FLASH
[22/09/2018] Le « tsunami » de #fakenews pendant la présidentielle était une Fake news. Seulement 1% des contenus circulant sur Twitter étaient des fake news selon le CNRS. Pour « Le Monde », sur 60 millions de tweets politiques, 5.000 contenaient des « fausses informations »  |  Plusieurs membres de la garde militaire d’élite iranienne tués par des terroristes lors d’une parade militaire  |  Hier soir, des terroristes ont lancé une bombe artisanale sur la communauté israélienne de Beit-El, au nord de Jérusalem. Évidement, les médias sont trop malhonnêtes pour informer le public  |  [21/09/2018] Médine ne chantera pas au #Bataclan : la mobilisation a porté ses fruits. L’islam perd une bataille  |  Des rapports font état de bombardements Israéliens dans l’est de Gaza  |  Un incendie dans le kibboutz Nir à été déclenché par un ballon incendiaire  |  [20/09/2018] Un avion militaire israélien a frappé des terroristes qui ont lancé des cocktails Molotov  |  Un avion de chasse Israélien a détruit un avant poste du Hamas  |  Joie chez les antisémites: Des centaines de terroristes musulmans se livrent ce soir à des émeutes à plusieurs endroits le long de la clôture de sécurité avec Gaza et tentent de la saboter pour s’infiltrer en Israël et assassiner des Juifs  |  3 feux de forêt dans le Negev israélien provoqués par des ballons incendiaires palestiniens – et toujours aucune condamnation des écologistes  |  2 Marocains se faisant passer pour réfugiés mineurs d’origine libyenne et arrêtés à Rotterdam planifiaient des attentats à Paris (source NLTimes.nl)  |  L’armée israélienne va démolir le bâtiment où le terroriste qui a assassiné le soldat Ronen Lubarsky a vécu. Le ministre de la Défense a déclaré : « Pas de compromis avec la terreur »  |  [19/09/2018] Un « mineur » étranger, logé en foyer, mis en examen & placé en détention à Marseille. Il est suspecté d’avoir violé 3 femmes depuis avril  |  Plusieurs personnes atteintes par balles y compris des policiers près d’un bâtiment du gouvernement de Pennsylvanie  |  Mauvaise nouvelle : un sondage montre que les électeurs Républicains sont certains de gagner les élections de mi-mandat  | 
Rafraichir régulierement la page
Publié par Gaia - Dreuz le 18 septembre 2013

Une cadre municipale protestante a été sanctionnée par la mairie de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) pour atteinte à la laïcité, a annoncé mardi la municipalité. La fonctionnaire a été mutée à un autre poste.

Vous aimez cet article ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles de Dreuz, une fois par jour en fin d’après-midi.

Lors des fêtes de fin d’année de 2011 et 2012, cette chef de service de 58 ans avait distribué à plusieurs de ses collègues une boîte de pruneaux d’Agen – sa ville natale – accompagnée d’un calendrier, illustré de textes bibliques.
Le calendrier comportait le logo de l’Association familiale protestante Maranatha (AFPM) dont cette femme est membre, ainsi que le contact et les horaires de culte de l’Église baptiste Maranatha de Conflans-Achères, rattachée au Conseil national des Evangéliques de France (Cnef).

«Un chef de service n’a pas à faire de prosélytisme, quelle que soit sa religion»

Des calendriers offerts «à titre strictement privé» et amical selon Sandra Blasiak, présidente de l’AFPM, qui a exprimé récemment dans une lettre au sénateur-maire PS Philippe Esnol, sa «consternation» face à une décision «totalement disproportionnée». «La Bible fait partie du patrimoine de l’humanité et la citer ne saurait en aucun cas être considéré en soi comme condamnable», s’est indigné à son tour mardi Thierry Le Gall, directeur de la communication du Cnef.

Mais pour Philippe Esnol, « un chef de service n’a pas à faire de prosélytisme, quelle que soit sa religion (…) Ma décision est ferme. Elle s’inscrit dans la continuité de mon engagement pour la laïcité », a-t-il précisé.

Cette fonctionnaire qui dirigeait 70 agents d’entretien des écoles «faisait également passer à ses collègues des notes comportant des messages religieux», a expliqué le maire. La décision de muter cette employée «à même grade et même niveau de primes» a été prise en juillet, «dans l’intérêt du service», selon la municipalité qui se défend de tout «anti-christianisme».

http://www.leparisien.fr/conflans-sainte-honorine-78700/yvelines-une-cadre-municipale-sanctionnee-pour-atteinte-a-la-laicite-18-09-2013-3145767.php

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Gaïa pour www.Dreuz.info

Merci de cliquer sur J'aime pour soutenir Dreuz