FLASH
[15/01/2018] La gauche, toujours du côté du mal : Sadiq Khan, le maire de Londres, n’accueillera pas le président Trump, mais en 2001, il a représenté le prédicateur de haine Louis Farrakhan qui disait que les juifs sont des « suceurs de sang » et Hitler un « très grand homme »  |  Religion d’amour et de paix : en Irak, au moins 8 morts et 40 blessés dans un double attentat à Bagdad  |  [14/01/2018] Abou Hamza Hamdan, un terroriste du Hamas, a été éliminé lors d’un attentat à la voiture piégée à Sidon, au Liban  |  Sur MSNBC, un pasteur noir pro-Trump dit à la journaliste d’aller vivre en Haïti si elle doute que c’est un « pays de merde »  |  Tweet du Premier ministre indien Modi à Netanyahu: « Bienvenue en Inde, mon ami PM @netanyahu! Votre visite en Inde est historique et spéciale. Elle renforcera encore l’étroite amitié entre nos deux pays »  |  La Pologne pourrait tenir un référendum pour quitter l’UE, selon Donald Tusk  |  Israël ferme ses missions diplomatiques de Biélorussie, République dominicaine, Érythrée, Irlande et Lettonie pour en ouvrir d’autres en Afrique  |  En Autriche, 20 000 manifestants qui rejettent le principe démocratique contre la coalition gouvernementale incluant l’extrême droite – mais l’extrême gauche criminelle, pas de problème  |  Laurent Wauquiez : « Avec Emmanuel Macron, les clandestins resteront sur notre sol »  |  Le Premier ministre thaïlandais Prayuth Chan-Ocha a installé un découpage en carton de sa photo pour que les journalistes posent leurs questions, puis il a quitté la conférence de presse  |  Durant la nuit, l’armée israélienne a détruit un tunnel terroriste du Hamas au sud de Gaza  |  [11/01/2018] Des imbéciles affirment que Trump n’a aucun succès économique. Et ça ?! Sondage Quinnipiac: 66% des Américains pensent que l’économie est “Excellente/ bonne” et c’est le meilleur score depuis que ce sondage existe  |  En caméra cachée, James O’Keefe a pris Twitter la main dans le sac avouant qu’ils suppriment des comptes d’opinions politiques qui leur déplaisent – et nous risquons d’être censuré par Twitter de l’écrire  |  Sujet tabou : le racisme anti-blanc des banlieues. 2280 pompiers ont été agressés en 2016 dans les banlieues  |  « Oprah battrait Trump avec un écart à deux chiffres » disent les instituts de sondage. Les médias oublient juste de dire que ces sondeurs affirmaient qu’Hillary battrait Trump dans un raz-de-marée !  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 16 septembre 2013

Samir Belkhir, soupçonné de tentatives de meurtre à la cité Saint-Martin, à Montpellier, pourrait bénéficier d’un vice de procédure.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Samir Belkhir, un Algérien de 35 ans, aurait dû être jugé en milieu de semaine pour trois tentatives de meurtre à la cité Saint-Martin, à Montpellier, en juin 2012. Mais une bourde du juge en charge du dossier va peut-être lui faire recouvrer la liberté avant qu’il ne rende des comptes… L’erreur du magistrat : une précipitation dans le règlement de l’affaire. En résumé, il n’a pas respecté le délai d’un mois entre la fin de l’instruction et le renvoi devant la justice…

La détention provisoire n’est plus valable

« Ce délai minimal est sacré, sinon c’est l’annulation de l’ordonnance de renvoi pure et simple, il n’y a pas de mystère », rappelle Me Pierre Veyrier, l’avocat de Belkhir, devant le tribunal où l’affaire, pourtant passible de la cour d’assises, a finalement été correctionnalisée. « Le tribunal n’est pas valablement saisi, la détention provisoire n’est plus valable », assène l’avocat.

Les parties civiles : « Le libérer, quelque chose de fou et dangereux »

« Il y a eu un loupé mais nous attirons l’attention du tribunal sur la dangerosité de cet individu ! Le mettre en liberté serait quelque chose de fou et dangereux », indiquent, de leur côté, Mes Anthony Chabert et Jacques Martin, parties civiles. Et pour cause. Le 7 juin 2012, les trois victimes, trois amis, réparaient une voiture sur un parking de la cité Saint-Martin. Samir Belkhir, habitant du quartier, est arrivé dans sa Saxo, il en est descendu devant eux et, avec ce qui s’apparente à un pistolet-mitrailleur, sans sommation, il tire à trois reprises sur Rachid E., qui a esquivé les projectiles, puis tire sur Rachid B. et Mohamed H., les blessant respectivement de deux balles au ventre et à la cheville avec du 9 mm. Belkhir est arrêté quelques heures plus tard, à Perpignan, où il tentait de franchir la frontière.

Me Veyrier : « Le droit, c’est qu’il soit libéré »

En garde à vue, il reconnaît avoir tiré sur Rachid E., parce qu’il avait un différend avec lui, et sur les autres parce qu’ils étaient avec lui ! Et la raison du litige laisse pantois : quelque temps auparavant, Rachid E. avait réprimandé verbalement le petit frère de Belkhir, ce dernier vivant cela comme une humiliation de son honneur familial. Et le jour des faits, il avait vécu la présence des trois victimes, dans “son” quartier comme une provocation… Il avait donc tiré pour « les faire flipper ».

Il reste quand même en prison

Le tribunal a confirmé le vice de procédure ainsi que l’annulation de la détention provisoire, le dossier devant être rebouclé par le juge dans les formes. Pour autant, le mis en cause est toujours en prison : « En matière criminelle, il y a eu une prolongation de son mandat de dépôt jusqu’en décembre, le dossier devra être rejugé d’ici là », indique le vice-procureur de l’audience.

Ce qui n’est pas du tout l’avis de Me Veyrier, qui va rapidement saisir le juge des libertés et, s’il le faut, la chambre de l’instruction. « Le droit, c’est qu’il soit libéré », indique-t-il. Et, à l’audience, Belkhir, en situation irrégulière, a lancé qu’il ne comptait pas rester dans le coin.

http://www.midilibre.fr/2013/09/09/le-tireur-fou-libere-a-cause-de-la-bourde-d-un-juge,754574.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz