Publié par Jean-Patrick Grumberg le 16 septembre 2013

url

Le terme ultra-libéralisme, dit Wikipedia qui pour une (rare) occasion ne sombre pas dans la désinformation néo-marxiste, est une expression polémique et non une théorie économique, un slogan vide de sens, qui sert à dénigrer le libéralisme et ceux qui prônent la déréglementation des marchés.

Au Front national, au PS, à l’extrême gauche communiste, mais aussi et c’est plus grave, du coté de l’aile gauche de l’UMP et chez les centristes, on reproche souvent au gouvernement Sarkozy d’avoir mené la France au bord de la faillite, preuve que « sa » politique ultra-libérale ne peut mener qu’à l’échec.

Les adversaires du libéralisme pensent qu’il accroît les inégalités, déstabilise le tissu social, et pille les ressources naturelles. Soit…

Mais qui sait vraiment ce qu’est le libéralisme ?

Sur quels exemples concrets le succès des politiques anti-libérales est-il démontré ?

Quels pays ont aujourd’hui une économie libérale ?

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Quels pays donneriez-vous en exemple, qui ayant choisi une politique libérale, ont aggravé les inégalités, déstabilisé le tissu social, et pillé les ressources naturelles ?

Détails navrants pour les détracteurs, il n’existe aucune école de pensée, aucun groupe, qui se désigne lui-même comme ultra-libéral, et les utilisateurs du terme ne s’entendent même pas sur une définition.

Ils sont, je l’ai vérifié, totalement incapables de tracer la ligne qui séparerait l’ultralibéralisme du libéralisme, et ils ne peuvent pas avancer une définition sur le concept d’économie de marché – ce qui ne les gêne pas le moins du monde pour dénigrer l’un et l’autre !

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz