Publié par Gaia - Dreuz le 12 septembre 2013

Après quatre jours de garde à vue, le suspect de 38 ans qui était entendu dans le cadre du meurtre de Mamadou Magassouba a reconnu avoir abattu d’une balle dans la tête cet éducateur de 41 ans, qui vivait à Saint-Ouen et travaillait à La Courneuve (Seine-Saint-Denis).

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Déféré jeudi après-midi au parquet de Bobigny, il va être présenté à un juge d’instruction. Une information judiciaire sera ouverte pour assassinat. Le parquet a requis la détention. Il aurait donc prémédité l’homicide.

Le suspect aurait expliqué avoir supprimé son ami d’enfance pour « effacer » une dette ancienne. Le meurtrier présumé devait près de 50 000 € à la victime, selon une source proche du dossier. Une dette contractée pour l’achat d’un commerce. Mais le prêteur réclamait son argent et se serait fait de plus en plus pressant.

Le gardé à vue a déclaré avoir attiré son son ami d’enfance le vendredi 30 août dans un sombre traquenard, dans l’Oise. Puis il a affirmé l’avoir abattu d’un coup de fusil, alors que Mamadou lui tournait le dos. Le corps abandonné dans un fossé avait été retrouvé mardi après-midi sur les indications du tueur. Demain une marche blanche en hommage à la victime partira de la mairie de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), où résidait le défunt.

http://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/le-suspect-avoue-le-meurtre-de-l-educateur-12-09-2013-3131135.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

5
0
Merci de nous apporter votre commentairex
()
x
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz