FLASH
[22/11/2017] Haute-Savoie : un individu tué par balle par un policier lors d’échanges de tirs contre un véhicule qui fonçait sur plusieurs policiers. 1 homme interpellé, 2 en fuite  |  Rennes – vols et agressions par 6 migrants illégaux dont un de « 11 ans »: arrêtés 3 fois en 3 jours, libérés, ils recommencent immédiatement  |  Débarquement massif d’Algériens sur les côtes espagnoles : une ‘attaque coordonnée’, selon un responsable espagnol  |  Et hop: le journaliste Frédéric Haziza accusé d’agression sexuelle – mais n’oublions pas Tariq Ramadan !  |  Multiculturalisme chéri : dans l’Essonne, un policier et sa femme ont été roués de coups devant leurs enfants  |  Les dirigeants allemands font pression pour la reprise des négociations de coalition par Merkel et éviter la paralysie du gouvernement  |  Israël détruit les habitations de deux monstres arabes palestiniens ayant commis des attentants  |  Israël dejoue une tentative de faire entrer des tonnes d’explosifs à Gaza. Pourquoi ne construisent ils pas une économie ?  |  A court d’analogies (facho, suprémaciste, Hitler et Mussolini sont très usés), les Trump haters le comparent maintenant à Charles Manson  |  Républicain soupçonné de harcèlement sexuel> Démocrates: « il doit démissionner ». Démocrate accusé> Démocrates disent: « il faut enquêter »  |  Explosion de démissions de politiciens, journalistes, artistes Démocrates américains accusés de harcèlement sexuel (ou pire)  |  Morale socialiste: Hollande savait que Thomas Thévenoud fraudait le fisc quand il l’a nommé secrétaire d’État au Commerce extérieur  |  Les discussions entre le Hamas et le Fatah du Caire tournent mal, *encore*  |  ISIS donne l’ordre aux musulmans d’assassiner Barron Trump, le plus jeune fils du président  |  Rock star Nick Cave menacé par BDS: « je vais en Israël à cause de BDS et j’aime Israël »  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Michel Garroté le 17 septembre 2013

 

Syrie-ADM-4

 

Michel Garroté, réd en chef  –-  Les débris d’obus retrouvés par les inspecteurs de l’ONU dans la banlieue de Damas sont des munitions de lance-roquettes multiples (LRM) soviétiques, depuis longtemps retirés par l’armée syrienne, déclare Rouslan Poukhov, directeur du Centre d’Analyse Stratégique et Technologique. Ils sont vraisemblablement le fruit de la transformation bricolée d’un ancien projectile pour en faire une munition chimique.

Les inspecteurs de l’ONU ont publié, hier, lundi 16 septembre 2013, leur rapport sur l’utilisation des armes chimiques près de Damas. Ils en ont conclu que les ogives des missiles utilisés pouvaient être aussi bien conventionnelles qu’artisanales. Des éléments du marquage en cyrillique étaient visibles sur la partie intacte du moteur de l’un des missiles.

Rouslan Poukhov estime : « Le premier projectile est facilement reconnaissable et il est cité dans le rapport : il s’agit d’un obus de 140 mm de série M-14 de l’ancien LRM soviétique BM-14-17 – un modèle de 1952. Le chiffre 179 qui apparaît à deux reprises sur la munition représente le numéro de l’usine 179 de Novossibirsk Sibselmach, l’un des principaux fabricants soviétiques de missiles non guidés. Et l’indice 4-67-179 se décrypte comme la 4ème partie de l’année 1967 sortie par l’usine 179 ».

« Quoi qu’il en soit, l’Union soviétique n’a certainement pas fourni des armes chimiques à la Syrie. Autrement dit, il s’agit apparemment d’une modification artisanale d’un ancien projectile en munition chimique. Autant qu’on puisse en juger, les LRM BM-14-17 ont été depuis longtemps retirés du service de l’armée syrienne, et les munitions de série M-14 ont largement dépassé les délais d’expiration », a fait remarquer Rouslan Poukhov.

D’après lui, l’armée syrienne n’aurait pas utilisé ce genre de munitions : « Si les autorités syriennes avaient voulu utiliser les armes chimiques, elles n’auraient certainement pas utilisé des antiquités de ce genre et auraient opté pour les BM-21 Grad, qu’elles peuvent certainement doter d’ogives chimiques. Alors que les rebelles auraient pu trouver ce truc ancestral dans l’un des dépôts dont ils ont pris le contrôle », pense Poukhov. « La seconde munition de calibre 360 mm semble être de fabrication artisanale. Il est peu probable que l’armée syrienne fabrique et utilise des munitions aussi primitives », conclut Poukhov.

Reproduction autorisée avec mention :

M. Garroté réd chef www.dreuz.info

Et source :

http://fr.rian.ru/world/20130917/199324977.html


Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz