FLASH
[22/09/2018] Le « tsunami » de #fakenews pendant la présidentielle était une Fake news. Seulement 1% des contenus circulant sur Twitter étaient des fake news selon le CNRS. Pour « Le Monde », sur 60 millions de tweets politiques, 5.000 contenaient des « fausses informations »  |  Plusieurs membres de la garde militaire d’élite iranienne tués par des terroristes lors d’une parade militaire  |  Hier soir, des terroristes ont lancé une bombe artisanale sur la communauté israélienne de Beit-El, au nord de Jérusalem. Évidement, les médias sont trop malhonnêtes pour informer le public  |  [21/09/2018] Médine ne chantera pas au #Bataclan : la mobilisation a porté ses fruits. L’islam perd une bataille  |  Des rapports font état de bombardements Israéliens dans l’est de Gaza  |  Un incendie dans le kibboutz Nir à été déclenché par un ballon incendiaire  |  [20/09/2018] Un avion militaire israélien a frappé des terroristes qui ont lancé des cocktails Molotov  |  Un avion de chasse Israélien a détruit un avant poste du Hamas  |  Joie chez les antisémites: Des centaines de terroristes musulmans se livrent ce soir à des émeutes à plusieurs endroits le long de la clôture de sécurité avec Gaza et tentent de la saboter pour s’infiltrer en Israël et assassiner des Juifs  |  3 feux de forêt dans le Negev israélien provoqués par des ballons incendiaires palestiniens – et toujours aucune condamnation des écologistes  |  2 Marocains se faisant passer pour réfugiés mineurs d’origine libyenne et arrêtés à Rotterdam planifiaient des attentats à Paris (source NLTimes.nl)  |  L’armée israélienne va démolir le bâtiment où le terroriste qui a assassiné le soldat Ronen Lubarsky a vécu. Le ministre de la Défense a déclaré : « Pas de compromis avec la terreur »  |  [19/09/2018] Un « mineur » étranger, logé en foyer, mis en examen & placé en détention à Marseille. Il est suspecté d’avoir violé 3 femmes depuis avril  |  Plusieurs personnes atteintes par balles y compris des policiers près d’un bâtiment du gouvernement de Pennsylvanie  |  Mauvaise nouvelle : un sondage montre que les électeurs Républicains sont certains de gagner les élections de mi-mandat  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 12 septembre 2013

Après quatre jours de garde à vue, le suspect de 38 ans qui était entendu dans le cadre du meurtre de Mamadou Magassouba a reconnu avoir abattu d’une balle dans la tête cet éducateur de 41 ans, qui vivait à Saint-Ouen et travaillait à La Courneuve (Seine-Saint-Denis).

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Déféré jeudi après-midi au parquet de Bobigny, il va être présenté à un juge d’instruction. Une information judiciaire sera ouverte pour assassinat. Le parquet a requis la détention. Il aurait donc prémédité l’homicide.

Le suspect aurait expliqué avoir supprimé son ami d’enfance pour « effacer » une dette ancienne. Le meurtrier présumé devait près de 50 000 € à la victime, selon une source proche du dossier. Une dette contractée pour l’achat d’un commerce. Mais le prêteur réclamait son argent et se serait fait de plus en plus pressant.

Le gardé à vue a déclaré avoir attiré son son ami d’enfance le vendredi 30 août dans un sombre traquenard, dans l’Oise. Puis il a affirmé l’avoir abattu d’un coup de fusil, alors que Mamadou lui tournait le dos. Le corps abandonné dans un fossé avait été retrouvé mardi après-midi sur les indications du tueur. Demain une marche blanche en hommage à la victime partira de la mairie de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), où résidait le défunt.

http://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/le-suspect-avoue-le-meurtre-de-l-educateur-12-09-2013-3131135.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz