à 2.500 euros.

Des membres du groupe se sont déjà rendus en Syrie pour combattre

Les quatre premiers gardés à vue font partie d’une douzaine de personnes surveillées depuis à peu près un an par la DCRI et la Direction du renseignement de la préfecture de police de Paris (DRPP). Certains membres de ce groupe se sont déjà rendus en Syrie, apparemment pour y combattre, ont ajouté ces sources policières. D’autres avaient été repérés par la DRPP lors de manifestations à Paris en 2012 devant l’ambassade des Etats-Unis, auxquelles avaient pris part des islamistes radicaux.

Selon le ministre de l’Intérieur Manuel Valls, il y a actuellement «plus d’une centaine de Français ou de résidents en France» qui combattent en Syrie le régime de Bachar al-Assad, dans les rangs de l’opposition officielle ou de groupes islamistes. Des spécialistes du renseignement évaluent à environ 200 le nombre de Français qui auraient choisi depuis un an et demi d’aller combattre en Syrie, devenue une des principales sources de préoccupation des services antiterroristes français.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/financement-du-jihad-en-syrie-arrestation-d-un-cinquieme-braqueur-09-09-2013-3120561.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz