FLASH
[22/09/2018] Deux ballons chargés d’explosifs envoyés depuis Gaza atterrissent dans le sud d’Israël, aucune mention dans la presse : les journaux veulent que les Français pensent que les palestiniens sont des victimes, plus grand mensonge du siècle  |  Le multiculturalisme a tué l’utopie suédoise : Les statistiques montrent que la Suède, autrefois un pays où l’on pouvait se promener dans les rues la nuit en toute sécurité, est devenue un pays truffé de crimes  |  Suite à dénonciation anonyme, la police israélienne a arrêté un terroriste musulman de 21 ans qui planifiait une attaque terroriste dans la ville d’Afula au nord  |  Le « tsunami » de #fakenews pendant la présidentielle était une Fake news. Seulement 1% des contenus circulant sur Twitter étaient des fake news selon le CNRS. Pour « Le Monde », sur 60 millions de tweets politiques, 5.000 contenaient des « fausses informations »  |  Plusieurs membres de la garde militaire d’élite iranienne tués par des terroristes lors d’une parade militaire  |  Hier soir, des terroristes ont lancé une bombe artisanale sur la communauté israélienne de Beit-El, au nord de Jérusalem. Évidement, les médias sont trop malhonnêtes pour informer le public  |  [21/09/2018] Médine ne chantera pas au #Bataclan : la mobilisation a porté ses fruits. L’islam perd une bataille  |  Des rapports font état de bombardements Israéliens dans l’est de Gaza  |  Un incendie dans le kibboutz Nir à été déclenché par un ballon incendiaire  |  [20/09/2018] Un avion militaire israélien a frappé des terroristes qui ont lancé des cocktails Molotov  |  Un avion de chasse Israélien a détruit un avant poste du Hamas  |  Joie chez les antisémites: Des centaines de terroristes musulmans se livrent ce soir à des émeutes à plusieurs endroits le long de la clôture de sécurité avec Gaza et tentent de la saboter pour s’infiltrer en Israël et assassiner des Juifs  |  3 feux de forêt dans le Negev israélien provoqués par des ballons incendiaires palestiniens – et toujours aucune condamnation des écologistes  |  2 Marocains se faisant passer pour réfugiés mineurs d’origine libyenne et arrêtés à Rotterdam planifiaient des attentats à Paris (source NLTimes.nl)  |  L’armée israélienne va démolir le bâtiment où le terroriste qui a assassiné le soldat Ronen Lubarsky a vécu. Le ministre de la Défense a déclaré : « Pas de compromis avec la terreur »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 15 septembre 2013

Il était un peu plus de midi vendredi quand un jeune âgé de 17 ans est entré dans le lycée privé des Cordeliers à Cluses. Il n’y était nullement scolarisé.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Il serait venu voir son ancienne petite amie, ou plutôt il serait venu la battre. Sa victime est une adolescente de 16 ans scolarisée en classe de seconde. Au milieu des lycéens, en pause à ce moment de la journée, l’agresseur a saisi la victime par les cheveux, lui assénant des coups de poing et de pied. C’est finalement, une femme faisant partie du personnel de l’établissement qui est intervenue. Elle a séparé la victime de son agresseur, qui a rapidement pris la fuite.

Prévenue, la directrice adjointe du lycée a immédiatement alerté la gendarmerie de Scionzier. Et une heure plus tard, le proviseur portait plainte pour les actes de violence mais aussi pour l’intrusion dans son établissement.

Alors que la jeune fille, choquée, se confiait aux gendarmes, des recherches étaient organisées en ville, aboutissant à l’interpellation du jeune homme au cours de l’après-midi. Habitant le bassin clusien, il est déjà connu des services de gendarmerie mais n’a pas encore fait l’objet de condamnation. Il aurait agi de la sorte pour punir son ancienne petite amie, qui aurait continué à dire qu’ils sortaient ensemble. Il a été placé en garde à vue et sera présenté ultérieurement devant le tribunal des enfants.

Le commandant Frédéric Allamand, qui dirige la compagnie de gendarmerie de Bonneville, se félicite des liens étroits existant entre les établissements scolaires de la vallée et ses services. En cette circonstance, la relation directe entretenue notamment par des gendarmes référents a permis une résolution rapide de l’affaire.

http://www.ledauphine.com/haute-savoie/2013/09/14/il-s-introduit-dans-le-lycee-de-son-ex-petite-amie-pour-l-agresser-devant-tout-le-monde

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz