FLASH
[10:57] Michael Moore demande à Nancy Pelosi de faire fermer le gouvernement pour empêcher les Républicains de nommer un juge à la Cour suprême à la place de Ginsburg  |  Le Michigan autorise la « récolte des bulletins de vote au porte-à-porte » qui autorise toutes les fraudes, pendant plus de 4 jours après le jour de l’élection  |  Selon le New York Times, plus de 60 % des Latinos rejettent la politique identitaire des « progressistes »  |  Très suspect dans le contexte : Biden indique qu’il ne publiera pas sa liste des candidats à la Cour suprême pour remplacer Ginsburg  |  30 blessés entre vendredi et dimanche matin à Chicago, ville Démocrate gérée par les Démocrates  |  Mike Pompeo : il reste moins de 200 membres d’Al-Qaida en Afghanistan  |  C’est officiel : Les Etats-Unis réintroduisent toutes les sanctions contre l’Iran  |  Un homme d’Omaha qui s’est défendu contre un agresseur de Black Lives Matter s’est suicidé après avoir été inculpé par un grand jury  |  Une Canadienne arrêtée en tenant de passer illégalement la frontière après avoir envoyé une enveloppe de ricin à Trump à la Maison-Blanche  |  2 morts, 8 blessés dans l’effondrement d’un tunnel terroriste à Gaza  |  Les troupes israéliennes arrêtent 4 terroristes qui ont traversé la frontière de Gaza armés de couteaux pour aller tuer des juifs  |  Tous les passagers inscrits sur les carnets de vol d’Epstein vont être nommés  |  Le Bahreïn dit avoir déjoué une importante attaque terroriste fomentée par l’Iran  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 17 septembre 2013

Il jure que c’était une question de vie ou de mort. Pascal Rauber, propriétaire d’un magasin de ventes de motos à Saint-Julien-sur-Sarthe (Orne), est un habitué des cambriolages et des confrontations avec les voleurs. Depuis 28 ans, son commerce a été dévalisé… 54 fois ! Le 26 juin, sa vie a basculé en pleine nuit quand, prévenu par son alarme, il se rend dans ses locaux des «2 roues Mêloises», situés près d’une route nationale.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Là, selon sa version des faits, il tombe nez à nez avec ses voleurs. «Le plus souvent, j’arrivais trop tard, raconte-t-il au Parisien.fr ce mardi. Mais pas cette fois : ils m’ont foncé dessus, ont voulu m’écraser et me tuer». Pascal Rauber fait feu avec son fusil à plomb. L’un des voleurs est touché à l’œil mais ils parviennent à s’enfuir. Les deux compères sont arrêtés à l’hôpital de Dreux (Eure-et-Loir) et sont mis en examen pour tentative d’homicide, tout comme le commerçant. L’instruction est en cours.

Pascal Rauber l’assure, il a agi en état de légitime défense, n’a «jamais voulu aller tuer ses voleurs.» Il dit ne pas trop vouloir entrer dans les détails, qu’il veut laisser faire la justice et qu’il a bon espoir que sa version soit entendue. «Sans cette arme, je ne serais plus là pour en parler», assène cet ancien mécanicien de circuit.

Est-il en colère ? Pas vraiment : la rage a laissé place à l’abattement. «A chaque vol, c’est de plus en plus difficile. Les assurances ne veulent plus m’avoir comme client», désespère-t-il. Il peut toujours compter sur un comité de soutien, mis en place par Christophe de Balorre, vice-président du conseil général de l’Orne, et ses plus de 14000 signataires.

Concernant l’autre affaire d’autodéfense du moment, celle du bijoutier de Nice qui a tué un de ses braqueurs et a depuis été mis en examen, Pascal Rauber ne veut pas s’avancer sans avoir tous les détails du dossier. «Une chose est sûre, je comprends son exaspération. Après tous les cambriolages que j’ai subis, je peux vous dire que je ne dors presque plus. J’ai peur de ne pas entendre mon alarme et découvrir un magasin complètement vidé un matin, confie-t-il. Ce n’est pas une vie».

http://www.leparisien.fr/faits-divers/audio-orne-exaspere-au-53e-cambriolage-un-commercant-a-tire-sur-ses-voleurs-17-09-2013-3145231.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Soutenez Dreuz en partageant cet article

Partagez ce message !

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz