FLASH
[10:57] Michael Moore demande à Nancy Pelosi de faire fermer le gouvernement pour empêcher les Républicains de nommer un juge à la Cour suprême à la place de Ginsburg  |  Le Michigan autorise la « récolte des bulletins de vote au porte-à-porte » qui autorise toutes les fraudes, pendant plus de 4 jours après le jour de l’élection  |  Selon le New York Times, plus de 60 % des Latinos rejettent la politique identitaire des « progressistes »  |  Très suspect dans le contexte : Biden indique qu’il ne publiera pas sa liste des candidats à la Cour suprême pour remplacer Ginsburg  |  30 blessés entre vendredi et dimanche matin à Chicago, ville Démocrate gérée par les Démocrates  |  Mike Pompeo : il reste moins de 200 membres d’Al-Qaida en Afghanistan  |  C’est officiel : Les Etats-Unis réintroduisent toutes les sanctions contre l’Iran  |  Un homme d’Omaha qui s’est défendu contre un agresseur de Black Lives Matter s’est suicidé après avoir été inculpé par un grand jury  |  Une Canadienne arrêtée en tenant de passer illégalement la frontière après avoir envoyé une enveloppe de ricin à Trump à la Maison-Blanche  |  2 morts, 8 blessés dans l’effondrement d’un tunnel terroriste à Gaza  |  Les troupes israéliennes arrêtent 4 terroristes qui ont traversé la frontière de Gaza armés de couteaux pour aller tuer des juifs  |  Tous les passagers inscrits sur les carnets de vol d’Epstein vont être nommés  |  Le Bahreïn dit avoir déjoué une importante attaque terroriste fomentée par l’Iran  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 15 septembre 2013

Il était un peu plus de midi vendredi quand un jeune âgé de 17 ans est entré dans le lycée privé des Cordeliers à Cluses. Il n’y était nullement scolarisé.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Il serait venu voir son ancienne petite amie, ou plutôt il serait venu la battre. Sa victime est une adolescente de 16 ans scolarisée en classe de seconde. Au milieu des lycéens, en pause à ce moment de la journée, l’agresseur a saisi la victime par les cheveux, lui assénant des coups de poing et de pied. C’est finalement, une femme faisant partie du personnel de l’établissement qui est intervenue. Elle a séparé la victime de son agresseur, qui a rapidement pris la fuite.

Prévenue, la directrice adjointe du lycée a immédiatement alerté la gendarmerie de Scionzier. Et une heure plus tard, le proviseur portait plainte pour les actes de violence mais aussi pour l’intrusion dans son établissement.

Alors que la jeune fille, choquée, se confiait aux gendarmes, des recherches étaient organisées en ville, aboutissant à l’interpellation du jeune homme au cours de l’après-midi. Habitant le bassin clusien, il est déjà connu des services de gendarmerie mais n’a pas encore fait l’objet de condamnation. Il aurait agi de la sorte pour punir son ancienne petite amie, qui aurait continué à dire qu’ils sortaient ensemble. Il a été placé en garde à vue et sera présenté ultérieurement devant le tribunal des enfants.

Le commandant Frédéric Allamand, qui dirige la compagnie de gendarmerie de Bonneville, se félicite des liens étroits existant entre les établissements scolaires de la vallée et ses services. En cette circonstance, la relation directe entretenue notamment par des gendarmes référents a permis une résolution rapide de l’affaire.

http://www.ledauphine.com/haute-savoie/2013/09/14/il-s-introduit-dans-le-lycee-de-son-ex-petite-amie-pour-l-agresser-devant-tout-le-monde

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz