FLASH
[19/12/2018] Après une augmentation de 17,6% en 2016, le nombre d’agressions contre les pompiers a augmenté de 23% en 2017. 2 813 sapeurs-pompiers ont été agressés au cours d’une intervention  |  [18/12/2018] Depuis son passage télé, l’ancienne journaliste de Charlie hebdo, @ZinebElRhazoui reçoit des centaines de menaces de mort, d’appels à la violence et au viol de la part de personnes de gauche et musulmans qui disent que l’extrême droite est fasciste  |  En pleine crise des #Giletsjaunes, Macron annonce 500 millions d’€ d’aides à l’Afrique – et un bras d’honneur aux Français  |  7 colons arabes israéliens suspectés de terrorisme ont été arrêtés dans le quartier Issawiya de Jérusalem par l’armée israélienne  |  Quand les élites sortent du bois et craignent la démocratie : Pour Olivier Duhamel, « le référendum d’initiative citoyenne est ‘extrêmement dangereux »  |  #Giletsjaunes : Plainte déposée contre Macron pour mise en danger de la vie d’autrui, violences volontaires avec arme, et racket  |  Et bien il va vous faire marron, Macron: La dette de la France devrait frôler les 100 % du PIB en 2019  |  Maroc : 2 touristes ont été égorgées au sud de Marrakech. 1 suspect a été arrêté, ses complices sont recherchés  |  Amandeep Bhogal, candidat conservateur: « Pour atteindre la prospérité il faut 4 composantes : Le droit de propriété. La primauté du droit. La liberté d’expression. La démocratie. Dans l’UE, 1 manque et sape les 3 autres – la démocratie »  |  [17/12/2018] Amnesty International alerte sur « de nombreux cas de recours excessifs à la force par des policiers » lors des manifestations des #Giletsjaunes  |  ONU vient de confirmer que le Liban a violé: la résolution 1701, la souveraineté israélienne, et 4 tunnels découverts. Il manque dans leur déclaration : qui a creusé ces tunnels ? Réponse : le Hezbollah  |  France 2 et Le Monde ne publierons pas ça – Ayatollah iranien Sadiqi, sermon du vendredi : « Plus de 100 ans de domination du monde par les démocraties libérales ont pris fin. L’humanité doit maintenant chercher un nouveau modèle inspiré par notre révolution islamique »  |  [16/12/2018] Attentat de Strasbourg : une 5e victime a perdu la vie  |  La hausse de 100 euros pour les salariés au Smic pourrait être reportée à juin. Les primes et les hausses de la fonction publique passent avant  |  France Inter interviewe un président de la confédération des commerçants indépendants anti #GiletsJaunes – sans préciser qu’il est le référent LREM de la Lozère – et rien dans le Décodex  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 16 septembre 2013

violences_femmes

REIMS (51). À la barre, Amine, 21 ans, la moustache fine, l’admet vite : « Quand je bois, je suis violent ».

  • Première démonstration le 19 mai, lorsqu’il avait frappé son amie. Ce qui lui avait valu d’être condamné à quinze jours de prison avec sursis, sa première mention au casier.
  • Le 11 août, ce militaire de carrière, basé à Suippes au 40e régiment d’artillerie, a de nouveau « mal géré », selon son expression. À l’occasion d’une nouvelle dispute, Amine a frappé à la tempe sa compagne, laquelle portait alors dans ses bras… leur bébé.

Alertée, la police arrive à l’appartement rémois du couple. Amine, contrôlé positif à 0,64 gramme d’alcool par litre d’air expiré, refuse d’être menotté et l’interpellation dégénère.

  • Le jeune homme plaque un des fonctionnaires contre le véhicule de police.
  • Puis il donne un coup de pied à un autre.
  • Lorsqu’un second équipage arrive, Amine donne un coup de tête à un troisième policier et le blesse à l’arcade sourcilière.
  • Puis il retourne le pouce d’un quatrième avant, enfin, d’être maîtrisé.

Face à la présidente, le prévenu, jugé mardi après-midi, s’excuse plusieurs fois : « C’était pas mon but de faire tout ça, j’étais un peu perdu… »

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

A propos des deux policiers constitués partie civile et de la mère de son enfant il affirme : « Oh, ils en rajoutent un peu quand même… »

À l’issue du délibéré, Amine retrouve la liberté avec une injonction de soins, l’interdiction de s’approcher de la mère de son enfant, et une condamnation à l’indemniser, ainsi que les policiers.

-Hypothèse- A Nice, un bijoutier qui lirait cette information, et qui se ferait braquer, frapper à coups de crosse, et cambrioler par deux racailles, serait peut-être tenté de se demander qui lui rendra justice, car il est interdit de se faire justice soi-même.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.lunion.presse.fr/region/le-militaire-bat-son-epouse-et-les-policiers-jna3b24n202951

Loading...
Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz