FLASH
[14/08/2018] Est-ce vraiment ça, la mission de service public de France Info: parler de tous les livres anti-Trump qui paraissent, et silence total sur les livres pro-Trump ?  |  [13/08/2018] Migrants délinquants : le port de Sète veut bien accueillir l’Aquarius, qui est de nouveau à la recherche d’un port d’accueil pour débarquer des illégaux  |  La branche d’Al-Qaeda à Gaza a publié une vidéo de ses attaques à la roquette sur les communautés civiles israéliennes au cours de la dernière semaine  |  Mons-en-Baroeul (France): une voiture a terminé sa course dans le hall d’une mosquée. Accident ou intention, le mobile n’est pas encore clair  |  La monnaie turque plonge, Trump a réussi en 1 mois ce que l’Europe n’arrive pas à faire depuis 10 ans  |  Israël a confisqué des dizaines de milliers de ballons qui étaient destinés à Gaza par crainte qu’ils soient utilisés comme bombes incendiaires  |  [11/08/2018] Des drones israéliens ont ciblé des terroristes musulmans qui lançaient des bombes incendiaires depuis le nord de Gaza. Plusieurs incendies ont éclaté aujourd’hui dans des villes israéliennes près de la frontière  |  Egypte : 1 terroriste musulman a été empêché de s’approcher d’une église quand il a voulu faire exploser son gilet d’explosifs. Il a fait boum, personne d’autre n’a été atteint  |  Trump a autorisé le doublement des tarifs douaniers pour l’importation d’acier et d’aluminium depuis la Turquie. Conséquence, la livre turque s’écroule  |  Effet Trump : les bons chiffres de l’emploi des Africains et des Hispaniques se confirment : ce sont les meilleurs de l’histoire des Etats-Unis  |  Etat-Unis : des centaines de Bikers se sont déplacés à Bedminster pour saluer le président Trump  |  Hérault : Il poignarde un homme et plonge dans le fleuve pour échapper à la police  |  Brigitte Bardot explose Nicolas Hulot : « c’est un trouillard et il ne sert à rien »  |  Pays-Bas : victime d’un viol collectif par des musulmans, une élue du PVV se suicide  |  Paris : 2 motards de la police et 1 voiture de patrouille percutés par des « jeunes » qui faisaient un rodéo à moto dans les rues  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 12 septembre 2013

Trois personnes ont été placées en détention provisoire dans le cadre d’une affaire de violences avec arme

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Les faits remontent à la nuit de samedi à dimanche, au cœur du centre-ville de Troyes. Scalpel, pistolet d’alarme, matraque ou une arme de type gomm cogne : rien ne manque à l’arsenal digne des règlements de compte au sommet. Lorsque les fonctionnaires de police interviennent à proximité du collège Beurnonville, certains des individus impliqués sont blessés, d’autres tentent de prendre la fuite. Tous sont placés en garde à vue dans les locaux du commissariat central. Et c’est à force d’auditions que le scénario de la soirée se précise. D’après les premières investigations menées par les enquêteurs de la sûreté départementale, Tony Aubert et Romain Rougevin croisent le jeune frère de William Oussalem. Ils auraient un différend, un contentieux qu’ils souhaitent solder. Alors les deux hommes vont s’organiser pour entrer en contact avec William par le biais de son frère. Le jeune homme est menacé et « gardé à disposition » selon les termes du substitut du procureur. Face au danger, William Oussalem aurait pu prévenir les forces de l’ordre, mais il décide d’orchestrer la riposte. Il joint son ami Florent. Un amateur d’armes en tout genre qui fournit le matériel sans sourciller. Et c’est ensemble qu’ils rejoignent le lieu de rendez-vous. Sur place, pas de discussion ni de négociation. Des coups pleuvent de part et d’autre, des tirs sont échangés. Une scène de violence inouïe qui ne trouvera son terme qu’à l’arrivée des policiers.

Préméditation

Alors qu’ils pansent leurs plaies, la valse des ITT peut commencer. Jusqu’à sept jours pour certains d’entre eux. Face aux enquêteurs, ils maintiennent des déclarations qui interrogent. Une ancienne altercation serait à l’origine de la bagarre. D’autres pourraient y voir un règlement de compte sur fond de trafic de stupéfiants. Lundi, le parquet de Troyes a ouvert une information judiciaire du chef de « violences avec arme, en réunion, avec préméditation ». Dans la journée, les quatre individus ont été déférés avant d’être mis en examen par le juge d’instruction chargé du dossier. À l’issue des débats contradictoires et conformément aux réquisitions du parquet, William Oussalem, Romain Rougevin et Tony Aubert ont été placés en détention provisoire. Florent patientera jusqu’au terme de son procès sous contrôle judiciaire. Dans les jours et les semaines à venir, les investigations seront menées sous l’autorité du juge d’instruction. « Il s’agira de conforter l’implication des différents protagonistes et de déterminer le mobile. »

http://www.lest-eclair.fr/faits-divers-justice/reglement-de-compte-en-centre-ville-de-troyes-jna0b0n104593

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz