Quantcast
FLASH
[18/03/2019] Tsahal vient d’appréhender plusieurs Palestiniens qui se sont infiltrés en Israël depuis Gaza – ce qui n’est jamais bon signe pour la sécurité des innocents  |  Le terroriste islamique d’#Utrecht a été arrêté par la police  |  Attentat islamique #Utrecht : La police a identifié le suspect dans la fusillade du train: Gökman Tanis, 37 ans, turc  |  La menace terroriste a atteint son plus haut niveau à #Utrecht à la suite de la fusillade (1 mort, 9 blessés). Toutes les mosquées ont été évacuées et les écoles fermées  |  Dans un tweet, la police #Utrecht qui enquête sur la fusillade sur la place 24oktoberplein ce matin évoque maintenant un « motif terroriste possible »  |  Attentat aux Pays-Bas à #Utrecht : L’unité anti-terroriste est sur place  |  Marseille : une étudiante de 21 ans poignardée à mort par un homme qui tentait de voler son smartphone  |  Le paradoxe de Gaza : les Palestiniens n’en peuvent plus du Hamas, mais Israël a besoin d’un ennemi qu’il connaît bien  |  Israël : attentat islamique évité au tombeau des Patriarches : le terroriste armé d’un couteau a été neutralisé  |  Pays Bas : 1 mort et 9 blessés dans ce qui ressemble à un attentat islamique à Utrecht – le suspect s’est enfui  |  [17/03/2019] Grande-Bretagne : une attaque au couteau à Stanwell où un jeune de 19 ans a été poignardé hier soir, a été classée « attentat terroriste »  |  Israël attentat terroriste islamiste : 2 morts  |  [16/03/2019] Les #GiletsJaunes attaquent : à Paris, les policiers dans 2 voitures de police ont dû rebrousser chemin pour éviter d’être attaqués  |  #GiletsJaunes : des violences signalées à Paris. Les GJ ont vu que le gouvernement ne comprend que la violence, alors ils recommencent pour être vraiment entendus  |  [15/03/2019] Attentat en Nouvelle-Zélande : 1/ Dreuz 1er média francophone à révéler que l’auteur est un néo-nazi. 2/ 1er à dire que ce n’est pas un attentat islamophobe mais raciste  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Salem Ben Ammar le 10 septembre 2013

islam-France

La Charte de la laïcité dans les écoles présentée hier par Vincent Peillon à la Ferté-sous-Jouarre et qui a emporté l’adhésion de la majorité des responsables politiques français a provoqué, comme par hasard, l’ire des représentants des musulmans de France qui donnent une nouvelle fois tout sa saveur à l’adage populaire : qui se sent morveux se mouche.

Cette Charte dont l’objectif est de redonner ses lettres de noblesse à la laïcité, mise à mal dans les écoles depuis trois décennies, doit figurer sur le fronton des écoles de la République afin de ne pas laisser l’école devenir un creuset de l’intégrisme.

N’en déplaise aux musulmans qui souffrent du délire de persécution dès que l’on abonde pas dans leur sens, ils n’ont pas d’arguments à faire valoir. Ils sont toujours prompts à crier au feu qu’ils ont alimenté. Leur émoi est symptomatique de leur refus d’adhérer au pacte républicain.

Pourquoi sont-ils les seuls (ou presque) à se sentir visés par la Charte sur la laïcité ? Parce qu’ils sont les seuls à l’attaquer violemment.

En jouant la victime, ils confessent leurs intentions : balayer les valeurs de la République, saper toute tentative de les renforcer contre l’intrusion du religieux dans le domaine public. La charte de la laïcité est vécue comme un acte hostile, un frein, une manœuvre susceptible de nuire ou de freiner leurs sombres desseins. Ils se taisent quand il faut condamner les crimes de ceux qui professent la même religion qu’eux, et s’effarouchent quand leurs pays d’accueil se dote de lois pour préserver ses fondations démocratiques.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Ils cherchent, en permanence, la brèche dans laquelle s’engouffrer. Cette Charte n’est pourtant qu’une simple déclaration de principe ne présentant aucun caractère contraignant ni discriminatoire et elle repose sur le volontariat.

Mais la levée de bouclier qu’elle a suscitée au sein de la communauté mahométane en dit long sur son absence de toute volonté de se dissoudre et s’intégrer dans la communauté nationale qu’ils veulent remplacer.

Cette Charte n’est pas de leur goût, car elle ne crée pas les conditions de l’appropriation de l’enseignement républicain par l’islam, de l’assujettissement de la république aux lois musulmanes, et ne favorise pas leur projet de conquête de la France.

Donc elle ne peut être qu’incompatible avec l’islam. Donc une insulte à leur toute-puissante arrogance que la réalité, pourtant, dénonce tous les jours.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Salem Ben Ammar pour www.Dreuz.info

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz
%d blogueurs aiment cette page :