Publié par Gaia - Dreuz le 10 septembre 2013

Les magistrats ont pris cette décision début août sur la base du rapport d’autopsie, rapporte ce mardi RTL…

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Esteban M., le skinhead poursuivi pour «homicide involontaire» ne peut être le seul à avoir mortellement frappé le militant antifasciste Clément Méric le 5 juin dernier.

Plusieurs traces de coups

C’est la conclusion à laquelle sont venus début août les magistrats en charge de l’enquête selon les informations de la radio RTL. «D’après les médecins légistes, le visage de Méric présentait plusieurs traces de coups, au nez comme aux joues. Or Esteban a toujours juré n’avoir donné qu’un seul et unique coup, sans doute fatal, version recoupée par plusieurs témoignages», explique RTL dans un communiqué.

«Au début du mois d’août, les juges d’instruction parisiens chargés du dossier ont donc signifié à un autre militant d’extrême droite présent lors de la bagarre du 5 juin dernier qu’il était désormais, lui aussi, poursuivi pour violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner», détaille RTL.

Isolement

Il s’agit d’un jeune apprenti boulanger de 19 ans prénommé Samuel qui était jusqu’alors seulement mis en examen pour «violences volontaires en réunion». «En garde à vue au lendemain des faits, il avait alors reconnu avoir frappé des amis de Méric, mais pas ce dernier», précise la radio.

Il est actuellement incarcéré et placé à l’isolement, tout comme Esteban M. Trois autres complices présumés restent également mis en examen dans cette affaire.

http://www.20minutes.fr/societe/1220783-20130910-mort-clement-meric-deuxieme-skinhead-mis-examen-homicide-involontaire#xtor=EPR-182-[welcomemedia]–[article_societe]–

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

15
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz