FLASH
[23/09/2018] La région suisse de Saint-Gall vote massivement en faveur de l’interdiction de la burqa  |  La nouvelle tenue du personnel du SAMU varois comporterait un gilet pare-balles  |  Après avoir accusé les policiers de -chier dans leur froc- et de ne pas -avoir les couilles- d’aller dans les quartiers difficiles, #YannMoix est invité par un syndicat policier à un reportage en zone sensible. « On verra s’il a les couilles »  |  Affaire Kavanaugh : Un 3e témoin cité par Christine Ford comme ayant été présent rejette ses allégations  |  [22/09/2018] Deux ballons chargés d’explosifs envoyés depuis Gaza atterrissent dans le sud d’Israël, aucune mention dans la presse : les journaux veulent que les Français pensent que les palestiniens sont des victimes, plus grand mensonge du siècle  |  Le multiculturalisme a tué l’utopie suédoise : Les statistiques montrent que la Suède, autrefois un pays où l’on pouvait se promener dans les rues la nuit en toute sécurité, est devenue un pays truffé de crimes  |  Suite à dénonciation anonyme, la police israélienne a arrêté un terroriste musulman de 21 ans qui planifiait une attaque terroriste dans la ville d’Afula au nord  |  Le « tsunami » de #fakenews pendant la présidentielle était une Fake news. Seulement 1% des contenus circulant sur Twitter étaient des fake news selon le CNRS. Pour « Le Monde », sur 60 millions de tweets politiques, 5.000 contenaient des « fausses informations »  |  Plusieurs membres de la garde militaire d’élite iranienne tués par des terroristes lors d’une parade militaire  |  Hier soir, des terroristes ont lancé une bombe artisanale sur la communauté israélienne de Beit-El, au nord de Jérusalem. Évidement, les médias sont trop malhonnêtes pour informer le public  |  [21/09/2018] Médine ne chantera pas au #Bataclan : la mobilisation a porté ses fruits. L’islam perd une bataille  |  Des rapports font état de bombardements Israéliens dans l’est de Gaza  |  Un incendie dans le kibboutz Nir à été déclenché par un ballon incendiaire  |  [20/09/2018] Un avion militaire israélien a frappé des terroristes qui ont lancé des cocktails Molotov  |  Un avion de chasse Israélien a détruit un avant poste du Hamas  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Jean-Patrick Grumberg le 16 septembre 2013

violences_femmes

REIMS (51). À la barre, Amine, 21 ans, la moustache fine, l’admet vite : « Quand je bois, je suis violent ».

  • Première démonstration le 19 mai, lorsqu’il avait frappé son amie. Ce qui lui avait valu d’être condamné à quinze jours de prison avec sursis, sa première mention au casier.
  • Le 11 août, ce militaire de carrière, basé à Suippes au 40e régiment d’artillerie, a de nouveau « mal géré », selon son expression. À l’occasion d’une nouvelle dispute, Amine a frappé à la tempe sa compagne, laquelle portait alors dans ses bras… leur bébé.

Alertée, la police arrive à l’appartement rémois du couple. Amine, contrôlé positif à 0,64 gramme d’alcool par litre d’air expiré, refuse d’être menotté et l’interpellation dégénère.

  • Le jeune homme plaque un des fonctionnaires contre le véhicule de police.
  • Puis il donne un coup de pied à un autre.
  • Lorsqu’un second équipage arrive, Amine donne un coup de tête à un troisième policier et le blesse à l’arcade sourcilière.
  • Puis il retourne le pouce d’un quatrième avant, enfin, d’être maîtrisé.

Face à la présidente, le prévenu, jugé mardi après-midi, s’excuse plusieurs fois : « C’était pas mon but de faire tout ça, j’étais un peu perdu… »

Cet article vous a intéressé ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

A propos des deux policiers constitués partie civile et de la mère de son enfant il affirme : « Oh, ils en rajoutent un peu quand même… »

À l’issue du délibéré, Amine retrouve la liberté avec une injonction de soins, l’interdiction de s’approcher de la mère de son enfant, et une condamnation à l’indemniser, ainsi que les policiers.

-Hypothèse- A Nice, un bijoutier qui lirait cette information, et qui se ferait braquer, frapper à coups de crosse, et cambrioler par deux racailles, serait peut-être tenté de se demander qui lui rendra justice, car il est interdit de se faire justice soi-même.

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Jean-Patrick Grumberg pour www.Dreuz.info

http://www.lunion.presse.fr/region/le-militaire-bat-son-epouse-et-les-policiers-jna3b24n202951

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz