FLASH
[23/09/2017] Corée du Nord : le séisme détecté ce matin semble être une réplique du test nucléaire de début septembre  |  Marseille : un homme abattu en pleine rue en rapport avec le trafic de drogue  |  Dans son discours en Alabama, Trump dit littéralement : « virez moi ces footballeurs fils de putes qui refusent d’honorer notre drapeau »  |  Algérie : le gouvernement interdit le voile intégral à l’école  |  Chelles : un membre du gang des barbares retourne déjà en prison  |  [22/09/2017] Le gouvernement Valls a minoré les dépenses de la Sécu dit la Cour des comptes-mais les politiques ne rendent pas compte de leurs actes  |  Calais (62) : les conflits entre musulmans commencent: combats entre migrants éthiopiens, irakiens et syriens  |  Ile d’Oléron: le maire ne voulait pas d’un McDonald’s mais n’avait aucun problème avec une mosquée  |  Un djihadiste originaire de Toulouse a été livré à la France par la Turquie  |  Val-de-Reuil (27) : le commissariat encerclé et bloqué par 80 musulmans turcs  |  Ville la belle immigration ! Une Allemande violée en plein jour en pleine rue à Munich par des Afghans  |  Enorme victoire diplomatique de Trump : la Chine ordonne à toutes ses banques de cesser toute relation avec Corée du Nord  |  [21/09/2017] Florian Philippot quitte le FN : « Il était temps ! Reste maintenant à changer de ligne » tweet Robert Ménard  |  [20/09/2017] Vicieux, Mélenchon l’homme du peuple voyage en Business quand ses collègues sont en éco  |  Attentat de Londres : 2 nouvelles arrestations, 4 musulmans sont actuellement interrogés  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 13 septembre 2013

Zamboanga-Clash-300x225

Zamboanga, au sud de l’archipel des Philippines, est victime d’attaques de terroristes musulmans indépendantistes depuis une semaine.

180 jihadistes du Front moro de libération nationale (MNLF), un groupe d’indépendantistes musulmans, tentent de capturer et d’islamiser de force Zamboanga – à 73% chrétien.

Des hommes armés sont arrivés lundi sur la côte et ont commencé le siège de la ville quatre semaines après que le fondateur du MNLF, Nur Misuari a déclaré « l’independance de cette région musulmane » située sur l’île de Mindanao, et a donné l’ordre à ses fidèles d’assiéger les installations gouvernementales.

  • 15 personnes, trois civils et huit terroristes, sont déjà mortes.
  • 200 habitants sont retenus en otages par les jihadistes, qui, comme le Hamas à Gaza, les utilisent comme boucliers humains.
  • Au moins 13 000 personnes ont fui leurs habitations pour se mettre à l’abri des combats.

Le porte parole des forces armées philippines (AFP), le Brigadier General Domingo Tutaan a déclaré que les forces gouvernementales tentent de s’approcher des zones contrôlées par les jihadistes afin de limiter les mouvements des terroristes, mais que les opérations s’avèrent difficiles en raison de la présence de snipers.

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Le MNLF, mené par son fondateur et ancien professeur Nur Misuari, est derrière les attaques, dirigées par un de ses lieutenant, Habier Malik, et il cherche à créer une région autonome musulmane dans le sud des Philippines, plus grand pays catholique d’Asie.

Misuari conteste les propositions de paix du gouvernement avec la faction rivale du Front islamique de libération Moro (MILF), car, dit-il, elles auront pour effet de marginaliser le MNLF et violer les accords de paix de 1996.

Hier, Michel Garroté rappelait pour la ènième fois – et il a fort bien raison de le marteler – qu’il n’existe qu’un seul islam, qu’il soit en terre d’islam, en Europe ou au Moyen-Orient, un islam conquérant qui obéit aux ordres de conquête de la planète contenus dans le coran.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz