FLASH
[19:13] Le Premier ministre Netanyahou vient de quitter brusquement une réunion de cabinet pour un appel « d’importance nationale »  |  Michael Moore demande à Nancy Pelosi de faire fermer le gouvernement pour empêcher les Républicains de nommer un juge à la Cour suprême à la place de Ginsburg  |  Le Michigan autorise la « récolte des bulletins de vote au porte-à-porte » qui autorise toutes les fraudes, pendant plus de 4 jours après le jour de l’élection  |  Selon le New York Times, plus de 60 % des Latinos rejettent la politique identitaire des « progressistes »  |  Très suspect dans le contexte : Biden indique qu’il ne publiera pas sa liste des candidats à la Cour suprême pour remplacer Ginsburg  |  30 blessés entre vendredi et dimanche matin à Chicago, ville Démocrate gérée par les Démocrates  |  Mike Pompeo : il reste moins de 200 membres d’Al-Qaida en Afghanistan  |  C’est officiel : Les Etats-Unis réintroduisent toutes les sanctions contre l’Iran  |  Un homme d’Omaha qui s’est défendu contre un agresseur de Black Lives Matter s’est suicidé après avoir été inculpé par un grand jury  |  Une Canadienne arrêtée en tenant de passer illégalement la frontière après avoir envoyé une enveloppe de ricin à Trump à la Maison-Blanche  |  2 morts, 8 blessés dans l’effondrement d’un tunnel terroriste à Gaza  |  Les troupes israéliennes arrêtent 4 terroristes qui ont traversé la frontière de Gaza armés de couteaux pour aller tuer des juifs  |  Tous les passagers inscrits sur les carnets de vol d’Epstein vont être nommés  |  Le Bahreïn dit avoir déjoué une importante attaque terroriste fomentée par l’Iran  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 11 septembre 2013

 

djihadiste-syrien

 

Michel Garroté, réd en chef  –-  Les experts, auteurs du nouveau rapport d’enquête de l’ONU, estiment, aujourd’hui, mercredi 11 septembre, que des armes chimiques auraient « probablement » été utilisées en Syrie ; mais qu’il est « impossible » de conclure qui en aurait « fait usage ».

En clair, l’usage d’armes chimique est uniquement probable et si oui, alors il est impossible de savoir qui en aurait fait usage. Concrètement, le battage politico-médiatique d’Obama est donc contredit par les experts du nouveau rapport d’enquête de l’ONU.

Le rapport d’enquête de l’ONU indique que des crimes de guerre ont été commis par des forces soutenant le régime de Bachar al-Assad et par des groupes rebelles. Ces rebelles et combattants islamistes étrangers ont commis des crimes de guerre tels que des exécutions sommaires, des prises d’otages et des bombardements de zones civiles, selon le rapport d’enquête de l’ONU.

Les experts du nouveau rapport ajoutent avoir recueilli des « témoignages » qu’ils n’ont « pas pu vérifier » sur l’usage d’armes chimiques. En clair, les témoins ne sont pas fiables et leurs allégations sont invérifiables.

Le rapport d’enquête précise qu’il n’est pas possible d’établir de conclusion sur les agents chimiques utilisés, sur leurs systèmes de propagation et sur ceux qui les ont employés. Autrement dit, il n’y a de preuves sur rien, pas même sur les agents chimiques éventuellement utilisés.

Le rapport d’enquête a été réalisé par une vingtaine d’experts qui ont mené 258 entretiens, notamment par téléphone (Skype), avec des réfugiés, des déserteurs et « d’autres personnes au Proche-Orient ». On le voit, l’enquête est légère, notamment lorsqu’elle prétend recueillir des « témoignages » par téléphone…

Le rapport prône de ce fait une solution politique à la guerre en Syrie et appelle les Etats à cesser les envois d’armes afin de dissiper le risque qu’elles soient utilisées pour commettre des infractions graves au droit international. Le problème, c’est que certains pays, y compris occidentaux, livrent encore et toujours des armes aux rebelles djihadistes en Syrie…

Reproduction autorisée avec mention :

© M. Garroté réd chef www.dreuz.info

  

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz