FLASH
[15:36] Le gouvernement français lance un groupe de réflexion sur la prostitution des mineures. Ils ont besoin d’un groupe de réflexion pour un sujet pareil ?  |  Le maire communiste de New York annonce une vague de 9 000 chômages techniques dans un contexte de crise budgétaire suite à sa gestion déplorable  |  Gavin Newsom, gouverneur de Californie, interdit les véhicules à essence à partir de 2035  |  Un rapport du Sénat lie Hunter Biden (le fils de Joe) à un « réseau de prostitution et de traite des êtres humains »  |  La Belgique passe au rouge sur la carte européenne du coronavirus  |  Pékin derrière la demande de la Barbade à abandonner la Reine d’Angleterre comme chef d’État  |  Un navire de guerre russe entre en collision avec un navire danois  |  Les États-Unis rejettent Loukachenko comme dirigeant légitimement élu du Belarus  |  Les électeurs de Biden attaquent la maison d’un supporter de Trump du Minnesota  |  Portland refuse l’autorisation de rassemblement des Proud Boys à cause du COVID, et autorise le rassemblement Black Lives Matter en raison de la liberté d’expression  |  Le Venezuela va expédier du pétrole à l’Iran malgré les menaces de sanction américaines  |  Les négociations à Abou Dhabi entre les États-Unis et le Soudan se sont terminées sans avancée sur la reconnaissance d’Israël par le Soudan  |  4 antifa, dont le partenaire d’un homme tué à Kenosha, poursuivent Facebook pour avoir « permis à des milices de droite de recruter »  |  Portland : Des émeutiers antifa et soutiens de Biden ont tiré un mortier sur le bâtiment de la police  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 15 septembre 2013

La jeune fille de 19 ans violée à deux reprises et tabassée par un multirécidiviste de 26 ans le 7 août dernier à Colombes (Hauts-de-Seine), réclame à son tour une enquête sur les défaillances dans le suivi du suspect qui était sous le régime de semi-liberté.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Elle s’associe ainsi à la démarche de la mère de Priscillia, l’autre victime, sauvagement agressée juste avant par le même homme à Colombes et qui a déposé plainte contre X le 26 août pour «mise en danger de la vie d’autrui ou toute autre infraction que l’enquête pourrait révéler».

Très marquée psychologiquement, la seconde victime estime que «rien de tout cela n’aurait dû arriver», selon son avocat, Me Frank Berton, frappé par les «dysfonctionnements hallucinants» dans cette affaire. Le suspect au lourd passé judiciaire était en semi-liberté depuis mai dernier, avec obligation de travailler dans la journée et celle de rentrer dormir à la prison à des horaires fixes. Or, il apparaît qu’à l’heure de la première agression, le détenu aurait dû regagner sa cellule depuis trois heures.

«Permis de tuer»

Quant à la supérette de Colombes où il devait effectuer son stage, elle était tout simplement fermée en août. Le récidiviste s’est retrouvé ainsi livré à lui-même sans qu’apparemment personne ne s’en préoccupe, pas plus que pour ses absences à la prison.«Ma cliente veut que tous les dysfonctionnements soient décortiqués, au niveau des services pénitentiaires, des services de probation et du juge d’application des peines. Et ensuite que l’on détermine les causes et que l’on dégage les responsabilités de chacun», confie Me Frank Berton.

Il va donc ces prochains jours se joindre à la plainte de Me Gilles-Jean Portejoie, conseil de la mère de Priscillia. Une mère qui avait estimé, aussitôt après les faits, qu’un «permis de tuer» avait été délivré au suspect.

http://www.leparisien.fr/faits-divers/violeur-de-colombes-la-seconde-victime-porte-plainte-pour-dysfonctionnements-14-09-2013-3137545.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz